Accueil >  Gamme  >  Nos essais  > 

Mégane 3 Coupé

La Mégane 3 possède de solides arguments face à ses rivales d’outre-Rhin. Si la qualité progresse, on regrette son style plus conventionnel, même si certains seront ravis. Il faudra attendre janvier 2009 pour la voir sur nos routes…
Mégane 3 Coupé
Par le 09/11/2008
Dernière mise à jour le 10/11/2008
La Nouvelle Mégane Coupé aux côtés de Volkswagen Scirocco est un tableau qui fait vraiment plaisir à voir ! Si j’avais à choisir une marque étrangère, je nommerais sans hésiter la marque allemande qui se trouve à la hauteur face au Losange : elles étaient réunies le temps d’un comparatif.
 
Deux voitures qui se trouvent à égalité selon les avis de notre groupe, composé, entre autres, de managers et agents Renault. Cependant, le « créateur d’automobiles » a voulu la devancer. En effet, la Mégane Coupé offre beaucoup plus d’équipements pour le même prix que sa rivale d’outre-Rhin. Ici, nous avons fait le test pour 24 000 € et cela se vérifie. Renault n’a pas le droit à l’erreur et il le sait bien car le segment M1, qui sera, entre autres, représenté par cette nouvelle Mégane, représente en Europe 35 % toutes marques confondues. Ce ne devrait pas être trop difficile de séduire l’acheteur qui se rapporte (dans l’ordre) sur :

Mégane 3 Coupé 0

1. Le design ;
2. La fiabilité ;
3. Le prix ;
4. L’attachement à la marque.

     Et pour l’esthétique, même si elle ressemble plus à une berline allemande, que son style est plus conventionnel que l’ancien modèle, il est plutôt réussi. Il y a une nette volonté de rupture avec la version précédente, chose qui avait été conformé lors de la présentation du show-car Mégane Coupé Concept à Genève en mars 2008.
 
L’empattement a été allongé et les voies élargies. Cela donne ainsi une impression de robustesse à l’extérieur et de sécurité à l’intérieur. Les rétroviseurs logent des rappels de clignotants, ce qui n’est pas toujours le cas chez la concurrence. Selon les termes de Renault, la Mégane Coupé est racée : cela veut dire qu’elle laisse au premier coup d’œil un fort impact émotionnel. Et c’est vrai !

L’équipement de série dès la version de base est excellent. A commencer par son châssis sport :

• Barre antiroulis de plus gros diamètre ;
• Amortissement plus ferme ;
• Caisse abaissée de 16 mm ;
• Disques de freins de plus gros diamètre.

     Vient s’ajouter ensuite les jantes alliage dont les avis sur le dessin sont partagés, la climatisation bi-zone automatique, l’autoradio Bluetooth… Renault ne porte pas le flanc à la critique face à cette très large dotation dès le premier prix.

    Sur la route

     Nous avons essayé les nouvelles Renault et leurs concurrentes sur les petites routes défoncées de l’Essonne et de la Seine-et-Marne, en s’arrêtant régulièrement pour changer de voiture. Chaque session de quatre véhicules durait quarante minutes environ. Ainsi, nous avons pu tester, à tour de rôle, les nouveautés de la marque et de voir également à quel niveau se trouvait la concurrence. Les convois Mégane berline et Coupé ne sont pas passés inaperçus et ont fait tourner plus d’une tête sur leur chemin car les véhicules ne sont pas encore disponibles dans le commerce.

     Mégane coupé 105 ch dCi

Ce moteur tient pour le moment la tête des ventes. Ayant l’habitude de conduire ce moteur dans sa version 100ch sur la Clio II, j’arrive en terrain connu. Sur la Clio le moteur a été bridé car la boîte ne peut pas encaisser le couple. J’en suis très satisfait sur la Clio et je le suis aussi beaucoup sur cette Mégane car ces cinq chevaux supplémentaires donnent une très grande homogénéité à ce moteur. Silencieux, il a tout de même de bonnes performances surtout au vu de sa consommation qui a fait son succès.

     Mégane coupé TCe 180 ch Dynamique

La remplaçante de l'ancienne Mégane GT, c'est elle. Attention moteur plaisir. On met le contact, et on apprécie le silence de l’essence (oreilles plutôt habituées aux dCi). On démarre et très rapidement un petit voyant dans le compte tours attire mon œil : c’est l’aide à une conduite basse consommation. Il vous indique quel est le meilleur moment pour passer au rapport supérieur ou inférieur. Je mets la première, commence à rouler je monte à 2 200 tr/min et là il me conseille de passer au rapport supérieur. Je m’exécute et effectivement le moteur ne fait pas d’à-coups malgré mes craintes du sous régime. Je suis certain que cela permet de faire baisser la consommation.
 
Mais de la bouche même des organisateurs, ce moteur est quand même fait pour une conduite sportive. Je ne me suis pas fait prier pour monter dans les tours et oublier le voyant qui prendra vraiment du sens pour des motorisation plus modeste : quel plaisir, le moteur est vraiment présent, ça tire fort et incite vraiment à aller titiller la zone rouge. Le test était fait sur de mauvaises petites routes. Le châssis suit parfaitement et accepte une conduite sportive sans problème.

     Opel Astra 125 ch Diesel

Je m’approche avec appréhension de l’Astra, retiens mon souffle, ferme les yeux, et monte à bord. Quand je les ouvre, je constate que malheureusement c’est toujours le même intérieur (pas de ma faute si c’est pas mon dada). Bon le moteur est dans la moyenne rien à signaler sauf la boîte : elle accroche beaucoup trop, chaque passage de rapport est un calvaire.

     C4 HDi 136 ch Diesel

Terrain connu : l’intérieur est très agréable malgré de petits défauts concernant l’ergonomie, des commodos datant de la 307 et une radio crachant un son inaudible (comme l’ancienne gamme audio Renault). Le moteur est très agréable, silencieux et cela se fait en douceur : ce n’est pas une bête de course, le confort prime. Par contre le guidage de boite est vraiment excellent, tous les modèles PSA testés lors de cette journée présentaient cette qualité.

En direct du forum...

[Mégane IV] carnet d entretien virtuel
[Mégane IV] PERIODICIte changement courroIe dIstrIbutIon tce 140
[Mégane IV] Affichage tête haute hs ?
[Mégane III] Capteur de pression de carburant
[Mégane III] Injection à contrôler s'affiche au ralenti
[Mégane IV] voyants orange start and stop++
[Mégane I] Fuite de courant sur mégane 1 phase 2 1,6i bVa de 1999 ?
[Mégane III] Infiltration eau
[Mégane III] fuite turbo
[Mégane II] Probleme megane II 1.4
[Mégane III] Compatibilité pièces ?
[Mégane III] Risque casse moteur
[Mégane III] Surconsommation d'huile
[Mégane I] Mégane 1 - 1.6 16s - bruit anormal en roulant
[Mégane IV] interrogation du véhicule impossible
[Mégane V] Délai livraison mégane électrique

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

  • Largeur 1,804 m
  • Longueur 4,299 m
  • Hauteur 1,423 m
  • Poids 1 205 Kg
  • Présentation Septembre 2008
  • Salon de Présentation Paris
  • Commercial. Janvier 2009
  • Prix min. indicatif 21 050 €
  • Prix max. indicatif 29 550 €
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance85ch.
  • Couple 200 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance110ch.
  • Couple 240 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1995 cm3
  • Puissance130ch.
  • Couple 320 Nm à 1800 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1995 cm3
  • Puissance150ch.
  • Couple 340 Nm à 2000 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1397 cm3
  • Puissance130ch.
  • Couple 190 Nm à 2250 tr/min
  • Injection Multipoint séquentielle
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1598 cm3
  • Puissance110ch.
  • Couple 151 Nm à 4250 tr/min
  • Injection Multipoint séquentielle

Certaines données (couple, régime maxi, puissance, à +/- 5ch) peuvent varier selon la boîte de vitesse, et version du moteur.

Aucun document n'est disponible