Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

K-ZE (2019)

Peu avant l'ouverture du Paris Motorshow, Renault a annoncé une future petite citadine électrique à vocation internationale dont la Chine sera le premier pays de commercialisation: la K-ZE.
K-ZE (2019)
Par Loic FERRIERE le 07/10/2018

La K-ZE, qui se positionne sur le segment A, sera donc commercialisée en premier lieu en Chine dès 2019.

La meilleure autonomie du marché sur son segment

D'allure plutôt haute tel un SUV tout en y ajoutant une touche de sportivité, cette Kwid électrique aura une autonomie de 250 km en cycle NEDC, c'est à dire,un peu plus de 180 en réel, ce qui pour une citadine est suffisant, et reste bien supérieur à la Zoé de première génération (130 / 140 km réels).

C'est également bien supérieur à ses concurrentes sur le segment (tout marché confondu). La Smart électrique par exemple, ou encore les Mitsubishi proposent toutes les deux 160 km en cycle NEDC (120 km environ).

K-ZE Renault 2019

Comme sur la Zoé, la recharge peut se faire sur une prise classique ou sur une borne publique. Si Renault n'a pas donné d'informations quant à la batterie, on peut parier sur une capacité aux alentours de 30 kw.

La K-ZE, une citadine bien équipée

Proposée probablement proche des 10 000 €, la K-ZE reste malgré tout plutôt bien équipée puisque Renault annonce que le modèle disposera notamment (en option ?) de capteurs de stationnement arrière, de la caméra de recul, et d'un écran (tactile ?) pour le système de navigation et des services connectés,...

Renault K-ZE

D'autres marchés après la Chine

Sa production pour le marché chinois sera assuré par la co-entreprise e-GT New Energy Automotive Co, que Renault a créé avec Dongfeng Motor Group et Nissan.

« Après avoir été pionnier, le Groupe Renault est leader du véhicule électrique. Notre tout nouveau modèle, Renault K-ZE, est une voiture citadine abordable, inspirée des SUV, et qui réunit le meilleur du Groupe Renault : notre leadership sur les véhicules électriques, notre expertise dans les véhicules abordables et notre capacité à nouer des partenariats solides » Carlos Ghosn, Président – Directeur Général du Groupe Renault.

Outre la Chine dès l'année prochaine, ce modèle devrait arriver dans d'autres pays, mais Renault n'a pas précisé si une arrivée en Europe était prévue, ni à quel terme.

Cependant, quand on sait que la marque veut proposer des modèles plus haut de gamme en Chine qu'en Russie par exemple, on peut imaginer que ce modèle aurait toutes les qualités pour arriver chez nous, potentiellement sous la marque Dacia, même si Renault a annoncé ne plus vouloir rebadger des Dacia en Renault et inversement...

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.