Accueil >  Groupe  >  Résultats Financiers  > 

Résultats Financiers Groupe Renault en 2021

Le groupe Renault a publié ses résultats financiers au titre de l'exercice 2021. Malgré un contexte particulier du fait de la crise sanitaire puis de la pénurie des semi-conducteurs, le groupe annonce atteindre la plupart de ses objectifs en avance.
Résultats Financiers Groupe Renault en 2021
Par le 18/02/2022

Après une année 2019 compliquée pour Renault, et une année 2020 catastrophique pour le monde de l'automobile du fait du covid-19, le groupe Renault relève donc la tête et tire son épingle du jeu en 2021 malgré des ventes qui restent en forte baisse si on les compare à une année normale comme 2019. La situation est bien meilleure que l'année dernière à la même époque tandis que les objectifs sont atteints en avance.

La pénurie des composants électroniques qui a suivi la crise sanitaire a poussé les entreprises a revoir leurs stratégies. Fini les volumes, ces derniers privilégient les modèles qui leur apportent les plus fortes marges. Cela tombe bien pour Renault et pour son PDG Luca de Meo qui voulait justement aller en ce sens pour rétablir les finances dévoilé dans le cadre du plan stratégique Renaulution: la politique de la valeur plutôt que du volume comme on l'appelle. Les canaux de vente les moins rentables sont donc moins favorisés, au profit de celui des particuliers.

Cela implique donc un chiffre d'affaire en baisse, pour une marge en hausse. Selon Renault, l'impact de cette politique est estimé à +5,7 points sur l'année.

Légère hausse du chiffre d'affaire du groupe Renault en 2021 comparé à 2020, en baisse vs 2019 et 2018

Ainsi, le groupe Renault (Renault, Dacia, Samsung Motors, Lada) annonce terminer l’exercice avec un chiffre d'affaire de 46,213 milliards d'euros contre 43 474 milliards en 2020 soit une hausse de 6,3% vs 2020. Comparé à 2019, c'est en revanche une baisse de 16,8%.

La marge opérationnelle est en forte hausse comparé à 2020 puisqu'elle s'établit à 1,66 milliard d'euros soit 3,6% du chiffre d'affaire vs -0,8% en 2020. Là encore, il faut comparé ce chiffre à 2019 où Renault faisait malgré tout mieux avec 4,8%. Le constructeur est malgré tout en avance de 2 ans sur cet objectif qui était de retrouver une marge supérieure à 3% dès 2023.

En tenant compte des autres produits et charges d'exploitation comme les frais liés au plan d'action mis en place (-430 millions) ou la cessions de succursales (487 millions d'euros), le résultat d'exploitation termine à 1,398 milliards d'euros contre une perte de près de 2 milliards d'euros en 2020 et un gain d'un peu plus de 2,1 milliards en 2019.

Les filiales Nissan et Avtovaz - Lada

L'Alliance avec Nissan contribue également dans les résultats de Renault à hauteur de 380 millions d'euros contre une perte de 4,9 milliards l’année dernière (dépréciation d'actifs, coûts de restructurations,...) et un apport de 242 millions en 2019.

Le chiffre d'affaire d'Avtovaz progresse de 10,4% à 2,85 milliards d'euros là aussi bien aidé par la politique des prix mise en place, malgré un impact négatif des devises. Bien que la marque ne compte plus sur les volumes, Lada est leader en Russie avec une part de marché e 21% grâce aux Lada Vesta et Lada Granta qui se classent en tête du classement des ventes en Russie. La marge opérationnelle de l'activité automobile de la filiale russe s'élève à 247 millions d'euros soit +106 millions d'euros.

Un résultat net et un Free cash-flow en très forte hausse

Au final, le résultat net en tenant compte des impôts et différents différés, termine à 967 millions d'euros contre -8 milliards en 2020 et 19 millions en 2019.

Le Free Cash-flow opérationnel de l'automobile est en très forte hausse avec 1,27 milliards d'euros contre - 4,55 milliards en 2020 et 153 millions en 2019. Ce Free Cash-flow prend en compte les investissements de restructuration (602 M€) dans le cadre de la réduction des coûts fixes, de la cession d'actifs ainsi que de la cession des titres que Renault détenait dans Daimler (1,1 milliard d'euros). Cela contribue à une baisse de 2 milliards d'euros de la dette du constructeur qui s'établit désormais à 1,6 milliards d'euros.

En terme de stocks, comparé à l'année dernière, ils se sont encore réduits et s'élèvent au 31 décembre à 336 000 véhicules contre 486 000 l'année dernière.

Chiffre d'affaire, bénéfice Renault 2021

Perspectives et objectifs de résultats pour Renault en 2022 en France et dans le monde

La crise actuelle des semi-conducteurs va perdurer, à minima, durant le premier semestre. Renault estime que l'impact sur sa production mondiale sera de l'ordre de 300 000 véhicules, avec une hausse du prix des matières premières. Dans ce contexte, le groupe Renault prévoit une marge opération supérieure à 4% et un free cash-flow opération supérieur à 1 milliards d'euros.

Pour cela, Renault compte notamment sur les nouvelles voitures en France et en Europe chez la marque Renault comme le futur SUV Austral, qui sera présenté le 8 mars prochain après de nombreux teasers, sketchs design dévoilés par la marque et qui remplacera cette année le Kadjar, la nouvelle Mégane qui va venir renforcer la gamme de véhicules électriques du constructeur, ainsi que sur la prochaine génération de son Scénic. L'actuel monospace va désormais se décliner en SUV 100 % électrique en 2024. Chez la filiale dédiée aux services de mobilité, la Limo, que nous avons pu essayer du côté de Madrid, sera également lancée cette année avec cependant des objectifs bien plus limités. Chez Dacia, pas de nouveaux modèles hormis le Jogger qui commence à peine sa commercialisation.

La situation en Russie est plus complexe, car selon la suite des évènements en Ukraine, Renault pourrait être contraint de grandement réduire la voilure.


En direct du forum...

[Trafic III] Renault trafIc sl27 dcI 2015 le démarreur ne tourne pas

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.