Accueil >  Thématiques  >  Entretien auto  > 

Entretien auto : repousser la durée de vie de son auto

Pour chacun d’entre nous, le véhicule fait partie prenante de notre vie. Son entretien fait également partie de ce quotidien et il ne doit pas être négligé. Pour éviter les pannes mais aussi garantir votre sécurité, voici vos missions.
Entretien auto : repousser la durée de vie de son auto
Par le 23/12/2020

L’entretien d’une voiture est indispensable afin d’éviter les pannes mais aussi et surtout garantir votre sécurité. Pour beaucoup d’entre nous, nous utilisons notre voiture tous les jours, pour nous rendre au travail, aller chercher les enfants à l’école, faire nos courses et bien évidemment partir en vacance.

Mais attention, votre moyen de transport n’est pas increvable et immortel. Toutefois, pour vous permettre de partir serein et de prolonger la durée de vie de votre véhicule, voici quelques conseils, mais aussi impératifs, à ne surtout pas oublier, au risque d’arriver en retard au bureau, laisser les enfants à l’école ou pire, dire adieu aux vacances !

Les « petites vérifs »

Commençons par ce qui est accessible pour tous et primordial, les petites vérifications régulières. Pour que votre véhicule fonctionne, ce dernier a besoin de composants tel que l’huile ou encore le liquide de refroidissement. Il est donc nécessaire de vérifier ses niveaux afin d'éviter d’entraîner une casse moteur qui pourrait ruiner votre voiture. Un petit coup d’oeil sous le capot de temps à autre ne vous demandera que 10 petites minutes mais vous permettra de prolonger la durée de vie de votre véhicule de plusieurs milliers de kilomètres.

           1 - Vérifiez le niveau d’huile moteur : à l’aide d’un torchon, papier ou autre, sortez la jauge d’huile de son réservoir et assurez-vous que le niveau se situe TOUJOURS entre le mini et le maxi. Soyez minutieux dans ce cas car un excès, ou à l’inverse, un manque d’huile peut entraîner une casse moteur.

            2 - Contrôlez le liquide de refroidissement : vérifiez à froid afin d’éviter les rejets de liquide à l’ouverture du bouchon. Tout comme pour l’huile, le niveau doit être entre les deux repères, mini et maxi. Si vous constatez plusieurs fois que le niveau est inférieur à la normale, cela signifie que votre véhicule consomme anormalement trop d’eau. Rendez-vous vers votre garagiste afin de vérifier d'où peut venir le problème. En général, cela peut venir du joint de culasse. À titre d’indication, le joint n’est pas ce qui coûte le plus cher, mais la réparation, elle, peut atteindre les 3 000 euros.

            3 - Surveillez le niveau des liquides de frein et direction assistée : une insuffisance de liquide de frein est généralement signe d’une fuite, tout comme pour la direction.

            4 - Testez votre batterie : En hiver principalement, les véhicules sont réticents lors du démarrage et cela peut venir d’une batterie en fin de vie. Afin de ne pas la changer à chaque hiver, assurez-vous qu’elle soit toujours bien chargée en contrôlant le niveau de l’électrolyte et gardez les cosses propres au maximum.

            5 - Vérifiez l’état de vos pneumatiques : ils sont les seuls composants à être en contact avec la route. Une inspection visuelle n’est pas de trop. Et bien sûr, une pression de chaque pneumatique. Assurez-vous que ces derniers ne soient pas sur ou sous gonflés. Pour savoir le poids de chaque pneu, la fiche de recommandation se trouve en général sur le côté de la portière conducteur ou sur la porte du réservoir de carburant.

            6 - Contrôlez votre système de freinage : il comprend bien évidemment le liquide de frein mais aussi les disques et plaquettes. Si votre véhicule freine mal ou que vous entendez des bruits comme des couinements, c’est qu’il est sans doute temps de les faire changer. Si vous êtes amateur de mécanique, cela ne devrait pas être trop compliqué pour vous. En revanche, si vous souhaitez garantir une parfaite sécurité, renseignez-vous auprès de votre garagiste.

            7 - Beaucoup le néglige et pourtant, le nettoyage de votre voiture est essentiel. Cela lui permet de garder son éclat au fil des ans. Le nettoyage régulier d’un véhicule montre l’attention portée par son propriétaire et est, en général, source de confiance au moment de l’achat d’un véhicule d’occasion.

            8 - Bien voir pour être bien vu, une phrase que tout le monde connaît. Les phares ne sont pas seulement fait pour éclairer. Ils permettent également de montrer votre présence sur la chaussée aux autres usagers. Il est important de vérifier le bon fonctionnement de chaque ampoule et de remplacer celles qui sont défectueuses.

            9 - Enfin, jetez un coup d’oeil à votre pare-brise et essuie glaces.

Rien qu’avec toutes ces petites attentions, vous prolongez la durée de vie de votre véhicule. Mais cela n’est pas suffisant. Eh oui, nos véhicules sont capricieux et demandent énormément d’attention. Voici donc les « grosses vérifs » ou du moins ce qu’il ne faut surtout pas manquer.

Le grand entretien

Un grand entretien comprend tout ce qui vient d’être détaillé un peu plus haut ainsi que d’autres vérifications que voici :

- un remplacement du filtre à air

- un remplacement des bougies

- un contrôle du pot d’échappement

- une vérification des amortisseurs et des pneus

Rajoutez à cela une vidange et un remplacement de la courroie. Pour la vidange, en plus du carnet d’entretien, les véhicules sont désormais équipés de tableaux de bord connectés qui rappellent au conducteur la distance à parcourir avant d’effectuer cette dernière. Pratique, quand on ne sait pas forcément après combien de kilomètres ou après combien de temps il faut changer les pièces de son véhicule. Voici donc un petit rappel pour votre vidange et courroie.

Vidange

effectuer sa vidange tous les ans ou tous les 15 000 km

Tout d’abord, comment savoir si la vidange s’impose ou non. Plusieurs facteurs vous l’indiqueront comme notamment une huile sale et noire (l’huile moteur est de couleur ambrée), une fumée provenant des gaz d’échappement, un bruit inhabituel du moteur ou tout simplement le témoin lumineux qui s’allume sur votre tableau de bord.

D’accord, mais si rien ne cela arrive, dois-je attendre tous ces signes ?

À vrai dire, non. Une vidange doit s’effectuer au minimum une fois par an ou tous les 15 000 kilomètres environ. Cette vidange de l’huile permet d’entretenir le moteur et de garder son véhicule en bon état plus longtemps. L’automobiliste doit également vérifier régulièrement son niveau d’huile. Lors de cette vidange, le filtre à huile est à changer, tandis que le filtre à carburant se change, lui, en moyenne tous les 40 000 kilomètres.

Courroie

système de la courroie de distribution

Peu de gens savent à quoi sert une courroie de distribution. Pour faire simple, cette dernière permet tout simplement la bonne synchronisation des éléments du moteur. Pour qu’il puisse bien fonctionner, le vilebrequin et les arbres à cames doivent être bien alignés.

À l’inverse de la vidange, le remplacement de la courroie s’effectue en général par un mécanicien. Celle-ci se change tous les 120 000 kilomètres ou tous les 5 ans. Cela dépend toutefois du modèle de votre véhicule et de son année.

Entretenir son véhicule vous garantira sécurité et longévité. Cela vous évitera surtout des pannes, qui ne sont jamais les bienvenues et qui ne tombent jamais au bon moment, et des factures avec un peu trop de zéro. N'hésitez pas à vous renseignez auprès de votre garagiste pour de plus amples informations. 

 

 

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1699-10510-planeterenault-amp0-device-1282608663