Lada Vesta (2015)

Si Lada a longtemps été synonyme d’une marque de voitures dépassées et au design ingrat, depuis le rachat de l’entreprise par Renault, l’entreprise s’est largement modernisée. La Lada Vesta a d’ailleurs été le symbole de ce renouveau.d
Lada Vesta (2015)
Par le 29/08/2019

Qu’elle semble loin la rustique, mais efficace Lada Niva que l’on croise encore souvent dans nos campagnes, ou encore la Lada 110, une voiture finalement pas si vieille mais qui semble être restée dans les années 80...

Après la prise de participation de 25% du capital en 2008 par Renault et de nombreuses restructurations, c’est en 2015 que le vrai renouveau de la marque devient clairement visible avec la commercialisation de la berline Lada vesta.

La Vesta Concept annonce en 2014 le futur modèle de série

C’est par un show-car très proche du modèle de série que la marque a préparé l’arrivée de son nouveau modèle. En août 2014, Lada présente ainsi la Vesta Concept, une toute nouvelle berline 4 portes d’un peu plus de 4,40m basée sur une nouvelle plate-forme et dessinée par Steve Mattin, un designer anglais qui a pris la tête du style Lada après avoir officié chez Mercedes et Volvo.

Lada Vesta Concept

La Vesta affiche un look certes assez classique mais parfaitement dans l’air du temps, et se montre même plutôt dynamique avec des crochets chromés dans le bouclier avant, ses nervures au niveau des flancs, ou encore ses galbes.

En novembre 2015, la Vesta est commercialisée, suivie de la Vesta SW, la version break, un an plus tard. Deux moteurs sont disponibles, un 1.6 16v de 106 chevaux et 148 Nm de couple et un 1.8 16v de 122ch. et 170 Nm de couple, tous deux en essence associés à une boîte manuelle à 5 rapports ou une boîte automatique.

Vesta SW Cross

Une Vesta version sport de 145ch. et 184 Nm. est également proposée, dont la promotion est assurée par la compétition WTCC tandis qu'une version Cross permet de lui ajouter un kit proche de ce que l’on connaît chez Dacia avec la finition Stepway.

Lada Vesta Sport

Appelée à remplacer la très vieillissante Priora (une modernisation de l’antique 110), la Vesta se décline en différentes versions, dont celle dite de luxe, destinée aux administrations qui voit également son empattement augmenter pour libérer de la place aux passagers arrière.

Affichée à un prix de base légèrement supérieur à 7 000 €, l’équipement reste bien sur plutôt sommaire. Mais la Vesta dispose malgré tout des éléments de base de toutes nos voitures actuelles: ABS, airbag conducteur, ESP, direction assistée, vitres avant électriques, verrouillage centralisée tandis qu’en option, on peut citer l’airbag passager, ou encore la climatisation.

Habitacle Lada Vesta
L'habitacle moderne de la Vesta marque une importante rupture de génération pour Lada

Différents niveau de finition sont bien sur disponibles et permettent d’accéder à des équipements supplémentaires tels que les sièges chauffants (pratiques en Russie), l’aide au stationnement, un écran tactile, le pare-brise chauffant, le siège conducteur réglable en hauteur, des capteurs de pluie et luminosité, des vitres arrières électriques, des jantes 15 ou 16’’, la caméra de recul, des sièges en cuir etc.

Une dimension uniquement locale

Si ce modèle n’aurait vraiment pas à rougir en Europe face à la concurrence, la Vesta reste et restera pourtant cantonnée ou presque qu’à la Russie. Renault en a décidé ainsi, d’autant plus que la marque ne dispose quasiment plus de points de ventes en dehors de ses frontières.

Reste que ce modèle pourrait très bien se retrouver aux côtés d’une Logan ou d’une Sandero dans les concessions Dacia ou même, adopter le même blason.
 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif