Accueil >  Thématiques  >  Taxes, bonus-malus, normes  > 

Bonus écologique : une baisse de 1 000 € au 1er juillet

Prévue à l’origine pour le 1er janvier dernier, puis repoussée en raison de la crise sanitaire, la baisse du bonus écologique sera effective dès le 1er juillet prochain. Le bonus maximal pour l'achat d'un modèle électrique passe de 7 000 à 6 000 €.
Bonus écologique : une baisse de 1 000 € au 1er juillet
Par le 03/06/2021

Le Bonus pour voitures électriques ou hybrides rechargeables va diminuer

C’est officiel depuis quelques semaines maintenant, la prime du bonus écologique sera bien revue à la baisse dès le 1er juillet prochain. Ce bonus, qui avait été renforcé en juin 2020 grâce, ou en raison de la pandémie de Covid-19, a pour but de favoriser les automobilistes à se tourner vers un véhicule dit propre, à savoir un électrique ou un hybride.

Prévue au départ pour le 1er janvier 2021, cette baisse de 1 000 € du bonus écologique avait été repoussée de 6 mois, et prendra donc effet dès le mois de juillet prochain (la date de facturation faisant foi). Dans le même temps, et après la mise en place ce mardi de l’interdiction de circuler dans la Métropole du Grand Paris, ce sont tous les véhicules diesel, ainsi que l’ensemble des véhicules de Crit’Air 2 qui ne pourront plus bénéficier de la prime à la conversion. Les aides pour l’achat d’un véhicule électrique diminuent, mais les prix des modèles, eux, ne sont toujours pas revus à la baisse. Une politique quelque peu contradictoire qui ne devrait pas aider les automobilistes dans cette transition…

Une perte de 1 000 € sur le bonus écologique 2020, fini les 7000 euros

Le bonus écologique réduit de 1 000 € au 1er juillet prochain

Il ne vous reste donc plus que moins d’un mois pour profiter encore du bonus maximal de 7 000 € pour vous offrir un véhicule électrique de moins de 45 000 €. À partir du 1er juillet prochain, ce montant redescend à 6 000 €. Pour les modèles électriques dont le tarif est compris entre 45 000 € et 60 000 €, cette aide tombe à 2 000 €, contre 3 000 € encore actuellement. Enfin, pour les véhicules hybrides rechargeables de moins de 50 000 €, le bonus est divisé par deux et s’affiche désormais à 1 000 €. 

Dans le même temps, la prime à la conversion est elle aussi modifiée. Comme pour le bonus, dès le 1er juillet prochain, tous les véhicules avec une vignette Crit’Air 2, et donc par la même occasion tous les véhicules diesel, ne pourront plus bénéficier de la prime à la conversion. Si cette prime à la casse existe toujours et que son montant peut atteindre jusqu'à 5 000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable, il faut admettre que cette baisse des aides est un frein à la transition écologique.

Une baisse des ventes de véhicules électriques à prévoir ? 

Faut-il s'attendre à une baisse des ventes de véhicule électrique

Avec cette annonce, il est possible de se demander si le marché du véhicule électrique ne va pas baisser également. Actuellement, avec la prime à la conversion et le bonus écologique de 7 000 €, il est possible de faire baisser le prix de son futur modèle électrique de plus de 12 000 €, et même encore plus suivant votre lieu de résidence. Le mois prochain il n’en sera plus, puisque l’aide maximale retombe à 6 000 € et que si votre véhicule est un diesel, ou un Crit’Air supérieur à 2, vous ne percevrez pas la prime à la conversion. Une décision qui peut faire réfléchir et rendre les automobilistes dubitatifs sur la réelle volonté ou non de l'État à aider les français à se tourner vers une mobilité propre.

Cela pourrait également jouer un rôle sur les ventes de véhicules électriques. Avec 8 % de parts de marché sur le mois de mai dernier, la baisse des aides pourrait amener à voir le marché de l’électrique stagner, voire même diminuer dans les prochains mois. On sait déjà par ailleurs que cette baisse va s’accentuer dans les années à venir. Dès 2022, une nouvelle baisse de 1 000 € est prévue, ce qui signifie que les véhicules hybrides rechargeables n’auraient plus droit à aucun bonus.

