Accueil >  Thématiques  >  Vie automobile  > 

Vers une nouvelle flambée des prix des carburants

La fin du dernier confinement et l’assouplissement des restrictions a vu la vie reprendre son cours et avec, la hausse des prix des carburants à la pompe. Le redémarrage de l’activité économique ne plaide pas pour un repli du prix des carburants.
Vers une nouvelle flambée des prix des carburants
Par le 29/06/2021

1,51 € et 1,40 €, c’est le prix actuel du litre de Sans-Plomb 95 et de gasoil dans les stations services de France. Alors qu’au début de la crise sanitaire et du premier confinement, les prix des carburants avaient fortement baissé, avec des tarifs de 1,25 € pour le Super 95 et et 1,16 € pour le gasoil, aujourd’hui la tendance s’est nettement inversée et est clairement repartie à la hausse. 

Nous vous l'annoncions il y a déjà quelques mois, les prix des carburants avaient de fortes chances de repartir à la hausse dès l'après-crise. C'est donc le cas et cette hausse des prix affecte directement les ménages français qui, pour autant, ne semblent pas résignés à se priver d’activités et de départ en vacances.

+ 9,3 % depuis le début de l’année 2021

% 9,3 % en six mois

En France, depuis le début de l'année, la hausse des prix des carburants s’élève à + 9,3 %. Et cette augmentation ne semble pas prête de s’arrêter puisque l’assouplissement des restrictions sanitaires va confronter une nouvelle fois les ménages français à devoir payer encore un peu plus cher leurs passages à la pompe. 

Au plus fort de la crise sanitaire, la baisse des tarifs des hydrocarbures avait permis au Français d’épargner et de réaliser de grosses économies. Cela semble donc terminé mais, à quelques jours des premiers départs en vacances, ces tarifs onéreux ne devraient pas perturber les plans et envies des Français. En effet, selon l’Insee, frustrés de sorties et d’activités, les Français ne devraient pas limiter leurs déplacements et ainsi continuer à consommer. 25 % annoncent même prévoir un budget supérieur à celui de l’été 2020. 

Si ce n’est pas le cas pour tout le monde, les automobilistes semblent donc être prêts à payer encore un peu plus cher leur carburant. Toutefois, ne vous attendez pas à un repli de ce dernier puisque la reprise des activités économiques et le retour à la vie normale ne plaident pas du tout en cette faveur. Au contraire, les cours du pétrole pourraient progresser encore un peu plus, compte tenu de la demande, alors que le niveau actuel se situe aux alentours de 70 dollars le baril.

La France, pas le seul pays impacté

Si les prix continuent de flamber en France, de l’autre côté de la frontière nos voisins espagnols sont dans la même situation. + 14,6 % en six mois, les prix des carburants en Espagne ont atteint un record sur les deux dernières années et s’affichent en moyenne à 1,37 € le litre de Sans-Plomb. 

Cependant, si l’on compare avec la France, ces tarifs restent bien plus avantageux. Pour ce qui est du gasoil, aucune contestation possible, ce dernier est bien moins cher en Espagne, avec une différence allant jusqu’à 30 centimes, selon les stations services. Comptez en moyenne 1,20 € le litre de gasoil en Espagne, contre plus de 1,40 € sur le territoire français. 

À l’heure où les associations d’automobilistes se mobilisent déjà contre les restrictions liées notamment au ZFE, cette hausse des prix des carburants pourraient voir renaitre un mouvement que le gouvernement souhaite à tout prix éviter, celui des gilets jaunes, à un an des nouvelles élections présidentielles.


 


 


 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1698-10775-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-15053715