Accueil >  Groupe  >  Les Renault dans le monde  > 

Renault dans la galère en Inde

Elle a beaucoup fait parler d’elle lors de son arrivée sur le marché Indien, mais depuis, en seulement quelques mois, bien du temps semble s'être passé. Et la Kwid qui était alors vu comme une révolution peine désormais à suivre la concurrence.
Renault dans la galère en Inde
Par le 19/12/2018

Un véritable retournement de situation donc sur ce marché automobile énorme sur lesquel Renault lorgne depuis de longues années, sans grand succès il faut bien le dire.

Ainsi, celle qui devait être un véritable succès, ne le sera peut-être pas autant que cela au final.

Alors qu’en 2016,  près de 105 000 Kwid avaient été immatriculées (sur un marché de plus de 3,22 millions de voitures) depuis, les ventes ne cessent de baisser : 92 440 en 2017, et 62 363 unités sur les 10 premiers mois de 2018, passant ainsi du top 5 en 2016 au fond du panier cette année, et doit désormais se contenter du top 10. Certes, ce n'est pas si mal, mais une telle dégringolade a tout de même de quoi inquiéter.

Pourtant, le marché automobile indien est en forme, avec une hausse de 5,7% des immatriculations de véhicules neufs, pour un total de 3,14 millions de véhicules.

Une concurrence rude face à Renault

Face à Renault, la concurrence est rude notamment avec Maruti-Suzuki qui cartonne avec son Alto 800 qui caracole en tête des ventes. Suivent également Hyundai ainsi que Tata.

Pour booster leurs ventes, de fortes remises sont appliquées, et selon certains experts, le réseau local de Renault peine à suivre cette politique qui les place dans une situation très difficile d’un point de vue financier, les amenant, pour certains, à délaisser la marque française.

Top 10 des ventes en Inde janvier-octobre  2018 (source :  IHS Markit India)

1/ Maruti Suzuki Alto800 : 183 012
2/Tata Ace : 146 409
3/ Maruti-Suzuki Wagon R : 138 571
4/ Hyundai Grand i10 : 138 076
5/ Maruti-Suzuki Celerio : 88 880
6/ Tata Tiago : 78 992
7/ Maruti-Suzuki Eeco : 73 176
8/ Maruti Suzuki Omni : 71 580
9/ Maruti-Suzuki Alto : 68 874
10/ Renault Kwid : 62 363

La marque Maruti-Suzuki domine totalement le marché indien en plaçant 6 modèles de sa gamme dans le top 10.  Derrière elle, l'autre marque locale Tata sauve la face avec sa Ace et sa Tiago. Enfin, la marque Coréenne Hyundai réalise de bons résultats avec sa Grand i10.

Nissan via sa marque Datsun  qui profite de la Kwid pour proposer son propre modèle (Redi-GO) ne fait pas mieux avec seulement un peu plus de 20 000 unités en 10 mois.

Le reste de la gamme Renault fait plus de la figuration qu'autre chose, la Kwid représentant plus de 75% de ses ventes. Mais la marque attend notamment le lancement commercial d'un futur modèle de petite taille (moins de 4 mètres) pouvant transporter jusqu'à 7 personnes, mais qui se veut pratique à l'usage. Il est attendu pour la fin du premier semestre, sans oublier un restyling de la Kwid prévu pour le dernier trimestre 2019 qui risque bien de ne pas être suffisant pour relancer les ventes de ce modèle qui aura alors 4 ans. En attendant, la marque continuera sa politique de remise.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.