Accueil >  Gamme  >  ShowCars  > 

Gordini by Gibson

Pour sa deuxième participation à « Rock En Seine », le festival musical parisien, Renault s’est allié avec Gibson, la marque mythique de guitare, afin de présenter un show-car et une guitare électrique originale « Gordini by Gibson ».
Gordini by Gibson
Par le 29/08/2011

Il ne s’agit pas vraiment d'nouveau ShowCar, mais seulement d’une Wind Gordini, affublée de décorations supplémentaires pour s’allier à l’image de Gibson. Il n’y a donc vraiment pas de quoi fouetter un chat comme le dit l’expression…

Gordini Gibson

Celle que l'on peut appeler abusivement classer dans la catégorie des show-car, et qui est baptisée sobrement “Gordini by Gibson” et non Wind Gordini by Gibson, s'habille de détails qui… sonnent comme le logo Gibson sur les portières, la sellerie cuir bleue et blanche incrustée de véritables cordes de guitares, cousues main dans le cuir des sièges.

Le logo Gibson brodé prend également place sur les dossiers et sur la planche de bord revêtue de cuir bleu. Les ceintures de sécurité sont blanches et des touches de chrome soulignent les aérateurs et les poignées de portes. Sur l’autoradio, un potentiomètre de guitare fait office de bouton volume.

Le tout est plutôt sympa, réussi visuellement, mais cela reste tout de même une Wind Gordini « classique ». Marketing, marketing…

Une guitare unique
La guitare choisie par Gibson pour adopter les couleurs Gordini est une réédition du modèle SG de 1961 ; une guitare électrique non conformiste qui a largement contribué à la légende Gibson.

La force graphique du bleu et des deux bandes blanches Gordini se prêtent aux déclinaisons les plus variées.

Les festivaliers qui s’inscriront au concours de solo de guitare sur le stand Gordini, pourront essayer ce bel objet, apprécier son design intemporel, sa jouabilité et sa technicité. Ils pourront même en gagner un exemplaire en fonction des suffrages recueillis sur le web par leur démonstration de virtuosité.

Avec son « solid body » bleu, ses deux bandes blanches et son logo Gordini en tête de son manche d’ébène, la guitare SG ’61 « gordinisée » par Gibson devient un modèle quasiment unique, et plutôt inattendu puisque ce seront d’ailleurs là les seuls exemplaires disponibles.

Ce mariage entre l'univers de l'automobile et de la musique n'a rien de très intéressant en soit, mais il faut prendre cette information avec légèreté et recul pour n'en tirer que le positif.

La démarche est plutôt sympa, même si le résultat laisse un peu sur sa fin, d'autant plus que Renault avait annoncé à qui voulait l'entendre qu'il allait présenter un ShowCar unique. Au final, c'est plutôt une finition unique qu'il aurait fallu annoncer, voire une série spéciale, même si en réalité, il n'y a pour le moment aucune production en série de prévue.

Ne boudons donc pas notre plaisir. La finition est vraiment sympa, le dessin des sièges l'est tout autant, et les quelques touches tirées du monde de la guitare ne le sont pas moins. On aurait juste pu espérer que les deux marques aillent un peu plus loin dans leur démarche, voire que le label Gordini ne soit pas associé à ce show car, car en l'état, on se demande bien ce qu'il peut apporter. Ah si, faire parler d'elle !


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.