Accueil >  Thématiques  >  Pneumatiques  > 

48 départements concernés par l’obligation des pneus hiver

À compter du 1er novembre 2021, il vous sera obligatoire de chausser des pneus hiver pour circuler dans les 48 départements concernés. Alors quels sont-ils ? Et quels équipements faut-il adopter ? Voici tout ce que vous devez savoir.
48 départements concernés par l’obligation des pneus hiver
Par le 30/09/2021

Il y a presque un an, la loi Montagne II permettait aux préfets d’établir une liste de communes où les véhicules doivent s’équiper de pneus hiver pour pouvoir rouler sur la période du 1er novembre au 31 mars. Cette année, cette loi prend effet et la mise en place de ce protocole va donc intervenir dès le 1er novembre prochain dans pas moins de 48 départements, principalement montagneux. 

Que vous soyez habitants d’un de ces départements, ou simple touriste de passage, vous devrez obligatoirement équiper votre véhicule de pneus hiver, de chaînes ou encore de chaussettes pour pouvoir circuler, sous peine d’encourir une amende de 135 €. Les différents préfets ont encore un mois pour préciser les communes et les axes concernés par cette obligation.

48 départements concernés par les pneus hiver obligatoire à partir du 1er novembre

La carte des 48 départements concernés

En attendant de connaître quelles seront les communes de ces 48 départements qui se verront appliquer cet arrêté, on peut déjà lister ces zones, principalement situées près des massifs montagneux. 

On retrouve ainsi l’Ain (01), l’Allier (03), les Alpes-de-Haute-Provence (04), les Hautes-Alpes (05), les Alpes-Maritimes (06), l’Ardèche (07), l’Ariège (09), l’Aude (11), l’Aveyron (12), le Cantal (15), la Corrèze (19), la Côte-d’Or (21), la Creuse (23), le Doubs (25), la Drôme (26), le Gard (30), la Haute-Garonne (31), l’Hérault (34), l’Isère (38), le Jura (39), la Loire (42), la Haute-Loire (43), le Lot (46), la Lozère (48), la Meurthe-et-Moselle (54), la Moselle (57), la Nièvre (58), le Puy-de-Dôme (63), les Pyrénées-Atlantiques (64), les Hautes-Pyrénées (65), les Pyrénées-Orientales (66), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), le Rhône (69), la Haute-Saône (70), la Saône-et-Loire (71), la Savoie (73), la Haute-Savoie (74), le Tarn (81), le Tarn-et-Garonne (82), le Var (83), le Vaucluse (84), la Haute-Vienne (87), les Vosges (88), l’Yonne (89), le Territoire de Belfort (90), la Corse-du-Sud (2A) ainsi que la Haute-Corse (2B)

Dans tous ces départements, et dès le 1er novembre prochain, il sera désormais obligatoire de s’équiper de pneus hiver d’équipements tels que des chaînes ou des chaussettes, pour pouvoir y circuler. 

Ce seront aux préfets de décider quelles communes devront appliquer cet arrêté. Là est tout le paradoxe puisque l’on sait déjà que dans l’Yonne ou encore en Meurthe-et-Moselle, aucune commune ne sera concernée par cette obligation. La raison ? Le faible niveau d’altitude et de chutes de neige dans le département. Ainsi, on peut donc déjà retirer 2 départements de cette liste. Ce n’est pas le cas de tout le monde car à l’inverse, la préfecture a annoncé que toutes les communes de la Haute-Loire seront concernées. Il en revient donc aux différents préfets de faire la liste qui s’appliquera dans un mois. 

Comment équiper son véhicule pour la neige ?

Les nouveaux panneaux délimitant ces zones

Il sera ainsi nécessaire d’équiper votre véhicule de dispositifs permettant de pouvoir passer ces nouveaux panneaux, délimitant la zone où les équipements seront désormais obligatoires du 1er novembre au 31 mars. 

Plusieurs choix sont possibles et acceptés. D’abord, les pneus hiver, marqués d’un 3PMSF. Les pneus marqués M+S (boue + neige) sont pour le moment encore tolérés, mais plus après le 1er novembre 2024. 

La deuxième solution est d’équiper son véhicule de dispositifs amovibles tels que les chaînes ou les chaussettes. Mais cette utilisation est surtout efficace en cas de forte neige. En ville, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), il vous sera difficile de rouler sur le bitume avec des chaînes. 

Alors il existe une autre possibilité, celle de rouler toute l’année avec des pneus 4 saisons. Pas besoin de changer ses pneus suivant la saison ou de s’arrêter sur le bas-côté pour mettre ses chaînes. Néanmoins, en cas de fort enneigement, de verglas ou tout simplement de basse température, les pneus hiver restent fortement conseillés et même recommandés

Comment faire le bon choix ? Cela dépendra de l’utilisation quotidienne de votre véhicule. Pour un habitant ou un habitué des sports d’hiver, mieux vaut partir sur l’achat de chaînes. En revanche, pour un automobiliste en déplacement pour le travail, ou simplement de passage, il est préférable de s’acquérir de pneus hiver, ou 4 saisons. 

À quel prix enfreindre la loi ?

Enfreindre et la loi, c'est s'exposer à une amende de 135 €

Logiquement, tous ceux qui ne respecteront pas l’obligation seront soumis à des contraventions. Si l’on peut croire à une indulgence et de la pédagogie de la part des forces de l'ordre sur les premières semaines, voire premiers mois, il est fort à parier que dès le 1er janvier prochain les sanctions vont tomber. 

Les automobilistes qui ne seront pas équipés de dispositifs obligatoires (pneus neige, chaînes ou chaussettes) dans ces zones s’exposeront à une amende de 135 € et à une immobilisation de leur véhicule. L’objectif étant, grâce aux pneus hiver, d'assurer la sécurité des automobilistes en limitant les accidents et les embouteillages, notamment dans les stations de ski en période de vacances. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1679-10850-planeterenault-amp0-device-1961797841