Accueil >  Sport  >  Alpine F1  > 

GP F1 Bakou : Sergio Pérez s’impose dans une course folle

Au terme d’une course folle marquée par deux départs sur le tracé de Bakou, Sergio Pérez s’est imposé pour la seconde fois de sa carrière. Le Mexicain devance Sebastian Vettel et Pierre Gasly. Verstappen et Hamilton repartent sans le moindre point.
GP F1 Bakou : Sergio Pérez s’impose dans une course folle
Par le 06/06/2021

Sergio Pérez a su profiter du chaos instauré sur le circuit de Bakou, en Azerbaïdjan, pour signer la deuxième victoire de sa carrière. Le fait marquant de ce 6ème Grand Prix de la saison reste que les deux leaders du championnat du monde, Max Verstappen et Lewis Hamilton, n’ont marqué aucun point. Le pilote Red Bull a été victime d’une défaillance pneumatique dans les derniers tours de course et a provoqué la sortie du drapeau rouge, alors qu’il allait tranquillement s’imposer. À deux tours de la fin, les pilotes restants se sont vus attribuer un deuxième départ, qui a coûté très cher au septuple champion du monde.

Pérez sort du chaos

Sergio Perez s'impose pour la deuxième fois de sa carrière

Parti 6ème sur la grille de départ, le Mexicain a rapidement écarté Carlos Sainz, Pierre Gasly et Charles Leclerc pour venir prêter main forte à son coéquipier Max Verstappen dans la course au titre avec Lewis Hamilton. Pourtant, la suite des événements ne s’est pas déroulée comme prévu. 

Après Monaco, Red Bull a une nouvelle fois réalisé une bonne stratégie pour venir placer ses deux voitures aux deux premières places après le premier relais, reléguant ainsi Hamilton à la 3e position. Mais au 31e tour de course, Lance Stroll a subi la première défaillance pneumatique du Grand Prix, dans la ligne droite d’arrivée. Son pneu arrière gauche s’est littéralement déchiré et le Canadien a terminé sa course dans le mur à l’issue de ce violent choc. L’intervention de la Safety Car a permis de réduire les écarts mais Hamilton ne semblait pas pouvoir revenir sur les Red Bull. Le premier doublé de l’écurie autrichienne, depuis 2016, semblait se dessiner mais au 48e tour de course, une nouvelle défaillance pneumatique a provoqué l’accident de Max Verstappen devant les stands. Dépité, le Néerlandais perdait alors gros, mais c’était sans compter sur ce qui allait se passer ensuite…

Après avoir sorti le drapeau rouge, la direction de course a alors décidé de réaliser un deuxième départ arrêté, plus de 25 minutes après l’interruption de la course. Pérez partait donc en tête, juste devant Lewis Hamilton. Agressif au départ, le Britannique pensait avoir fait le plus dur en prenant le meilleur sur le Mexicain mais ses freins étaient beaucoup trop chauds pour pouvoir passer le virage en tête. Le septuple champion du monde a tiré tout droit et termine à la dernière place, alors qu’il avait l’opportunité de reprendre les commandes du championnat du monde.

Vettel en feu, Gasly concrétise son excellent week-end

Pierre Gasly signe un troisième podium en carrière

Performante ce dimanche, Aston Martin termine à la deuxième place grâce au retour en forme de Sebastian Vettel. L’Allemand n’était plus monté sur le podium depuis la Turquie en 2020 avec Ferrari. L’autre très belle performance à noter est celle de Pierre Gasly. Après avoir réalisé la meilleure performance de sa carrière en qualifications avec sa 4e place, le Français monte pour la troisième fois de sa carrière sur le podium en décrochant la 3e place, après une magnifique lutte avec Charles Leclerc après le restart. 

Dans le reste du classement, Alpine finti bien le week-end avec la 6e place de Fernando Alonso, tandis que son coéquipier, Esteban Ocon, a dû abandonner et rentrer aux stands dans les premiers tours de course pour problème mécanique. Alfa Romeo rentre de nouveau dans les points grâce à la 10e place de Kimi Raïkkönen. Critiqué ces dernières semaines, Yuki Tsunoda termine 7e, juste devant Carlos Sainz. Valtteri Bottas continue de vivre un cauchemar cette saison. Le Finlandais, parti 10e, termine la course à la 12e position. 

Au classement du championnat du monde, Verstappen peut souffler, l’écart entre lui et Hamilton reste inchangé. La bonne opération est à mettre du côté de Red Bull tout de même puisque Pérez permet à l’écurie de conforter son avance sur le rival Mercedes au classement du championnat constructeur. 

Prochain rendez-vous le 20 juin prochain pour le très attendu Grand Prix de France sur le circuit du Paul Ricard.

Position Pilote Écurie Écart
1 Sergio Pérez Red Bull -
2 Sebastian Vettel Aston Martin + 1.385
3 Pierre Gasly Alpha Tauri + 2.762
4 Charles Leclerc Ferrari + 3.828
5 Lando Norris McLaren + 4.754
6 Fernando Alonso Alpine + 6.382
7 Yuki Tsunoda Alpha Tauri  + 6.624
8 Carlos Sainz Jr Ferrari + 7.709
9 Daniel Ricciardo McLaren + 8.874
10 Kimi Raikkonen Alfa Romeo + 9.576
11 Antonio Giovinazzi  Alfa Romeo + 10.254
12 Valtteri Bottas Mercedes + 11.264
13 Mick Schumacher Haas + 14.241
14 Nikita Mazepin Haas + 14.315
15 Lewis Hamilton Mercedes + 17.668
16 Nicholas Latifi Williams + 42.379
17 George Russell Williams abandon
18 Max Verstappen Red Bull abandon
19 Lance Stroll Aston Martin abandon
20 Esteban Ocon Alpine abandon


 


 


 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 2-5-10738-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-627804497