Accueil >  Groupe  >  Samsung Motors  >  Les modèles Samsung

SM6 (2016)

Renault Samsung Motors a dévoilé sa toute nouvelle SM6 qui n'est autre qu'une copie identique à notre Talisman, même si elle bénéficie tout de même de quelques éléments qui lui sont propres.
SM6 (2016)
Par le 14/01/2016

Présentée le 13 janvier 2016 pour une commercialisation qui débute en mars 2016, cette nouvelle berline vient donc compléter l'offre existante, et vient s’interposer entre la SM5, qui correspond à la Latitude, et la SM7, une berline inconnue en Europe. Elle complète ainsi l’offre de Samsung Motors également composée de la SM3 (Fluence) et sa version électrique SM3 ZE.

Le confort priviligié face au dynamisme

La SM6 est le sixième modèle commercialisé par Samsung Motors sous l'ère Renault. Comme les autres modèles, elle est produite localement, dans son usine de Busan. Cette berline en quasiment identique à la Talisman. Elle repose donc sur la plate-forme commune CMF-D, mais Renault y a apporté quelques adaptations afin qu’elle corresponde mieux aux attentes du marché coréen.

« Notre SM6 va changer la donne dans le segment des berlines de catégorie moyenne en Corée du Sud »,François Provost, le patron de la filiale locale de Renault.

Le comportement de la voiture a été modifié, notamment en retouchant les réglages du train arrière, afin d’offrir un confort supplémentaire. Dans la même veine, le 4Control, qui a souvent reçu des louanges pour le dynamisme et la précision qu’il apporte dans la conduite n’est pas proposé.

Pour adapter SM6 aux contraintes du marché local, des ajustements ont été réalisés sur la mécanique et le châssis. Les conducteurs coréens sont friands de berlines qui filtrent l’intégralité des irrégularités de la route. Pour atténuer les vibrations, le train arrière du véhicule a été doté d’un étage de filtration supplémentaire par rapport à son homologue européen, dont l’offre produit est plus axée sur les sensations et le dynamisme de conduite avec le 4-Control (non présent sur la version coréenne). Les modes de conduite du système Multi-Sense ont également été adaptés aux habitudes de conduite coréennes, ainsi que l’offre de motorisations et de transmissions entièrement automatiques“ Stéphane Renard, chef de produit

A l’intérieur, pas de grosses modifications, si ce n’est une superbe sellerie en cuir blanc, indisponible chez nous. Les équipements sont quasiment identiques tels que comme l'affichage tête haute ou encore le multi-sense.

Enfin, c’est probablement sous le capot que l’on trouve les principales modifications. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ici pas de V6. Le plus gros moteur n’est autre qu’un 2.0 l non disponible en France, ainsi qu’un 1.6. Tous les deux sont des blocs essence. Un Diesel est malgré tout également proposé, en version dCi 130. A l’exception de ce dernier, les autres blocs sont uniquement associés avec une transmission automatique à variation continue (CVT).

Un seul objectif: passer la barre des 300 000 unités produites grâce à la SM6

L'arrivée de ce nouveau modèle, couplé à un marché qui devrait être en hausse en 2016, RSM espère augmenter de 30% ses ventes en Corée du Sud, et atteindre la troisième place du marché. En comptant les exportations notamment pour Nissan, la marque espère passer de 230 000 véhicules produits à près de 300 000 dès cette année.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif