Accueil >  Gamme  >  ShowCars  > 

Zoé e-sport Concept (2017)

Pour l'édition 2017 du Salon de Genève, Renault présente un show-car de Zoé survoltée. Partant d'une Zoé classique, Renault l'a survitaminé pour en faire une véritable sportif doté de deux moteurs électriques et d'une puissance totale de 460 ch.
Zoé e-sport Concept (2017)
Par le 09/03/2017

Cette Zoé très spéciale s'inspire de la Formule E, un championnat de monoplaces 100% électrique qui se déroule en ville un peu partout dans le monde, et dans lequel Renault mène les débats. La Zoé e-Sport Concept en reprend d'ailleurs le bleu satiné qui colore les monoplaces de l'équipe Renault e.dams, championne en titre.

Une Zoé... en apparence seulement

Zoé e-Sport Concept 2017

Cette Zoé e-sport, n'a en réalité plus grand chose à voir avec le modèle de série. SI à l'extérieur, elle reprend tous les traits d'une Zoé classique auxquels tous les attributs d'une voiture sportive ont été ajoutés, telle que la lame F1 présente sur toute la gamme Renault Sport, la teinte jaune, limitée ici aux minuscules rétroviseurs et... à la lame F1, d'énormes jantes en aluminium de 20'', les entrées d'air pour faire refroidir les disques de freins, et les vitres surteintées. A noter que la carrosserie est totalement réalisée en carbone pour plus de légèreté.

Sous ses attributs finalement assez classiques, la Zoé d'origine a troqué sa base technique contre un châssis composé d'un arceau tubulaire en acier réalisé par TORKet et équipé de protections en Kevlar, tandis qu'un arceau lui permet d'être homologuée par la FIA pour rouler sur circuit. La présence des deux moteurs électriques (le premier à l'avant, le second à l'arrière) transforme la tranquille traction en une véritable 4 roues motrices.

De sorte, son poids est limité à 1,4 tonne, dont 450 kg de batteries ce qui est plutôt une prouesse, quand on sait que la Zoé de série est plus proche des 2 tonnes.

Zoé e-sport Geneve 2017

Deux moteurs électriques pour une puissance total de 460 ch.

Pour faire avancer l'esthète, ce n'est pas un, mais deux moteurs reprenant la technologie présente en Formule E, de l'aimant permanent à haute capacité, qui répondront à l'accélérateur. Chacun dispose de sa propre batterie pour une capacité totale de 40 kW. Avec sa puissance de 340 kW soit environ 460 ch., inutile de dire qu'à ce niveau, l'autonomie n'est plus du tout une priorité.

A l'inverse, avec un rapport poids/puissance de 3 kg / ch, cette Zoé s'avère d'ores et déjà plus performante que la nouvelle Alpine A110. Ajoutons à cela un poids maîtrisé, et on obtient une véritable bombe plutôt agile qui peut en outre libérer instantanément tout son couple de 320 Nm par moteur soit un total de 640 Nm.

Le 0 à 100 km/h est ainsi avalé en seulement 3,2 secondes, et bien que sa vitesse de pointe soit limitée à 210 km/h pour pouvoir rouler sur des circuits en ville, elle l'atteint en moins de 10 secondes.

Renault Zoé Genève 2017

A l'intérieur, l'habitacle est totalement dépouillé. Au delà d'un affichage sur écran numérique qui n'est pas sans rappeler les modèles de compétition, et qui regroupe toutes les informations, les commandes sont des plus réduites, avec seulement 5 touches au format piano.

Bien sur, cela reste un concept, joli et qui donne envie certes, mais qui n'a aucunement vocation à être dérivé en série. Mais il pourrait cependant donner lieu à une Zoé dite "sport", qui utiliserait cependant une technologie bien plus simple et bien moins coûteuse.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif