Accueil >  Gamme  >  Moteurs  > 

H5Dt (TCe 100)

Remplaçant le moteur 3 cylindres Tce 90, le TCe 100 est légèrement plus puissant que son prédécesseur et dispose également d’un couple supérieur, pour un agrément de conduite supérieur.
H5Dt (TCe 100)
Par le 31/07/2019

Fini donc le temps du downsizing à outrance poussant les constructeurs à faire de petits moteurs qui répondaient bien sur les bancs d'essai, mais qui, bien souvent dans la réalité, s'avéraient décevants.

En seulement deux ans, entre 2018 et 2019, poussés par de nouvelles normes WLTP plus proches d'une utilisation normale, les constructeurs automobiles ont renouvelé une grande partie de leur gamme de moteurs. C’est notamment le cas chez Renault, sur les petites cylindrées.

Ainsi quand l’ancien 1,2 TCe ( TCe 115/120 ) portant le nom de code H5Ft a été remplacé très avantageusement par un nouveau 1,3 TCe (de 115 à 160ch.) H5Ht, l’entrée de gamme composée du petit 3 cylindres TCe 90 de 900 cm³ pourtant pas bien vieux puisqu’il était apparu la première fois sur la Clio 4 en 2012, a laissé sa place à un nouveau bloc, toujours composé de 3 cylindres et d’un total de 12 soupapes, mais qui voit sa cylindrée augmenter de 10 % pour atteindre désormais 999 cm3.

Disponible chez Renault sur la Twingo restylée et la Clio 5 (en remplacement du H4Bt Tce 90) ainsi que chez Dacia sur le Duster (en remplacement du 1,6 Sce 115), il est appelé à se généraliser au sein du groupe Renault sur les petits modèles (segment A et B). Ainsi, le couple Sandero / Logan devrait bientôt s’y convertir.

Un moteur très proche du TCe 90

Point de révolution sur ce nouveau moteur. Il s'agit surtout d'évolution appelée à mieux répondre aux normes en améliorant la consommation et donc, les rejets de CO2.

Outre ses chiffres sur le papier, ce nouveau TCe 100 (à ne pas confondre avec l’ancien TCe 100 D4Ft) est donc très proche du TCe 90. Tout comme celui qu’il remplace, il reprend l'architecture des moteurs H communs à Renault et Nissan.

Légèrement plus gros (sa cylindrée gagne près de 100 cm3, soit une hausse de 10%), le H5Dt est équipé d’un petit turbo, ici avec soupape de décharge à commande électrique, d’un collecteur d’échappement en partie intégré à la culasse, d’un double calage variable hydraulique de la distribution à l’admission, d’une pompe à huile à cylindrée variable pilotée par électronique (ajustant la pression d’huile aux besoins du moteur),et du Bore Spray Coating, un revêtement spécial des cylindres qui permet de réduire les frottements internes du moteurs, gage d'une meilleure éfficience.

A noter que contrairement à son prédécesseur, il dispose désormais d’une injection directe.

Une puissance équivalente au TCe 90, un couple en nette hausse

Ce petit bloc développe de base une puissance de 100ch. pour un couple de 160 Nm à 2 750 tr/min là ou l’ancien TCe 90 H4Bt se limitait initialement à 90ch. (a noter qu'une version 110ch. a également existé) et 135 Nm. de couple.

Ce gain de couple est bien sur à mettre au profit de l’agrément de conduite, et dans une certaine mesure, aux performances.

Les petits modèles ciblés

Chez Renault, ce moteur essence équipera tous les petits modèles comme la Twingo, la Clio, ainsi que le Captur, sur les versions d'entrée de gamme. Ce moteur se retrouvera également sur toute la gamme Dacia notamment sur la Sandero (incluant la version Stepway) ainsi que le Duster.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif