Accueil >  Thématiques  >  Son - Vidéo - GPS  > 

Waze, Plans, Google Maps : de nouvelles règles en vigueur !

Depuis le 6 août dernier, les applications mobiles GPS telles que Waze, Plans ou encore Google Maps ont reçu des directives dans le cadre de la loi Climat. Entre autres, ces dernières ne vous indiqueront plus le trajet le plus rapide.
Waze, Plans, Google Maps : de nouvelles règles en vigueur !
Par le 10/08/2022

Aujourd’hui, tous les moyens sont bons pour limiter au maximum l'utilisation de son véhicule, et de réduire ses émissions de CO2. Outre les vols en jet privé de riches hommes d’affaires tels que Bernard Arnault, totalisant un bilan carbone de 176 tonnes grâce à ses 18 vols en jet privé rien qu’en mai dernier, c’est une nouvelle fois aux automobilistes que l’on s’attaque. Comme quoi l’éducation de « ne pas s’en prendre aux plus faibles » n’est pas entrée dans les mœurs de chacun…

Après une réduction de la vitesse sur route, un passage forcé ou contraint au 100% électrique, c’est désormais aux applications mobiles GPS de subir de nouvelles restrictions. Pour « préserver » l’environnement, le gouvernement met en place différentes directives incitant les usagers à utiliser le vélo ou se déplacer à pied, pour limiter leur consommation. 

Des messages diffusés par le gouvernement s’afficheront sur vos smartphones 

Parmi les applications GPS les plus utilisées, Waze, Plans ou Google Maps devront désormais afficher des messages afin de « sensibiliser » les automobilistes durant leur trajet. Ces derniers devraient être de ce type : « Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo; passer de 130 à 110 km/h sur autoroute réduit votre consommation de 20 %; au quotidien, prenez les transports en commun », suivi d’un hashtag #SeDéplacerMoinsPolluer. 

Des slogans que l’on retrouve déjà sur plusieurs spots publicitaires, notamment chez Renault et sur celui de la Nouvelle Mégane E-Tech, que nous avons récemment confronté à sa consoeur thermique. 

En vigueur depuis le 6 août dernier après le décret n°2022_1119, ces mises à jour devraient intervenir très rapidement sur vos applications. 

Terminé l’itinéraire le plus rapide 

Les applications mobiles GPS ne proposeront plus l'itinéraire le plus rapide

Autre spécificité, et pas des moindres, ces applications ne proposeront plus par défaut l’itinéraire le plus rapide. Désormais, il vous sera indiqué en priorité le chemin le plus responsable, le plus vert. Par exemple, les portions d’autoroutes ne seront plus immédiatement proposées, en bref, toutes les routes où la vitesse est supérieure à 110 km/h. Ne serait-ce pas là une ruse du gouvernement pour faire passer comme une lettre à la poste l’abaissement de la limitation de vitesse à 110 km/h sur autoroute ?

Pour ceux qui décochent l’option « autoroute/péage », afin d’éviter de débourser des sommes d’argent toujours plus conséquentes pour rejoindre votre destination de vacances, cela ne vous changera rien. En revanche, cela aura un impact sur la durée de votre trajet. 

Sur chaque itinéraire proposé, la consommation de CO2 sera affichée et les ZFE (Zones à Faibles Émissions) seront signalées dans les prochaines mises à jour. 

À l’avenir, le gouvernement donne également aux entreprises deux échéances pour proposer plusieurs services à leurs utilisateurs. Fin 2022, le réseau devra être étendu aux vélos et au plus tard en juin 2023 pour tous types de véhicules partagés. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.