Accueil >  Groupe  >  Les Renault dans le monde  > 

Triber (2019)

Le Triber est un petit véhicule de moins de 4 mètres pouvant transporter jusqu’à 7 personnes qui a été spécifiquement étudié en Inde pour le marché indien ainsi que d'autres marchés comme l'Amérique du Sud.
Triber (2019)
Par le 20/06/2019

Après la Kwid en 2015 qui a connu un excellent début de carrière avant de quelque peu s’effondrer du fait d’une concurrence très forte des marques locales, Renault a présenté hier un tout nouveau modèle très compact baptisé Triber, un véhicule crossover entre SUV et petit monospace.

Renault a conçu ce nouveau modèle avec comme principal objectif de se montrer très agressif sur les tarifs, mais aussi de jouer la carte de la famille et de la praticité. En moins de 4 mètres, le Triber peut ainsi accueillir 7 adultes -la taille d'une famille moyenne en Inde- à condition bien sur d’accepter de se passer de coffre, ou 5 adultes tout en conservant un volume de coffre qui se révèle être le plus important de sa catégorie.

Renault Triber

Bien que promis à un tarif très compétitif, le Triber adopte plutôt un design avenant, dans la lignée du Kwid, avec une partie arrière qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler un certain monospace de chez Renault...

Un habitacle moderne

A l’intérieur, la planche de bord, présentée ici en version haut de gamme, se révèle être plutôt qualitative, et bien loin des premières Dacia qui sur ce point, faisaient vraiment bas de gamme. On remarque d'ailleurs que bon nombre de commandes ou d’équipements sont déjà connus au sein de la gamme Renault ou Dacia permettant ainsi de mécaniquement faire baisser les coûts.

Le dessin de la planche de bord est plutôt agréable et moderne, loin de ce que l’on pourrait imaginer d’une voiture ultra low cost. Pour autant, les photos présentant toujours les versions les plus flatteuses, il convient de relativement la bonne impression générale que l'on peut avoir à la vue de celles-ci.

Habitacle Renault Triber

De fortes ambitions en Inde

Depuis sa décision de créer son propre réseau en Inde en abandonnant le partenariat avec Mahindra en 2010, Renault a toujours nourri de solides ambitions en Inde, marché préféré à celui de la Chine à l’époque. Pourtant, le constructeur a toujours eu de grosses difficultés à atteindre ses objectifs, avec une concurrence très forte de marques très bien implantées comme Suzuki, Hyundai ou encore la marque locale Tata.

Désormais, Renault dispose localement d’une vraie gamme, principalement axée sur les SUV : Duster, Captur, Kwid, et désormais Triber. Alors qu’en 2018, Renault a écoulé à peine plus de 82 000 véhicules, d’ici 2022, le constructeur espère atteindre plus de 200 000. Mais l'année commence sur la même lignée que 2018, avec, sur le premier trimestre 2019, près de 20 000 véhicules (1,9 % de parts de marché) immatriculés.

Une ambition forte donc qui passe indéniablement par le succès du nouveau Triber et le renouvellement de la petite Kwid. Car les deux autres modèles qui sont pourtant d'immenses succès en Europe, paraissent presque faire de la figuration avec seulement quelques milliers d'unités sur ce très important marché automobile.

Une arrivée programmée sur d’autres marchés

Comme pour la Kwid, le Triber va d’abord être commercialisé en Inde. Produit localement dans l’usine de Chennai, sa disponibilité est prévue pour le second semestre 2019.

Mais il est d’ores et déjà prévu qu’il arrive également en Amérique du Sud (Brésil, Argentine, Chili, Colombie), voire sur d’autres marchés dans le monde, comme en Russie par exemple.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif