Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Renault présente la K-ZE au Salon de Shanghai

A l’occasion du salon automobile de Shanghai qui vient d’ouvrir ses portes, Renault a présenté la K-ZE, un véhicule citadin du segment A typé SUV propulsé à 100% en mode électrique.
Renault présente la K-ZE au Salon de Shanghai
Par le 16/04/2019

C’est une première pour Renault en Chine puisque le constructeur y dévoile aujourd’hui son tout premier modèle électrique produit localement, le 6ème de son histoire. Pour Renault, c’est un vrai pas en avant puisque la Chine représente le premier marché électrique du monde, loin devant l’Europe, et représente plus de 60% du marché total, et devrait rapidement représenter plus d’un million d’unité.

Les constructeurs sont d’ailleurs poussés par les autorités à développer ce type de modèles via différents moyens, et notamment, une limitation du nombre d’immatriculation de véhicules thermiques dans les grandes agglomérations.

Un SUV citadin 100% électrique

Déjà présenté sous la forme d’un Show-car il y a 6 mois, le K-ZE est dérivée de la Kwid. Il s’agit d’un SUV disposant d’une garde au sol de  150 mm et d’un empattement de 2,42m. Pour Renault, il s’agit là d’un nouveau modèle à vocation mondiale, qui débarquera donc également sur bien d’autres marchés, comme l’Inde, ou encore l’Amérique du sud. A l’inverse, son arrivée en Europe est improbable, les usages et les attentes, ainsi que le pouvoir d’achat étant totalement différent.

Renault K-ZE

Techniquement, Renault reste encore assez avare d’informations. Le constructeur se limite à indiquer qu’elle pourra être rechargée n’importe où, soit en 220V où en 4H la batterie sera totalement rechargée, soit sur des bornes de recharge publique plus puissantes, sur lesquelles elle pourra se recharger à 80% en seulement 50 minutes.

Avec un tel flou, tous les chiffres sont avancés, certains allant même jusqu’à promettre 270 km d’autonomie. Pourtant, à la lecture du temps de recharge, on a de quoi se poser des questions. Si Renault annonce une recharge de 4H, il ne précise pas la puissance. 4H en 220V sur une prise « presque » classique (type Green Up en 14 ou 16 Ampères), cela correspondrait à une batterie de 10/12 kW, et donc une autonomie de seulement 70 km. A l’inverse, s’il s’agit d’une borne  WallBox ou proche, la batterie serait comprise autour des 25 kW pour une autonomie réelle de 170 km environ.

Une K-ZE avec des équipements à la pointe

Contrairement à la Kwid qui est clairement un modèle d’entrée de gamme (notamment en Inde), la K-ZE se la joue plus branchée et plus huppée. Normal quand son principal marché sera celui de l’électronique… Ainsi, outre son look bodybuildé, elle disposera de feux diurnes à LED, d’un écran tactile de 8 pouces, de la reconnaissance vocale, ainsi que d’une connexion 4G et du Wifi permettant d’accéder à une offre  de divertissement en ligne.

K-ZE en Chine

Dans un pays où la pollution est un véritable fléau, elle disposera également de capteurs à particules fines afin de détecter la pollution atmosphérique, et d’adapter le système de climatisation intérieur de la voiture.

Les équipements possibles ne s’arrêtent pas là, puisqu’elle disposera également d’un dispositif de surveillance de la pression des pneus, ou encore de la caméra de recul.

Le côté pratique n’est pas oublié avec un coffre disposant d’une capacité de 300 litres

De fortes ambitions pour Renault en Chine

Conformément au plan « Drive the Future », Renault compte écouler d’ici 2022 plus de 550 000 véhicules, contre 216 699 en 2018. Une solide ambition qui devra forcément (et surtout) passer par des véhicules électriques.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.