Accueil >  Groupe  >  Samsung Motors  >  Les modèles Samsung

SM7 (2005 - 2011)

Basée comme la SM5 (lors de ses premières versions) sur la Nissan Téana, la SM7, sortie en décembre 2004 et restylée au début 2008 , est une grande berline de 4,94 mètres de long, haut de gamme motorisée par deux moteurs V6 produits par Nissan.
SM7 (2005 - 2011)
Par le 10/01/2005

Seulement 24 mois et 300 milliards de wons (220 millions d’euros environ) ont été nécessaires au développement de la SM7 qui est produite localement, dans l’usine Renault Samsung Motors de Busan en Corée du Sud.

Avec ses près de 5 mètres de long, la SM7, qui n'est autre qu'une SM5 rallongée, est imposante et statutaire. Elle représente le haut de gamme de la filiale coréenne Renault Samsung Motors (RSM).

La SM7 est équipée de technologies de pointe exclusives sur le marché coréen telles qu’une caméra de rétro-vision ou encore la carte mains libres (merci Renault).

En matière de sécurité, la SM7 propose des équipements tels que  "the Smart Airbag System" qui comprend des airbags frontaux autoadaptatifs, latéraux et rideau ou encore le dispositif ABS avec un répartiteur de freinage électronique (EBD) et un amplificateur de freinage d’urgence (BAS).

Du côté des motorisations, la SM7 est équipée de deux gros moteurs V6 finalement assez peu puissants eu égards à leur cylindrée, d'origine Nissan. Le premier, le plus gros, dispose de 3,5 litres de cylindrée et développe une puissance de 217 ch. à 5 600 tr/min pour un couple de 314 Nm à 3 500 tr/min. Le second, plus petit, est un 2.3 litres d'une puissance de 170 ch. à 6 000 tr/min et un couple de 225 Nm à 4 400 tr/min.

Du côté du châssis, cette SM7 fait appel à une solution technique assez simple, à savoir à l'avant, des suspensions de type McPherson, tandis qu'à l’arrière, la solution choisie est une suspension multibras, le tout avec un réglage spécifique pour  privilégier le confort plutôt que l'aspect dynamique, comme le réclame la clientèle de ce type de véhicule statutaire en Corée, et plus généralement la clientèle asiatique.

Samsung SM7 2005 habitacle
Une planche de bord très "fournie"

A l'intérieur, on est loin des productions de Renault. On remarque aisément un planche de bord très fournie, avec de multiples commandes disposées sur la console centrale, ce qui donne l'impression que le technologie est bien là.

Quand aux tarifs, ils commencent aux alentours de l'équivalent de 22 000 euros.

En 2008, la SM7 se modernise en douceur

Extérieurement, quelques éléments esthétiques permettent de différencier les deux versions, mais l'évolution reste malgré tout assez discrète. On peut cependant relever une double sortie d’échappement chromée qui fait son  apparition afin de lui donner une once de sportivité, le pare-chocs avant et arrière qui sont redessinés, tandis que la malle du coffre et la forme des optiques évoluent également.

A l’intérieur, peu de nouveautés, si ce n'est un équipement de série un peu plus riche, quelques détails ici et là, de nouvelles selleries, etc.

La Samsung Motors SM7 de cette génération continuera une carrière longue de 6 ans jusqu'en 2011, date de son remplacement par une nouvelle génération.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.