Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

Renault annonce un quart des ventes en électrique pour 2021

Renault croit et se prépare à la transition écologique. Très impliquée et même leader sur ce marché, la firme au losange na cache pas ses ambitions et prédit qu’en 2021, un véhicule vendu sur quatre sera un modèle électrique.
 Renault annonce un quart des ventes en électrique pour 2021
Par le 13/01/2021

Malgré la crise sanitaire et les difficultés de 2020, le véhicule électrique a vu ses ventes exploser, notamment grâce aux nombreuses aides de l’État. Chez Renault, son modèle phare, la Zoé, est le modèle électrique le plus vendu en Europe et a vu ses ventes augmenter de presque 100 % en 2020.

Aujourd’hui, l’électrique grappille petit à petit des parts de marchés aux véhicules thermiques. Il est donc logique et totalement envisageable de croire les prédictions de Renault, qui espère voir un véhicule vendu sur quatre en électrique en 2021.

Un marché en pleine croissance

Zoé, leader du marché de l'électrique en Europe

Cette transition semble désormais inévitable et lancée. Avec les nouvelles restrictions imposées par l’État et l’instauration de malus toujours plus fort, les constructeurs automobiles se doivent de trouver des solutions afin de réduire leurs émissions de CO2. Très investi dans le domaine, le constructeur français Renault est déjà bien avancé grâce notamment à son modèle Zoé qui est le véhicule électrique le plus vendu en Europe. La firme au losange a par ailleurs annoncé mettre un terme à la production et la commercialisation de véhicules diesel dès 2022 et proposer chaque modèle de sa gamme en version 100 % électriques.

En étudiant les chiffres des ventes de véhicules électriques en 2020, le directeur commercial de Renault affirme ses ambitions de voir les voitures électrifiées représenter une vente sur quatre en 2021. L’année dernière, si l’on combine le marché de l’hybride avec celui de l’électrique, la part du marché s’élève à 21%. Renault peut également s’appuyer sur ses innovations et sa technologie, notamment avec son système E-TECH.

Seul l’avenir nous le dira…

Même s’il est vrai que le marché de l’automobile va sans aucun doute se tourner vers une mobilité propre et plus particulièrement vers l’électrique, il faudra tout de même attendre la fin de l’année et les résultats pour être certain de l’augmentation des ventes de véhicules électriques.

L’arrivée de nouveaux modèles 100 % électriques au sein du Groupe devrait permettre de faire augmenter cette part de marché. Dacia, l’allié de Renault va proposer le véhicule électrique le moins cher du marché grâce à sa Spring tandis que la marque au losange va commercialiser son modèle tant attendu cette année, à savoir la cinquième génération de la Mégane. Nissan, autre partenaire de l’Alliance va lui aussi proposer cette année son modèle 100 % électrique avec son SUV Ariya.

Toutefois, un facteur qui pourrait éventuellement nuire à la hausse des ventes de véhicules électriques dans les années à venir serait la baisse du bonus. « Grâce » à la crise de coronavirus, les aides quant à l’achat d’un véhicule électrique sont conséquentes. Cependant, cela ne va pas durer puisque les nouveaux barèmes de bonus et malus écologique voient une diminution du bonus écologique sur les véhicules électriques et hybrides. Cette diminution reste tout de même minime mais elle pourrait freiner les usagers à l’achat d’un véhicule électrique. Résultat attendu dans un an !


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1-8-10531-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-137238947