Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Résultats commerciaux monde 2018

Il y a quelques heures, Renault a dévoilé ses résultats commerciaux dans le monde sur l'année 2018. Le groupe composé des marques Renault, Dacia, Lada et ses co-entreprises chinoise annonce une hausse de 3,2% et atteignent un nouveau record.
Résultats commerciaux monde 2018
Par le 18/01/2019

Ses ventes mondiales atteignent ainsi un total de 3,88 millions de véhicules contre 3,76 en 2017. Une hausse que l'on doit principalement au marché Chinois qui vient contre balancer la fin provisoire des activités en Iran.

Renault reste le premier groupe français dans le monde devant PSA

Bien que PSA intègre désormais les ventes d'Opel / Vauxhall, le groupe Renault -sans l'Alliance- reste devant son concurrent français, de peu puisque ce dernier n'a vendu que 6 530 unités de moins l'année dernière, bien qu'il ait annoncé de son côté une hausse de 6,8% de ses ventes grâce notamment au rachat de la division européenne de l'américain General Motors, à savoir, la marque Opel.

La hausse du groupe Renault est notamment le fruit de son implantation en Chine, grâce à ses coentreprises chinoises avec Jinbei et Huasong dans le domaine des utilitaires principalement. En effet, sans ces dernières, à iso-périmètre, les résultats afficheraient une très légère baisse de 1,2%.

Renault de plus en plus international

Avec des ventes européennes qui stagnent (+0,5%) tout comme le marché (+0,2%), Renault doit donc sa hausse à ses ventes dans le reste du monde (+6,1%). Renault a malgré tout souffert de son nouveau retrait d'Iran suite aux sanctions économiques décidées par les USA, même s'il a tout de même écoulé plus de 100 000 unités (soit 10% du marché). En Inde, le groupe doit également faire face à une baisse avec seulement 82 368 unités immatriculées pour une part de marché d'à peine plus de 2%, la petite citadine Kwid, ayant désormais un peu de mal sur son marché, la faute à une très forte concurrence locale.

Hors d'Europe, Renault doit son salut principalement à la Russie qui représente à elle seule près de 500 000 unités pour une part de marché de 27,62%.

Ainsi, pour la première fois de son histoire longue de 120 ans, la part des ventes hors d'Europe passe la barre symbolique des 50% alors que le second groupe automobile français PSA dépasse à peine les 20% et reste donc plus dépendant à notre vieux continent.

Les 15 premiers marchés de Renault dans le monde

  1. France (689 788 unités, 26,2% PDM)
  2. Russie (497 266 unités, 27,62%)
  3. Allemagne (235 609 unités, 6,33%)
  4. Chine (216 699 unités, 0,80%)
  5. Brésil (214 822 unités, 8,70%)
  6. Italie (208 580 unités, 9,98%)
  7. Espagne (189 480 unités, 12,33%)
  8. Turquie (115 842 unités, 18,66%)
  9. Argentine (114 348 unités, 14,78%)
  10. Royaume Uni (103 607 unités, 3,79%)
  11. Iran (101 347 unités, 10,56%)
  12. Corée du Sud (90 369 unités, 5,06%)
  13. Belgique (88 663 unités, 12,86%)
  14. Inde (82 368 unités, 2,07%)
  15. Maroc (75 418 unités, 42,52%)

La France reste fort logiquement le premier marché de la marque. La Chine malgré une part de marché vraiment très réduite à l'échelle du pays, est déjà le 4ème marché de Renault, juste devant le Brésil. A noter que Renault, malgré la présence d'une marque locale, continue de souffrir en Corée du Sud, avec seulement 90 000 unités pour une part de marché de seulement 5%.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.