Accueil >  Thématiques  >  Occasions, mandataires  > 

Bien s’informer sur le kilométrage du véhicule

Avant d’acheter un véhicule d’occasion, il est primordial de bien s’informer sur son kilométrage, qui doit être étudié selon l’âge du véhicule et son utilisation. Mais alors quel kilométrage choisir ? Quels sont les bons conseils ? La réponse ici.
Bien s’informer sur le kilométrage du véhicule
Par le 18/05/2021

Si le marché du véhicule neuf est en crise depuis le début de la pandémie, celui du véhicule d’occasion, lui, se porte plutôt bien. Avec les conditions économiques actuelles difficiles, les automobilistes se tournent vers le véhicule d’occasion, moins cher que le neuf. Mais attention toutefois, car si l’on sait ce que l’on achète (ou presque) lorsque l’on rentre dans une concession, cela n’est pas toujours le cas lors de l’achat d’un véhicule d’occasion chez un particulier ou même parfois dans un garage. Pour éviter les mauvaises affaires, certains détails sont importants à vérifier. L’un d’entre eux se trouve du côté du kilométrage du véhicule, qui en dit long sur son état général.

Les kilométrages dits « références » des différents modèles

Le marché du véhicule d'occasion a résisté à la crise avec une baisse de 4,5 % en 2020

Beaucoup de facteurs entrent en ligne de mire lorsqu’il s’agit de fixer un prix pour un véhicule d’occasion : l’âge, son état général (carrosserie endommagée), une mécanique défectueuse, mais aussi et surtout le kilométrage, sans doute le facteur qui détermine le plus le tarif de la voiture. Pour fixer ce prix, les professionnels du milieu se basent sur le kilométrage moyen parcouru par le véhicule sur une période d’un an. Ce dernier est différent selon le modèle, qu’il soit essence ou diesel. Ainsi, pour un véhicule diesel, la distance moyenne parcourue sur une année se situe aux alentours des 22 000 km, contre 15 000 km pour un véhicule essence. Évidemment, cela ne reste qu’une moyenne car certains conducteurs vont parcourir bien plus de kilomètres, tandis que d’autres moins. C’est pourquoi l’âge du véhicule apportera des indices supplémentaires quant à l’état général du véhicule.

Si le kilométrage parcouru est supérieur à la moyenne, il convient alors de déduire 25 centimes par kilomètre pour une essence et 15 centimes pour un diesel. Dans le cas inverse, si le kilométrage parcouru est inférieur à cette moyenne, il faut alors ajouter 10 centimes par kilomètre à la côte du véhicule. Là encore, tout dépend également de l’état général du véhicule. Mais lorsque l’on ne souhaite pas forcément acheter un modèle d’occasion précis, il faut alors chercher celui qui offre le meilleur rapport prix-kilométrage avant de se lancer.

Il est donc important de savoir que le kilométrage « référence » peut varier selon les modèles (citadine, berline, SUV…). Chaque catégorie de véhicule dispose d’un kilométrage de référence. Pour une citadine diesel, il faut compter environ 18 000 kilomètres par an, et un peu moins de 25 000 km pour une berline diesel. Au-delà des 100 000 km, le véhicule essence commence à perdre de sa valeur. Passé les 200 000 km, ce dernier devient alors difficile à vendre en raison de son kilométrage élevé. Pour le modèle diesel, il perd de la valeur à partir de 150 000 km et affiche un kilométrage élevé au dessus des 250 000 km. La cible se situe donc plutôt sous la barre des 100 000 km pour une essence et sous les 150 000 km pour le diesel.

Attention aux arnaques !

Gare aux soit disant bonnes affaires, parfois trompeuses

S’il est difficile de trouver le véhicule de son choix au kilométrage souhaité, il faut aussi faire attention aux arnaques aux compteurs. Certains malfaiteurs connaissent les combines pour attirer et tromper toute une clientèle en leur vendant des véhicules au kilométrage trafiqué. Se référer à la valeur kilométrique n’est donc pas toujours suffisant, mais il est tout de même possible de dénicher le vice.

Il est recommandé d’étudier le carnet d’entretien du véhicule avec les dates de contrôles et les entretiens effectués sur le véhicule. Ces derniers sont toujours consignés avec le kilométrage indiqué. Et puis la meilleure solution reste de faire confiance à un professionnel qui saura vous garantir l’état réel du véhicule.

Avant de vous lancer, prenez bien le temps d’étudier votre potentiel futur véhicule, qui vous permettra de vous rendre en toute sécurité à votre travail, ou bien en vacances.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 1678-1716-10712-planeterenault-amp0-device-2041764238