Si le prix de ces modèles ne suit pas la tendance et ne diminue pas, ce qui ne semble pas être prévu dès 2022, il sera donc compliqué pour les automobilistes de s’attacher les services d’un véhicule électrique ou hybride au prix fort.

Questions / Réponses à propos du malus écologique

Qui a droit au bonus écologique ?

Toute personne respectant les conditions suivantes:

  • Résider en France
  • Achète un véhicule électrique ou hybride neuf. Dans le cas d'une location (type Location Longue Durée LLD) d'au moins 2 ans, Location avec Option d'Achat (LOA) ou avec un Crédit Bail, le dispositif est également éligible.

Quelles sont les primes pour changer de voiture ?

Le montant du bonus varie selon les conditions suivantes:

  • Avant le 1er juillet, pour un véhicule électrique inférieur à 45 000 €, bonus de 7 000 €.
  • Après le 1er juillet, pour un véhicule électrique inférieur à 45 000 €, bonus de 6 000 €
  • Avant le 1er juillet, pour un véhicule électrique dont le prix est compris entre 45 000 et 60 000 €, bonus de 3 000 €
  • Après le 1er juillet, pour un véhicule électrique dont le prix est compris entre 45 000 et 60 000 €, bonus de 2 000 €

A noter que dans tous les cas, le montant de l'aide est plafonné à 27% du prix du véhicule. Une Dacia Spring, n'aurait ainsi pas droit à la prime complète. Mais il s'agit là quasiment du seul cas de véhicule électrique "pas assez" cher pour pouvoir prétendre à l'intégralité de la prime.

Depuis le 1er juillet, le bonus pour les véhicules hybrides de moins de 50 000 € est de 1 000 €. Les autres véhicules ne sont plus éligibles.

Attention, c'est bien la date de facturation qui compte et non la date de la commande. Le concessionnaire doit donc être en mesure de donner une date de livraison fiable sans quoi, la prime ne pourra être réclamée.

Quelle voiture pour bonus écologique ?

Pour pouvoir bénéficier du bonus écologique, le véhicule doit être acheté neuf, en France. Son prix, s'il s'agit d'un véhicule électrique doit être inférieur à 60 000 €, et même inférieur à 45 000 € pour pouvoir espérer avoir le maximum du montant de l'aide.

Pour les véhicules hybrides rechargeable il est nécessaire de respecter les conditions suivantes:

  • un prix inférieur à 50 000 €
  • un taux de rejet de CO2 inférieur à 50 gr/km
  • avoir une autonomie d'au moins 50 km

Il ne s'applique également que sur les modèles électriques ou hybrides rechargeables dans la mesure où ce sont les seuls à respecter les taux d'émissions requis (moins de 50 gr / CO2 / km).

Comment avoir le bonus écologique Tesla ?

Un peu comme pour la question précédente, le modèle Tesla choisit doit coûter moins de 60 000 €, et idéalement même moins de 45 000 €. La Model 3 est donc toute indiquée. La Model S avec son prix proche des 100 000 euros est donc exclue du dispositif. A noter que la Model Y peut être éligible, son prix de base étant inférieur à 60 000 euros.

Là aussi, le cas de la location est compatible avec le bonus.

Le bonus écologique peut-il être cumulé avec la prime à la conversion ?

Oui, les deux dispositifs peuvent être cumulés.

Un bonus écologique en occasion ?

Depuis décembre 2020, les véhicules électrique d'occasion sont éligibles à une prime de 1 000 €.

Où envoyer le dossier de prime à la conversion ?

Généralement, le professionnel (si achat en concession par exemple) fait l'avance du bonus. En cas d'absence d'avance, ou d'achat auprès d'un particulier, la demande doit être réalisée via un téléservice.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 1678-1717-10736-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1713907631