Accueil >  Gamme  >  ShowCars  > 

Kwid Climber et Racer (2016)

Alors que le petit véhicule indien pourrait bien arriver en Europe (voir sur Planète Dacia), Renault présente à l'occasion du Salon Auto de New Delhi une version Climber et une version Racer de ce véhicule à succès avec 90 000 commandes en 3 mois.
Kwid Climber et Racer (2016)
Par le 08/02/2016

Ces deux variantes, dont l'esprit est très différent, n'ont pour d'autre but que de mettre en avant le design du crossover et d'annoncer de possibles déclinaisons plus "SUV" ou sportives dans un avenir plus ou moins proche.

RENAULT KWID CLIMBER

Le Kwid Climber prend des allures de tout-terrain avec une garde au sol surélevée et des voies élargies. Le sage Kwid se "bodybuild" également avec de grands pare-chocs, de nouvelles protections latérales, ainsi que des protections de phares. En prime, les jantes gagnent en taille et se dotent d'un effet diamanté, tandis que la teinte de la carrosserie passe à l'orange vif. Tout l'attirail du parfait petit SUV sans complexe, qui veut se faire remarquer en somme.

Kwid Climber

Le tout est plutôt agréable à l'oeil et donne encore d'avantage d'allure au petit crossover du constructeur.

A l'intérieur, un traitement similaire est effectué sur la planche de bord. Elle aussi se colorise fortement avec de nombreux éléments qui passent à l'orange fluo tel que le volant, les différentes commandes, les ouies d'aération centrales et de part et d'autre de la planche de bord, les poignées de porte, et même les sièges.

Les autres couleurs dominantes sont le blanc, notamment sur la partie supérieure de la planche de bord, et le maintien latéral des sièges, ainsi que le gris/noir.


RENAULT KWID RACER

Kwid Racer 2016

Comme son nom laisse le suggérer, le Kwid Racer se veut sportif, ou tout au moins, d'allure sportive. Un tel modèle avec de hautes roues de 18'', des pneus taille basse, de larges prises d'air au niveau des passages de roues, un spoiler et un diffuseur, ça peut paraître étonnant.

Le dessin des phares reprend la signature lumineuse de Renault, et notamment l'éclairage LED en forme de C du reste de la gamme Européenne et bientôt mondiale.

A sa teinte principale bleutée, on retrouve également l'orange fluo, notamment au niveau des protections de roues et des protections latérales, tout comme sur les jantes ou encore les étriers de frein.

Renault ne communique cependant pas sur le moteur qui anime ce Kwid Racer. On imagine cependant mal le tout petit moteur de 800cm3 développant 55ch. et 72 Nm de couple, ni même le 1 000 cm3 de 68ch. et 90 Nm de couple être présent sous le capot avec un tel attirail sur la carrosserie.

A l'intérieur, Renault opère une véritable métamorphose avec de nouveaux matériaux bien plus nobles comme l'Alcantara, le carbone ou encore l'aluminium qui sont préférés au triste plastique habituel.

Certes bien moins gaie que la version Climber, l'ambiance change tout de même radicalement, sportivité oblige, notamment grâce à ces nouveaux matériaux, et diverses touches orangées. Mais ce n'est pas tout car un système de télémétrie (comme sur la Mégane RS) est également disponible, tout comme les sièges baquets avec harnais, un arceau de sécurité, ainsi que le volant en cuir.
 

Malgré la présentation de ce show-car, Renault ne communique pas plus que cela quand à une commercialisation future de ces deux modèles. Il y a malgré tout fort à parier qu'ils resteront au stade d'un simple message marketing.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif