Accueil >  Groupe  >  Lada  > 

LADA à la conquête du monde automobile

Absent depuis de nombreuses années en Europe mais leader incontesté sur le marché russe, LADA prépare son retour. Grâce à la nouvelle entité entre Dacia et LADA, la marque va renforcer sa gamme avec quatre nouveaux modèles d’ici à 2025.
LADA à la conquête du monde automobile
Par le 25/01/2021

Le plan stratégique Renaulution dévoilé par Luca de Meo le 14 janvier dernier devrait permettre à LADA de consolider sa place de leader en Russie mais aussi de revenir sur le marché européen. En dévoilant le concept NIVA, AVTOVAZ, plus connue sous le nom LADA, donne un petit aperçu du futur de la marque.

Déjà leader sur le marché russe, la marque va augmenter sa gamme de véhicules nouvelle génération pour assurer plus de 20 % de parts de marché mais surtout respecter les nouveaux engageants du Groupe, à savoir plus de création de valeur et moins de volume. Cette évolution et cette transformation est possible grâce notamment au rapprochement des marques entre Dacia et LADA.

C'est donc quatre nouveaux modèles qui sont attendus d'ici à 2025 et un premier concept a été dévoilé lors de la présentation du plan stratégique, il s'agit du 4x4 Niva. 

Le Niva, prêt à défier toutes conditions

LADA fait partie intégrante de la Russie avec ses véhicules construits pour affronter les conditions extrêmes du pays. Froid et routes les plus extrêmes, rien ne fait peur aux véhicules LADA grâce à leurs robustesses et leurs solidités. Avant de commercialiser ce 4x4, la marque avait décidé, en ce début d’année, de préparer cette arrivée en redonnant le nom d’origine « Niva » au LADA 4x4 qui fête ses 45 ans. L’allié du Groupe va également commercialiser la nouvelle Niva Travel. Un bon coup de communication afin d’attirer la clientèle à aller voir la deuxième génération du Niva.

Avec ses quatre roues motrices et sa boite de vitesses courtes, le nouveau Niva devrait donc être un franchiseur capable de vous emmener partout. Mieux encore, grâce aux nouvelles technologies mises à disposition par le Groupe Renault, ce modèle dispose d’une silhouette plus moderne. Le nouveau Niva aura fort à faire puisque même si LADA garde le leadership en Russie, la menace se fait sentir avec la montée en puissance des constructeurs KIA et Hyundai.

Aucune information sur le tarif n’a été évoquée mais ce Niva interviendra en 2024. Il ne sera pas le seul puisque la marque prévoit un retour sur les marchés européens et une nouvelle gamme de véhicules.

Une plateforme, plusieurs modèles

l'unique plateforme pour Dacia et LADA

C’est la nouvelle politique du Groupe pour ses marques Dacia et LADA. Désormais, les deux constructeurs emploieront uniquement la plate-forme moderne CMF-B pour la conception de ses nouveaux modèles. Déjà utilisée sur la nouvelle Sandero et Logan 3, cette plateforme va permettre à LADA de lancer plusieurs nouveaux modèles d’ici à 2025 dont notamment les futures Granta et Vesta. Les deux berlines sont promises pour 2023 et devraient voir leur gamme être simplifiée. Toutefois, elles ne seront pas disponibles sur le marché européen. 

En effet, pour respecter la volonté de la création de valeur et non le volume, LADA, tout comme Dacia, va devoir réduire le nombre de modèles d’ici à 2025. De 18 carrosseries actuellement, les deux marques devront proposer uniquement 11 modèles en 2025. Cela va également avec la réduction du nombre de plateformes qui passe lui de 4, à 1. Ainsi, les futures Granta et Vesta, très légèrement différentes ne devraient pas recevoir les six déclinaisons actuelles, qui vont du break à la version sportive.

LADA fera également son arrivée dans le segment C. Autre volonté forte du Groupe dévoilée dans le plan Renaulution, la nécessité de renforcer sa gamme de véhicules du segment C. C’est le segment qui attire le plus depuis quelques années et le Groupe sait qu’une forte part de marché est à prendre. Après le concept Bigster dévoilé par la marque roumaine, LADA devrait lancer, en 2025, son SUV familial. Ce dernier devrait avoir quelques ressemblances avec le Bigster de chez Dacia mais aura quelques touches du Niva. Cela permettra à la marque de proposer son Niva et son futur SUV familial sur le continent européen sans faire de la concurrence à Dacia.

Avec le plan dévoilé par Luca de Meo, LADA souhaite refaire surface sur le marché européen et se donner un nouvel élan. Au-delà du renouvellement de la gamme, LADA veut se considérer en tant que marque et la relance de son modèle Niva devrait permettre ce repositionnement au constructeur.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 30-1616-10539-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1994886545