Accueil >  Groupe  >  Samsung Motors  >  Les modèles Samsung

SM3 (2000-2009-...)

La SM3 correspond chez Renault Samsung Motors au plus petit modèle disponible. Il s'agit d'une berline compacte 4 portes qui appartient au segment C/M1 équivalent à la Mégane en Europe.
SM3 (2000-2009-...)
Par le 27/06/2010
Dernière mise à jour le 09/01/2020

La SM3 est proposée dès les années 2000 par Samsung Motors, restylée en 2005 puis remplacée en 2009 par un nouveau modèle. L'ancienne SM3 restera malgré tout au catalogue sous l'appellation SM3 CE.

2000 - 2009: la SM3, une Nissan Bluebird rebadgée

Développée dans un délai très court de 21 mois sur la plate forme de la Nissan Bluebird Sylphy, la SM3 est le premier véhicule étudié et conçu par le constructeur coréen depuis sa reprise par Renault en septembre 2000.

Un style passe partout

Cette SM3 ne fait pas spécialement dans l'originalité, ni même dans le glamour. Il s'agit avant tout, de compléter sa gamme à moindre frais, et ainsi de venir élargir une gamme jusque là trop réduite. Les différences avec le modèle Nissan sont donc très réduites.

Équipée de deux motorisations essence de 1.5 l et 1.6 l, ce véhicule combine plaisir de conduite, confort de vie à bord et sécurité selon le constructeur. En outre, l'utilisation de techniques modernes (chaîne de distribution en alliage, peinture anticorrosion) permet à à la filiale de Renault en Corée, RSM, de proposer une garantie record en Corée: 5 ans ou 100 000 km pour le moteur et la transmission, 3 ans ou 60 000 km pour l'ensemble du véhicule. 

Samsung Motors SM3 (2000)
La SM3 des années 2000

Samsung Motors SM3 (2000) intérieur

 

La Samsung SM3 est restylée en 2005

En Aout 2005, après plus de 5 ans, ce qui reste une durée de vie assez longue dans l'automobile, Renault Samsung Motors décide de restyler sa SM3 afin de lui redonner une seconde jeunesse. Nouveaux boucliers, nouvelles optiques, nouvelle calandre, la SM3 est dorénavant bien plus moderne dans sa présentation, même si elle reste une paisible berline, qui ne fera pas spécialement tourner les têtes dans la rue. Par contre, elle gagne clairement en sex-appeal.

Samsung Motors SM3 (2005)
La SM3 restylée de 2005

De nouveaux équipements sont disponibles, et surtout, le premier moteur Diesel de la marque arrive. Il s'agit du 1.5 dCi (nom de code K9K), bien connu en Europe et en France depuis le début des années 2000 et le restylage de la Clio 2.

Samsung Motors SM3 restylée
La SM3 restylée de 2005

Adaptée au marché local, la nouvelle SM3 est équipée de nombreux accessoires technologiques dont un lecteur MP3 et un système de navigation INS-300S interactif. Question sécurité, elle a par ailleurs obtenu 5 étoiles aux tests K-NCAP, la version coréenne des crash-tests Euro NCAP que nous connaissons en Europe.

En février 2006, la SM3 est exportée sous la marque Nissan... dans le cadre des accords de l'Alliance. La Nissan rebadgée Samsung se retrouve donc elle-même rebadgée Nissan pour être vendue dans certains pays... Difficile de suivre...
 

Samsung Motors SM3 (2005) arrière

2009: une seconde génération de SM3 basée sur la Fluence

En 2009, alors que Samsung présente son concept eMX, la SM3 est remplacée par une nouvelle génération bien européenne puisqu'il s'agit de la variante 4 portes de la Mégane III, la Fluence, dotée d'un physique également très passe-partout dans l'optique de la rendre "mondiale".

Pour autant, l'ancienne SM3 est toujours produite, sous le nom SM3 CE, pour "Classic Edition" en Corée, mais également sous le nom Scala et sous la marque Renault pour les marchés mexicain, colombien et égyptien notamment. Ainsi, dans la gamme Renault locale, elle s’intercale sur ces marchés entre la Logan et la version 4 portes de la Mégane, pour un prix d'environ 9 400 € en étant motorisée par un 1.6 de 110 ch.

Ainsi, cette nouvelle SM3 possède des lignes plutôt simple, amples, homogènes et séduisantes, presque sensuelles, directement héritées de sa grande soeur européenne, la Mégane III, avec son pavillon arrondi "en forme de parapluie" comme disent les coréens. Une chose est sûre, c'est que l'on est loin du style vieillot et un brin lourd de la SM3 originale, qui était, rappelons-le, dérivée de la Nissan Sylphy à une époque où Samsung Motors était plus lié à Nissan qu'à Renault.

Bien que très proche de la Fluence, l'avant parait plus réussi grâce à une calandre légèrement modifiée et une finition un peu plus sophistiquée. Cela lui confère une allure encore plus classique et très passe-partout. 

RSM SM3 en 2009

Longue de 4,62 m, large de 1,81 m et haute de 1,48 m avec un empattement de 2,70 m, la nouvelle SM3 est pourvue d'un tout nouveau moteur issu de l'Alliance Renault-Nissan, le 4 cylindres H4M 1.6, lequel est associé pour l'occasion à la toute nouvelle boîte automatique CVT X-Tronic à 6 rapports ou à une classique boîte manuelle.

Dès 2010, des versions Diesel 1.5 dCi et 2.0 dCi s'ajoutent à l'offre. Les modèles les mieux équipés propose un volant, un pommeau de levier de vitesse et des sièges sport en cuir, un intérieur noir laqué et un système de préchauffage du moteur.

A l'intérieur, l'habitacle reprend trait pour trait celui de la Mégane.

SM3 (2000-2009-...) 0

Malgré cette nouvelle SM3, l'ancienne génération continue sa carrière, sous le nom SM3 CE (pour Classic Edition) et sous le nom Scala dans les pays où elle est vendue sous la marque Renault.

Deux restylages entre 2012 et 2017

Trois ans après sa commercialisation, en 2012, la SM3 est restylée avec comme principale nouveauté une calandre qui se modernise et se dote d’un cerclage chromé.

Samsung Motors SM3 restylée

En 2017, les modifications sont plus profondes, même si elles ne concernent toujours pratiquement que la partie avant, en adoptant la nouvelle signature de Renault et donc de Renault Samsung Motors en exhibant son logo central qui est agrandi et verticalisé.

Samsung SM3 restylée
La nouvelle Samsung SM3 restylée, ici en version électrique ZE

Une SM3 électrique

Comme pour la Fluence en France et en Europe, RSM décline sa SM3 en version électrique nommée SM3 ZE. Tout comme la Fluence elle reprend le système Quick & Drop consistant à échanger sa batterie pour repartir avec une batterie chargée. Une bonne idée sur le papier, mais trop coûteuse qui aura raison de la survie de la société chargée de s’en occuper: Better Place.

Bien que la Fluence ZE a eu en France une durée de vie très réduite, à l’inverse, en Corée, la SM3 ZE continue sa carrière. Au pays du matin calme, la Fluence ZE est plutôt prisée, notamment par les taxis.

En novembre 2017, elle hérite d’une batterie de 36 kWh contre 22 kWh jusqu’alors. Son autonomie grimpe ainsi à 213 km selon le cycle d'homologation utilisé en Corée du Sud. Cela reste loin des 300 km (en cycle WLTP) d’une Zoé de la même période, mais le cycle d’homologation n’est pas le même, ni la taille, et donc le poids de la voiture.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.