Accueil >  Groupe  >  Résultats Financiers  > 

Résultats financiers de Renault 2022

Renault a publié il y a 2H ce matin ses résultats financiers relatifs à l’exercice 2022 qui vient de s’écouler. Le groupe Renault a réussi à dépasser ses objectifs qui avaient pourtant été relevés en juillet dernier.
Résultats financiers de Renault 2022
Par le 16/02/2023

L’année 2022 a été très positive pour Renault malgré une légère baisse des ventes en France et dans le reste du monde. Le constructeur qui se concentre désormais uniquement sur la marge et non sur les volumes, a ainsi annoncé un chiffre d'affaires de 46,39 milliards, en hausse de 11,4% par rapport à 2021. Sans tenir compte du taux de change, celui-ci se serait établi à +12,6%.

A noter tout de même que du fait du retrait de Russie, les données de 2021 ont été re-calculées (entendez par là, les résultats liés à Avtovaz ont été retirés des comptes) afin de rester sur un périmètre financier constant.

Cette hausse du chiffre d'affaires est bien sur le résultat de la hausse générale des prix du fait du coût des matières premières en hausse, mais également de la politique du prix et de la baisse des remises (à hauteur de 9,7 points).

Plus important, la marge opérationnelle qui symbolise la rentabilité d’une société, est de 2,6 milliards d’euros, soit 5,6% du chiffre d'affaires contre 2,8% en 2021. Surtout, elle était de 4,7% au premier semestre 2022 et de 6,4% au second semestre. Pour autant, la marge opérationnelle de l’activité automobile est de “seulement” 3,3% du chiffre d'affaires.

La branche financement, anciennement DIAC, désormais appelée Mobilize Financial Services, termine avec une marge opérationnelle de 1,22 milliards d’euros, en hausse de 38 millions par rapport à 2021. La baisse des ventes provoquant une baisse du nombre de contrats est ainsi largement compensée par un montant à financer plus important.

Le groupe annonce également des charges d’exploitation exceptionnelles pour des provisions engagées dans le cadre de sa restructuration (-354 millions d’euros) et de la dépréciation d’une usine en Chine (-257 millions d’euros). Ces charges sont partiellement compensées par la vente de succursales Renault Retail Group (réseau de distribution) limitant ces charges d’exploitation et autres produits à -379 millions d’euros.

Au final, le résultat d’exploitation du groupe Renault termine à 2,21 milliards d’euros alors qu’il était de 900 millions en 2026, soit une hausse de 1,31 milliards d’euros.

Du côté des entreprises associées, Nissan apporte 423 millions d’euros en baisse comparé à 2021 (515 millions d’euros). En réalité, l’apport brut est supérieur avec 526 millions d’euros, mais le retrait de Russie des constructeurs automobiles a provoqué la dépréciation des titres du groupe dans Renault Nissan Bank présente en Russie, soit -103 millions d’euros. Ce retrait de Russie a également provoqué une perte de 2,32 milliards d’euros. Les nouveaux accords signés avec l'Alliance vont permettre de nouveaux projets communs, et notamment en Inde, l'un des plus importants marchés automobile.

Renault annonce également une charge de 533 millions d’euros au titres des divers impôts et avoir procédé au remboursement d’une dette de 2 milliard d’euros dont 1 milliard d’euros par anticipation du prêt garanti par l’Etat (PGE) suite au Covid. Le constructeur annonce que la totalité du prêt sera remboursé d’ici fin 2023.

Enfin, indicateur très important, le Free cash-flow opérationnel de l’automobile s’élève à 2,12 milliards d’euros.

Pour cette année 2023, le constructeur vise une marge opérationnelle supérieure à 6% et un free cash-flow opérationnel de l’automobile supérieur à 2 milliards d’euros. Avec le lancement de nouveaux modèles dans sur le segment C (Jogger, Austral, futur Espace 7 places), le groupe espère continuer sur sa lancée du mois de janvier 2023.

Actionnariat salarié et retour du dividende

Renault a entrepris la mise en place d’un plan d’actionnariat salarié. Actuellement, 95 000 salariés ont profité de 6 actions gratuites tandis que 40 000 ont également souscrit à des actions à un tarif préférentiel de 22€ bien loin du montant des années passées où l'action Renault était au dessus des 45 € même après l'arrestation de Carlos Ghosn. Les salariés représentent 4,7% du capital avec comme ambition d’atteindre 10% d’ici 2030.

Autre information pour les actionnaires, Renault annonce le retour du dividende. Celui-ci sera de 0,25€ par action pour l’année 2022 bien loin des montants atteints il y a 3 ou 4 ans. Le détachement du “coupon” est prévue le 17 mai, pour un paiement au 19 mai.

Synthèse des résultats financiers 2022 du groupe Renault

Résultats financiers Renault 2022

Retraitement 2021 d’Avtovaz et Renault Russia suite au retrait du constructeur de Russie

Retraitement Avtovaz et Renault Russia 2021


Version Desktop - 30-1715-11291-planeterenault-amp0-device-1859983711