Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

Tout savoir sur l’Alpine A290 (2024)

Elle a enfin été dévoilée sous forme de show car. L’Alpine A290 va arriver dans les concessions d’ici 2024. Prix, motorisation, habitacle, design, il est temps de tout savoir sur la petite citadine sportive inspirée de la Renault 5.
Tout savoir sur l’Alpine A290 (2024)
Par le 17/05/2023

Le Sow-car A290 Beta, première ébauche de la future version de série

Le show car A290 β présenté par Alpine n’est évidemment pas la version finale de l’A290. Des éléments vont disparaitre et d'autres vont arriver. C’est notamment le cas du capot et du pare-brise qui vont être modifiés,  mais aussi de la dorsale sur le toit et du becquet sur le hayon, sans oublier les clins d’œil à la compétition. Le spoiler avant sera également beaucoup plus fermé, une transformation obligatoire pour un véhicule électrique. Quant au diffuseur arrière, il sera quant à lui moins radical. Enfin, pour les modèles de série, les jantes passeront de 20 à 19 pouces avec un dessin différent.

A290, la future Renault R5 à la sauce Alpine

Pour avoir une voiture bien stylisée, viable économiquement parlant et pas trop longue à imaginer, tester puis construire, Alpine a décidé de s’inspirer de Renault, de la R5 plus précisément, ce qui permettra de faire référence à feue, la R5 Alpine des années 70 et 80. Nostalgie nostalgie...

Ainsi, le constructeur de Dieppe a repris la base, la caisse et certains éléments extérieurs de la citadine du losange comme le hayon ou le capot par exemple. Au niveau du design, l’A290 se distingue de plusieurs manières. Des boucliers spécifiques d’abord, des ailes élargies, mais aussi un grand becquet soignant l’aérodynamique. Les quatre projecteurs présents à l’avant et les flancs creusés sont la signature de la marque au A fléché.

Un habitacle pas si inédit pour la nouvelle Alpine A290

Pour ne pas dévoiler trop rapidement toutes les spécificités de sa nouvelle voiture, Alpine a préféré montrer un habitacle orienté compétitif. La bombinette partagera sa place de bord avec la future citadine électrique de Renault. Les habillages seront néanmoins spécifiques, à l’instar du graphisme des écrans digitaux.  Des sièges sports et un volant à double méplat inspiré de celui du showcar seront positionnés à l’intérieur du véhicule. L’overtake devrait aussi être de la partie pour offrir un boost de quelques secondes lorsqu’enclenché par le conducteur.

Les feux arrière de l'A290La petite Alpine A290 devrait être commercialisée en 2024

Une batterie et deux moteurs pour une voiture 100% électrique

L’Alpine A290 sera développée sur la même plateforme que la R5, la CMF-B EV. Le constructeur automobile n’a pourtant pas dévoilé, pour le moment, ce qui va se cacher sous le capot de la petite citadine sportive. La nouvelle voiture du A fléché sera lancée avec un bloc « ePT-160 kW » de 220 chevaux. Celui-ci va être associé à une nouvelle batterie de 52 kWh, dont les cellules NMC (nickel-manganèse-cobalt) seront fournies et fabriquées par l’entreprise AESC Envision à Douai.

Son autonomie sera identique à celle de la R5, 400 kilomètres, c’est en tout cas l’objectif affiché. Ce sera d’ailleurs presque la même voiture au niveau de la conduite, seul la gestion du BSM (Battery System Management) devrait changer. Une version entrée de gamme de l’A290 va également être proposée à la vente. Celle-ci sera animée par le nouveau moteur « ePT-100 » de 150 chevaux de la R5 et sa batterie de 52 kWh. Il ne faut pas oublier que la bombinette bénéficiera d’un système de Torque Vectoring, qui permet de gérer indépendamment la vitesse des roues en virage.

Une rumeur folle autour d'une puissance de 280 ch.

Des rumeurs circulent également quant à la préparation d’une version plus puissante de l’Alpine A290. Une version qui devrait vraisemblablement être à quatre roues motrices quand on entend parler Robert Bonetto qui reconnaît que, si la puissance doit augmenter, cela doit se faire sur le train arrière. Elle pourrait être alors de 280 chevaux dans les rêves les plus fous, ou 220 ch. si elle reprend le bloc de la Renault Mégane E-TECH. Dans le premier cas, elle se retrouverait ainsi entre une A110 Pure et une A110 R. Une positionnement étonnant si Alpine veut laisser l'A110 en fer de lance en termes de puissance. Pour autant, si une nouvelle A110 de 350 ou 400 ch. se confirmait, cette A290 de 280 ch. n'aurait rien de choquante.

Un prix qui devrait avoisiner les 40 000 euros

Alpine a annoncé la sortie officielle de son A290 pour 2024. L’entrée en production devrait débuter au mois d’octobre prochain si tout ce passe comme la filiale sportive de Renault l’a prévu. La gamme A290 sera très simple avec une version 220 chevaux unique associées à plusieurs packs options au choix. Elle devrait être facturée autour de 40 000 euros selon les premières estimations. Un tarif qui devrait diminuer à l’arrivée de la variante de 150 chevaux dans le courant de l’année 2025, avec pour objectif d’augmenter, évidemment, les volumes de vente. Pour ce qui est de l’A290 280 chevaux 4 x 4, elle n’est pas prévue avant 2026.

D'autres modèles sont ensuite prévus dans la gamme de la firme dieppoise: deux SUV, deux nouvelles Berlinettes A110 et une inédite 2+2 baptisée A310 comme nous le révélons ici.

D'ici sa présentation officielle dans queques mois, et sa commercialisation 6 mois plus tard, de nouvelles informations devraient être dévoilées par Alpine. nous ne manquerons bien sur pas de vous tenir informé, sur une nouveauté très attendue par le marché automobile français.

Les questions les plus posées

Quel avenir pour l'Alpine A110 ?

Deux nouvelles Alpine A110 sont prévues d'ici 2026: un cabriolet / Targa et un roadster. Toutes les deux seront électriques.

Pourquoi acheter une Alpine A110 ?

Réponse évidente: pour se faire plaisir.

Quel est le prix de la nouvelle Alpine A110 ?

Le prix de l'Alpine A110 débute autour des 60 000 € et culmine à 140 000 €.


Version Desktop - 1-8-11423-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-843774952