Accueil >  Gamme  >  Renault Collection  > 

The Originals Renault: un musée virtuel pour découvrir les anciens modèles

Renault continue de surfer sur la mode de la nostalgie et de sa riche histoire, en dévoilant ce jour un inédit musée virtuel appelé "The Originals Renault" et indique lancer une nouvelle boutique en ligne pour proposés des produits dérivés.
The Originals Renault: un musée virtuel pour découvrir les anciens modèles
Par le 16/12/2021
Si à une époque pas si lointaine que cela Renault semblait vouloir faire table rase du passé malgré quelques tentatives avec des concepts-cars (on pense notamment au superbe concept-car Fiftie en 1994 qui était un hommage à la 4CV, ou récemment avec son Hippie Caviar Hotel) désormais, ce temps là est totalement révolu. Renault a certes toujours entretenu son passé, via les Renault Classic, la communication autour de cette division restait limitée. Et surtout, Renault se refusait à proposer de nouveaux modèles qui rappelaient des anciennes stars comme a pu le faire avec succès Fiat ou Mini.

Depuis l'arrivée de Luca de Meo, la donne a totalement changé. La marque fait un 360° et a annoncé la production prochaine d'une nouvelle R5 100% électrique (possiblement déclinée en version Alpine Sport), ainsi que d'une R4 électrique elle aussi, avec sa version utilitaire.

Renault poursuit donc dans cette voie, avec cette fois le développement de produits dérivés issus de ses anciennes gloires, ainsi que d'un musée en ligne totalement gratuit quant à lui. Les modèles sont bien sur issus de la collection Renault Classic du constructeur et ont fait l'objet d'un scan en 3D au sein d'un studio dédié.

Le musé ouvre ses portes avec 21 modèles: quels sont les véhicules présentés ?

De la première Renault à la Juvaquatre en passant par le le Taxi de la Marne ou la Colorale pick-up, la première partie du siècle est bien représentée

Pour le moment, les modèles proposés sont encore assez limités. On en trouve cependant 21, produits par Renault tout au long du siècle dernier (à l'exception du Kangoo de 2001).

La première partie du siècle est bien représentée puisque outre la Type A, la première voiture de Louis Renault en 1898 qui a mené ensuite la création de la société Renault Frères, le musée présente également l'impressionnante Renault 40CV (qui a eu de nombreuses variantes de carrosserie) qui a remporté de nombreux records de vitesse ou encore, la célèbre Type AG mieux connue sous le nom de Taxi de la Marne qui a mené les hommes sur le front de la guerre.

De nombreux autres modèles sortis des usines Renault depuis plus de 120 ans comme la Juvaquatre produite avant et pendant la seconde guerre mondiale, ou même la petite Celtaquatre complètent la collection.

4CV, Renault 5, et des voitures de sport comme la Clio Williams et R12 Gordini

Renault 4CV

La seconde partie du siècle dernier est représentée par 13 modèles, comme la 4CV, la première voiture produit par la Régie Renault, les berlines R21 et R25, le coupé sport R15/R17 ainsi que celle qui les a remplacé, la Fuego, l'iconoclaste R16 (en finition TX), mais aussi l'utilitaire Estafette qui a été la première Renault a être à traction avant.

Des modèles sportifs comme la belle Clio Williams, la R12 Gordini et même la Formule 1 R26 championne du monde en 2006 avec Fernando Alonso et Fisichella sont également disponibles.

Quelques absences remarquées comme l'Alpine A110, la R19 ou la gamme Mégane

On regrette l'absence de modèles légendaires qui ont également fortement participé à l'histoire de la marque au cours de ces 120 ans d’existence. Mais le constructeur nous l'affirme, d'autres modèles devraient arriver d'ici la fin de l'année afin de compléter cette collection encore relativement limitée.

On peut donc tabler sur le fait que certains modèles dont leur présence nous parait indispensable comme l'Alpine A110 de Jean Rédélé, la R8 Gordini ou des modèles plus sages comme la R19 ou la Clio qui ont marqué une rupture lors de leur commercialisation respectives en 1988 et 1990 devraient rapidement arriver.

Un musée accessible dans le monde entier

Si un musée en ligne n'a pas la beauté ni l'aura d'un vrai musée, en revanche il a l'avantage d'être ouvert toute l'année, 24h/24, même en période de covid. Et ici, pas besoin de masque ni de "pass sanitaire"...

Si l'initiative est bonne, on peut cependant reprocher au site internet d'avoir le choix de devoir scroller depuis un ordinateur, ce qui ralentit considérablement la visite, notamment si l'on veut accéder aux photos. Par ailleurs, le contenu textuel reste vraiment très limité et superficiel alors qu'il y a tellement à dire sur certains modèles. Heureusement, il reste des médias comme Planète Renault qui vont creuser l'histoire des modèles.. Nous invitons d'ailleurs à retrouver nos articles sur ces anciennes Renault de collection.

Un nouvel e-shop qui propose des produits dérivés

Derrière l'idée de nouveau musée en ligne, se trouve une autre ambition, celle de développer la branche des produits dérivés, qui est une manne financière à ne pas négliger. Mais outre l'aspect financier, pour la marque, cela permets de également de développer une relation affective entre ses anciens, ses actuels ou ses nouveaux clients, tout élargissant son offre de produits.

Ces produits dérivés, au nombre de 400 actuellement selon le constructeur automobile, sont principalement représentés par des miniatures au format 1/43 vendues à 30 €, des jouets, des accessoires divers (tours de cou, mug, porte clés, coques de téléphone,...) et par la mode avec des vêtements comme des T-Shirt, des combinaisons, des sweets, des polos etc. L'occasion de faire quelques cadeaux de noël de dernière minute.

Pour visiter "The Original Renault", rendez-vous ici tandis que la boutique est accessible via ce lien.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1-4-10940-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1424702848