Accueil >  Sport  >  Modèles de compétition  > 

Luca de Meo envisage de voir Alpine en WRC

Un peu plus d’un an après avoir repris le flambeau de Renault en F1, Alpine compte bien crever l’écran encore plus, et pourquoi pas avec une participation au championnat du Monde des Rallyes. L’idée est envisagée par Luca de Meo, mais à une condition
Luca de Meo envisage de voir Alpine en WRC
Par le 25/04/2022

Présent ce week-end à Imola pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne, qui n’a malheureusement pas souri à l’écurie Alpine, Luca de Meo en a profité pour évoquer ses envies et projets concernant la firme sportive dieppoise. Le patron du Groupe Renault envisage de voir la marque en championnat du Monde des Rallyes, mais à une condition qui clôt presque directement le débat, que le WRC passe en 100% électrique…

Alpine et l’électrique, deux éléments désormais indissociables

Depuis l’annonce du plan Renaulution en janvier 2021, l’électrique et Alpine ne font plus qu’un, comme le démontre une nouvelle fois le dernier concept-car futuriste de la marque baptisé A4810. Pour le bonheur des écolos mais la plus grande tristesse des passionnés d’automobiles, la marque dieppoise va bel et bien passer au format 100 % électrique d’ici 2025 pour s’assurer un avenir. 

Intégrée au championnat du monde de Formule 1 depuis la reprise du flambeau Renault à la fin 2020, Alpine revient sur les devants de la scène. Malgré une saison dernière en demi-teinte, et un début de saison 2022 également mitigé, l’écurie veut se joindre à la lutte pour le titre dans les trois prochaines saisons à venir. 

Outre l’aspect sportif, la marque va créer sa toute première gamme de véhicules, 100 % électrique, avec l’arrivée prévue de trois nouveaux modèles : une nouvelle A110 (après l'arrivée d'une toute nouvelle série limitée en hommage à Jean Rédélé), conçue en partenariat avec Lotus, un SUV baptisé GT X-Over et une déclinaison sportive de la future R5. 

L’électrique, un terme désormais indissociable d’Alpine, que le boss du Groupe Renault Luca de Meo aimerait bien voir débarquer dans un autre championnat de sport auto, pour pouvoir y intégrer le constructeur dieppois. 

Un championnat WRC électrique qui branche Alpine 

L'A110 Rally qui court dans la catégorie FIA R-GT

Marque historique du championnat du monde des Rallyes, Alpine pourrait donc bien débarquer, comme l’annonce Luca de Meo, mais à la condition que le championnat WRC « soit totalement électrique ». 

Un souhait qui ne semble pas prêt d’arriver étant donné que le championnat du Monde des Rallyes vient tout juste de passer à l’ère de l’hybride, à moins d’attendre jusqu’à 2025, ou de voir naître un championnat 100 % électrique, à l’image de la Formule E. Néanmoins, pour l’homme fort du Groupe Renault, véritablement passionné d’automobiles, il verrait bien Alpine s’engager en WRC, puisque la marque est historique dans le rallye. 

Ce dernier va même plus loin et parle d'une participation au Dakar, en tout électrique évidemment, si les conditions et les distances des épreuves sont adaptées à ce type de véhicule. En bref, Alpine veut affirmer son statut de marque sportive et révolutionner le monde du sport auto avec l’électrique. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-1714-11054-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1376161050