Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Résultats commerciaux du marché automobile en France Janvier 2022

2022 ne commence pas de la meilleure des manières pour le marché automobile français. Ce dernier accuse un recul de 18,6 % sur ce mois de janvier 2022, comparé à 2021, avec à peine plus de 100 000 nouvelles immatriculations.
Résultats commerciaux du marché automobile en France Janvier 2022
Par le 02/02/2022

Si une nouvelle chute des ventes était attendue pour ce début d’année 2022, on ne pensait pas pour autant à un tel recul, preuve que le secteur de l’automobile est plus que fragile. Entre restrictions environnementales, crise de coronavirus et surtout pénurie de semi-conducteurs, les constructeurs sont sans ressources pour faire face à cette triste période qui laissera inévitablement des marques.

Un marché du véhicule neuf plombé par les crises qui s’accumulent

Alors que le contexte semblait plus favorable qu’il y a un an, le marché français dégringole encore avec seulement 102 901 unités écoulées sur ce mois de janvier 2021. Comparé à janvier 2021, où la France vivait sous couvre-feu et restrictions plus strictes qu’actuellement, la chute est enregistrée à 18,6 %…

Aussi paradoxal qu’il soit, les carnets de commandes des constructeurs sont pleins à craquer. Dacia en est la preuve notamment avec sa Spring qui enregistre environ 5 000 commandes par mois. Récemment à l’essai, le Dacia Jogger, que vous pouvez retrouver ici, voit son carnet dépasser les 10 000 commandes alors que ces dernières sont ouvertes depuis le 3 décembre dernier.

Pourtant, les ventes sont en chute libre, et si l’atterrissage se fait attendre, il risque d’être extrêmement douloureux. En pleine révolution sur la mobilité, les constructeurs doivent faire face en priorité à la pénurie de semi-conducteurs qui perturbe grandement la production et rallonge les délais de livraison. Actuellement,il faut attendre plus de 6 mois pour obtenir son véhicule, une situation qui devient de plus en plus compliquée à gérer, puisqu’aucune solution ne semble se dessiner.

Renault perd du terrain sur son concurrent Peugeot

La Clio V devancée par sa concurrente, la Peugeot 208

Avec 23 236 véhicules neufs vendus, le Groupe Renault voit son concurrent, le Groupe Stellantis, se détacher (37 321 unités). Cela est assez logique puisque la marque au losange avait annoncé, il y a un an, vouloir miser sur la rentabilité plutôt que le volume. Ces derniers jours, l’Alliance dans sa globalité à annoncé un nouveau plan stratégique baptisé « Alliance 2030», portant sur le développement de la mobilité électrique. Cependant, les résultats ne sont pas rassurants, avec une baisse de 23,44 % par rapport à janvier 2021. Surtout, cela faisait plusieurs mois que son allié, Dacia, n’avait pas affiché des chiffres à la baisse.

La marque roumaine semble s’essouffler en ce début d’année, comme le démontre le chiffre des ventes de la Dacia Sandero, seulement 7e du classement. Pour autant, il ne faut pas oublier que la Sandero reste le véhicule préféré des particuliers en France. Quelques jours après avoir mis à l’essai son nouveau crossover familial 7 places, le constructeur roumain accuse un recul de 34,53 % avec 7 475 exemplaires vendus. 

Du côté de la firme dieppoise Alpine, les chiffres sont bons mais pas surprenants. En effet, l’arrivée de la nouvelle gamme de l’A110 S profite logiquement à la marque qui grimpe de 81,13 % en janvier 2022. À noter qu'en juin prochain, une nouvelle série limitée de la berlinette débarquera sur le marché. 

Dans le reste du marché, aucun groupe n’est épargné, aussi bien sur le marché français qu’au niveau mondial. Volkswagen chute de 19,76 % quand Nissan vend 500 modèles de moins qu’en janvier 2021. Malgré son offre EcoBoost, Ford chute de 35,92 %. Les différents constructeurs sont tous dans la même situation et se voient asséner, mois après mois, de gros coups de massue sur la tête qui entament un peu plus le moral.

La Peugeot 208 loin devant la Renault Clio

La 208 commence l'année comme elle termine la précédente, en tête des ventes

Point positif tout d’abord pour Renault, s’il y en a un, l’arrivée de son modèle Arkana dans le top 10 des ventes, disponible à l'achat en concession mais également chez tout mandataire Renault, signe que le choix de miser sur la rentabilité est en train de porter ses fruits. Néanmoins, c’est bien la Peugeot 208 qui caracole en tête des ventes.

