Accueil >  Thématiques  >  Assurance Auto  > 

Deux contrats d'assurance auto pour une même voiture est-ce possible ?

Assurer sa voiture est obligatoire depuis une loi du 27 février 1958. Mais même si les cas d'usages sont rares, est-il possible d'avoir deux assurances automobiles pour sa voiture ?
Deux contrats d'assurance auto pour une même voiture est-ce possible ?
Par le 17/05/2023
Dernière mise à jour le 16/05/2023

Si vous avez une voiture, il est obligatoire de l’assurer (et ce, depuis 65 ans), et ce, même si celle-ci ne roule pas ou plus. D'ailleurs, la plupart des assurances refuseront de vous résilier si vous ne fournissez pas l'attestation d'une nouvelle assurance. Pour ne pas avoir à assurer un véhicule, vous devrez la rendre non roulante, ce qui consiste à minima, à retirer la batterie et vider le réservoir d'essence. Mais s'il est obligatoire d’assurer sa voiture, est-il possible d'être doublement assuré, et surtout dans quels cas ? Réponse ici.

Il faut d’abord différencier deux types d’assuré. Il y a d’abord les conducteurs principaux et les conducteurs secondaires. Ce sont deux situations très différentes. Certaines assurances, même si elles restent rares, n’offrent pas la possibilité d’être conducteur secondaire. Si vous ne savez pas différencier les deux, c’est très simple. Le conducteur principal est celui qui souscrit l’assurance en son nom. C’est également la personne qui va conduire essentiellement ou en tout cas bien plus habituellement le véhicule en question mentionné sur le contrat. Le conducteur secondaire peut utiliser, quant à lui régulièrement cette même voiture, mais selon la définition, moins souvent que le principal. La notion de "principal" ou "secondaire" est d’ailleurs uniquement attachée au secteur des assurances auto/moto, que la voiture soit neuve ou d'occasion.

Assurer plusieurs personnes sur un même véhicule 

Si vous êtes seul à utiliser le véhicule, vous devez souscrire une assurance en tant que conducteur principal. C’est ce que chaque assurance demande. Il s'agit du contrat de base chez tous les assureurs.

Dans la plupart des cas, le conjoint sera libre de conduire le véhicule. Certaines assurances ne demandent d'ailleurs pas que le conjoint ou la conjointe soit désigné(e) tandis que d'autres l'imposent. Certaines compagnies demandent également que le conducteur secondaire soit également désigné comme conducteur principal d'un autre véhicule, sans quoi une surprime peut être appliquée ou, dans le cas d'un sinistre responsable, une franchise supplémentaire. C'est notamment le cas chez des assureurs dits low-costs.

Dans le cas où un seul conducteur est désigné, la voiture peut malgré tout être conduite par une autre personne. Légalement, le véhicule reste quoiqu'il en soit couvert en responsabilité civile, c'est à dire pour les dégâts causés à des tiers. Mais en cas d'accident responsable, là aussi une franchise supplémentaire peut être appliquée. Et s'il a moins de 2 ou 3 ans de permis et/ou moins de 21 ans, une nouvelle franchise peut être appliquée... Il n'est jamais bon d'être jeune conducteur.

Sur ce point, il n'existe cependant pas de généralités ni de règle définie. Chaque compagnie applique ses propres règles selon sa politique commerciale. 

Une assurance temporaire en plus d'une assurance normale pour votre voiture

Si votre véhicule est amené à être conduit temporairement par une autre personne, il est possible de souscrire à une assurance temporaire. Pratique si vous prêtez pendant quelques jours, ou pendant vos vacances votre véhicule, celle-ci deviendra l'assurance principale pendant un temps donné. Si tel est le cas, vous pouvez en profiter pour réduire la couverture de votre contrat principal et réduire ainsi temporairement son coût.

Rien ne vous interdit donc de disposer de deux assurances (temporaires ou non)  pour une même voiture. Même si financièrement, ce n'est pas forcément intéressant, ce cas de figure peut cependant présenter un intérêt si vous prêtez régulièrement votre voiture  à un conducteur tiers. Car en cas d'accident, celui-ci sera affecté au souscripteur du contrat, et si le sinistre est jugé responsable, c'est le bonus du souscripteur qui sera impacté. Pour éviter cela, le mieux est donc de souscrire deux contrats qu'ils soient temporaires ou non, ou autant de contrats que de conducteurs.

Comparez en ligne, faites des simulations et réalisez des devis auprès des courtiers pour trouver la meilleure assurance pour vote voiture

Assurance auto

Que ce soit pour une assurance classique ou une assurance temporaire, n'hésitez pas à faire jouer la concurrence. Si par le passé, cela pouvait être assez chronophage désormais, grâce à internet, tout est plus simple. Plus simple certes, mais pénible malgré tout. Car, que l'on passe par un comparateur ou par les sites des assureurs, le nombre d'information à renseigner est assez important. Et à chaque fois, ce sont les mêmes informations.

C'est là où les comparateurs deviennent intéressants. Attention tout de même, car tous ne se valent pas. Certains disposent d'une base de données d'assureurs auto plus riche que d'autres, tandis que d'un comparateur à un autre, les prix peuvent légèrement varier. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, souscrire un nouveau contrat via un comparateur d'assurance est parfois plus avantageux que de souscrire directement chez la compagnie d'assurance... Là encore, il n'y a pas de règle absolue, le mieux étant de tester par vous-même en réalisant également un devis d'assurance chez la compagnie choisie sur le comparateur. Et si lorsque vous utilisez le comparateur vous indiquez une autre adresse pour éviter le spam, n'oubliez pas de la corriger lors de la souscription finale. Car comme pour la carte grise, il est essentiel que l'adresse indiquée correspondent à la réalité car la prime est en partie calculée selon ce critère.


Version Desktop - 1678-1690-11422-planeterenault-amp0-device-1436228121