Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Nouvelle dégringolade des ventes de véhicules neufs en avril 2022

Avec 108 733 nouvelles immatriculations, le marché français des véhicules neufs particuliers est en recul de 22,58 % en avril dernier, par rapport à la même période en 2021. Des chiffres de plus en plus inquiétants au fil des mois.
Nouvelle dégringolade des ventes de véhicules neufs en avril 2022
Par le 04/05/2022

Après avoir déjà enregistré une baisse historique des ventes au mois de mars, le marché automobile français dégringole à nouveau en avril dernier et chute cette fois de plus de 20 %. Une situation catastrophique qui ne s’améliore pas, bien au contraire…

Avec un total de seulement 108 733 nouvelles immatriculations de voitures neuves en avril 2022 (source AAA Data), le marché automobile français fait beaucoup moins bien que sur la même période l’an passé, alors que le pays subissait un nouveau confinement. Les nouvelles crises actuelles ont donc un impact encore plus fort sur les ventes, et l’avenir proche ne semble pas vouloir s’éclaircir de sitôt. 

-42,2 % par rapport aux chiffres de ventes de 2019

La Renault Clio 5 laisse sa place sur le podium des ventes du mois

Pour vraiment prendre connaissance de la dureté de la situation automobile en France, il faut comparer ces chiffres avec ceux de l’avant Covid, soit 2019. -42,2 %, c’est la baisse enregistrée en ce mois d’avril 2022 comparé à celui de 2019. Si l'on regarde les chiffres depuis le début de l'année, le marché automobile français a reculé de 18,6 % par rapport au premier trimestre 2021 avec un total de 474 115 unités écoulées. 

Mais alors, quelles sont les raisons qui font que le secteur de l’automobile est encore plus touché actuellement qu’en période de crise sanitaire, marquée par les nombreuses restrictions et confinements ? 

Les réponses sont multiples et les deux principales abordent le thème de la Guerre en Ukraine, et de la pénurie de composants. À eux deux, ils affectent tous les constructeurs automobiles et n’offrent aucune solution pour inverser la tendance. 

Cette situation oblige certains constructeurs à stopper la production de leurs modèles, comme c’est le cas pour Renault avec sa Mégane E-Tech, et qui a également cessé et même vendu ses activités en Russie en raison du conflit. 

Pour autant, si les chiffres ne sont pas bons, les constructeurs se veulent optimistes pour la suite grâce à des carnets de commandes bien remplis. 

Renault et Peugeot dans le dur, Dacia et Ford dans le bon wagon 

Du côté des constructeurs, les deux principaux groupes du marché français sont forcément touchés. Stellantis accuse un recul de 29,26 % quand le Groupe Renault enregistre une baisse de 20,96 % par rapport à avril 2021. 

Si la chute de 31,67 % de Renault est importante, elle s’explique en partie par la mise en place d’une nouvelle politique qui consiste à vendre moins, mais plus cher. Une solution qui fonctionne au vu des derniers chiffres de ventes communiqués par la marque au losange il y a quelques semaines. Malgré cela, avec 14 920 exemplaires écoulés, Renault laisse une nouvelle fois la tête à son concurrent Peugeot et ses 17 708 véhicules neufs vendus. 

Chez Dacia, qui a récemment dévoilé les secrets de la longévité de ses modèles, les choses vont bien. En atteste les résultats positifs du mois d’avril, + 6,54 % comparé à la même période l’an dernier, le Jogger fait son effet. L’arrivée du véhicule familial 7 places le moins cher du marché ravit la clientèle et cela se ressent dans les chiffres. Autre raison possible qui peut expliquer ce résultat, la gamme GPL du constructeur qui permet de faire des économies en ce moment à la pompe, avec des prix des carburants qui repartent à la hausse. 

Sur ce coup là, Dacia n’est pas le seul puisque Ford tire également son épingle du jeu avec une hausse de 10,88 % en avril dernier. L’offre éthanol semble avoir son petit effet également. Pour rappel, le GPL et l’éthanol sont les seuls carburants encore proposés sous le seuil des 1 euro, tandis que le gazole et le Sans Plomb en demandent presque le double.

Le top 10 des voitures neuves les plus vendus en avril 2022

Quel modèle s’est le plus vendu en avril dernier ? Quel Groupe domine le marché français, voici le top 10 des ventes de véhicules neufs particuliers du mois d’avril 2022. 

Position Marque Modèle Chiffre des ventes
1 Peugeot 208 5 866
2 Citroën C3 4 380
3 Peugeot 308 4 186
4 Dacia Sandero 3 899
5 Renault Captur 3 423
6 Peugeot 2008 2 906
7 Peugeot 3008 2 808
8 Fiat 500 2 759
9 Renault Clio 2 475
10 Ford Puma 2 138

Source : AAA Data


En direct du forum...

[Trafic III] Renault trafIc sl27 dcI 2015 le démarreur ne tourne pas

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.