Avec 7 567 modèles écoulés, la citadine au lion devance de plus de 2 500 unités sa principale concurrente, la Renault Clio (4 988). Au total, la marque au Lion a écoulé presque 5 000 véhicules neufs de plus que Renault, sur ce simple mois de janvier (20 458 pour Peugeot contre 15 665 pour Renault).

Comme évoqué précédemment, la Dacia Sandero perd sa place sur le podium et dégringole jusqu’à la 7e place. La marque roumaine peut se conforter avec une bonne 13e place de sa citadine électrique Spring, et la présence constante du Duster dans le top 10.

Les ventes en thermique coulent, l’électrique côtoie les 10 % de pdm

La part de l'électrique devrait bientôt atteindre les 10 %

Avec 37,7 % de parts de marché et 38 745, le moteur essence perd du terrain sur les véhicules électrifiés. Nul besoin de rappeler que le diesel, quant à lui, touche à sa fin avec 18,3 % de pdm et 18 857 unités.

Ce sont donc les véhicules électrifiés qui en profitent puisque l’hybride (rechargeable compris) représente 28,3 % des ventes. Cette alternative au passage en tout électrique semble être la meilleure solution et Renault l’a bien compris puisque le constructeur a récemment annoncé l’arrivée de nouveaux blocs hybrides, implantés sur le prochain restylage des Clio et Captur pour 2023.

Logiquement, le 100 % électrique continue son ascension avec un bond de 57,9 % en janvier 2022 comparé à janvier 2021. La part de marché du véhicule électrique côtoie presque les 10 % (9,9 %) avec 10 218 modèles vendus.

Pour ce qui est des autres motorisations, les tarifs attractifs du GPL et de l’éthanol ne semblent pas avoir vraiment d’effet sur les automobilistes puisque les parts de marché restent faibles avec 2,9 % pour le GPL et 1% pour l’éthanol.

Voici le top 10 des autos les plus vendues en France en janvier 2022

Position Marque Modèle Unités écoulées pdm (%)
1 Peugeot 208 II 7 567 7,4
2 Renault Clio V 4 988 4,8
3 Peugeot 2008 II 4 798 4,7
4 Citroën C3 III 4 381 4,3
5 Peugeot 3008 II 3 594 3,5
6 Renault Captur II 3 593 3,5
7 Dacia Sandero 3 3 254 3,4
8 Peugeot 308 III 2 293 2,2
9 Renault Arkana 2 267 2,2
10 Dacia Duster 2 2 203 2,1

La 208 devance de nouveau la Clio, mais il est important de préciser que les ventes de la Peugeot e-208 sont ajoutées à celles des ventes en thermique. Toutefois, si l'on retire les 1 183 exemplaires de e-208 aux 7 567 Peugeot 208 écoulées, la citadine au Lion conserve largement la tête des ventes, face à sa concurrente, la Renault Clio V. 

Outre les modèles quasi-habituels du top 10, dans le reste du classement on peut noter la 17e place de la Zoé. Malgré ses 1,3% de parts de marché et ses 1 362 unités écoulées, elle est devancée par sa cousine la Dacia Spring (13e, 1,5% pdm). La citadine roumaine électrique occupe même la première place des ventes de véhicules électriques en France avec 1 494 unités. 

Avant l’arrivée de la version électrique d’ici les prochaines semaines sur le marché, la Mégane en fin de vie (bien qu’elle restera dans la gamme Renault pendant encore quelques longs mois) enregistre 1 346 ventes et se classe 18e de ce classement, très loin de sa concurrente la Peugeot 308, 8e avec 2 293 unités. 

Du côté des SUV de la marque au losange, la logique semble être respectée. L’Arkana, premier SUV Coupé de la marque surclasse le Kadjar, expulsé au-delà de la 50e place avec un total de 456 ventes et 0,4 % de pdm.

Récemment à l’essai, la 3e génération du Nissan Qashqai obtient 0,6 % de parts de marché et termine le mois de janvier à la 40e place. Enfin la berline haut de gamme de Renault, la Talisman, se dirige vers une sortie en silence puisque celle qui n’est désormais plus produite ni renouvelée n’entre même pas dans les 100 véhicules les plus vendus en France, tout comme le monospace Scénic, le ludospace Kangoo et le SUV Renault Koleos.

Rendez-vous le mois prochain pour les immatriculations de février.

Les résultats mois par mois : 

- Mars 2022

- Avril 2022

- Mai 2022


En direct du forum...

[Trafic III] Renault trafIc sl27 dcI 2015 le démarreur ne tourne pas

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.