Accueil >  Groupe  >  Samsung Motors  > 

Le Koléos II reçoit un nouveau restylage et le logo Renault en Corée

Renault Korea Motors, anciennement Samsung Motors, fait profiter les coréens d’un nouveau restylage pour le Koléos II. En Europe, le Renault Koléos n’aura jamais marqué les esprits, rapidement remplacé par des modèles comme l’Espace 6 ou l’Austral.
Le Koléos II reçoit un nouveau restylage et le logo Renault en Corée
Par le 10/04/2024

Éteint dans l’ombre et dans la plus grande discrétion, le Renault Koléos n’a jamais fait l’unanimité dans le cœur des français, que ce soit la première génération très décriée pour son design, ou la seconde génération malgré de réelles qualités et un style plutôt plébiscité. 

Remplacé par l’Espace 6 il y a presque un an, il s’éteindra en avril 2023, dans l’indifférence de tous. 

Bien que sa carrière soit arrivée à son terme sur le vieux continent, le Koléos a toujours été produit (il était d’ailleurs importé en Europe depuis la Corée contrairement à son remplaçant) et vendu en Corée dans l’usine Renault de Busan, là où il est badgé sous l'identité “Renault Korea Motors” anciennement “Renault Samsung Motors” (RSM).

Commercialisé depuis 2016 et jusqu’en 2023, le modèle, malgré son échec, s’est écoulé à 482 579 exemplaires, dont 245 480 sous le nom de QM6, en Corée du Sud. Mais avec 237 099 exemplaires écoulés sous le nom de Koléos II en Europe, on comprend bien vite que ce dernier n’a pas trouvé son public en Europe. Il faut dire aussi qu’il a trouvé face à lui quelques poids lourds comme le Peugeot 5008 ou encore le Nissan X-Trail avec lequel il partage bon nombre d’éléments.

Une vraie carrière en Corée

Au contraire de l’Europe, le QM6 continue sa carrière loin de chez nous. Et plus étonnant, il a également eu le droit à une étonnante version utilitaire bi-place, lancée en 2023, nommée QM6 Quest dont les prix débutent à 18 660 €.

Le QM6 de base, quant à lui, commence à partir de 19 913 €. Avec son léger lifting de 2023, on peut noter quelques différences avec la version qu’on a pu avoir en France, et notamment une nouvelle calandre et des feux retravaillés, qui sont apparus lors de son dernier restylage de 2020.

Le Koléos II, devenu une spécialité coréenne

En ce début de 2024, le QM6 reçoit donc un énième léger restylage, cette fois sous l’identité de Renault, avec le nouveau losange, maintenant emblématique. Il s’agit d’une première puisque jusqu’à présent, la marque utilisait l’ancien logo Samsung Motors et non le nouveau losange qui rappelle le logo Vasarely de 1972.

Le Renault QM6 2024

Ce nouveau Koleos se dote désormais d’un style qui se rapproche de l’actuel Austral ou Espace, avec une calandre élargie pour accueillir le nouveau logo, d’un nouveau pare-choc retravaillé, ainsi que de marchepieds chromés, pour donner cet air de franchisseur un peu luxueux. 

Bien qu'à l’extérieur, les différences soient assez discrètes, à l’intérieur, ne vous inquiétez pas, c’est la même chose. L’une des différences notables est l’écran de 9,3 pouces, le système d’info-divertissement évolué et d’un assistant vocal conçu localement. 

La plateforme qui équipe ce nouveau Koléos II n’a pas changé. Il s’agit toujours de la CMF-C/D, partagée avec bon nombre d’autres modèles de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et qui équipe également les Qashqai III, Mitsubishi Outlander IV ou autre Mégane IV, dont la production a récemment été arrêtée

La marque nous propose le QM6 sous deux motorisations seulement, qui sont d’ailleurs inconnues en Europe, à savoir un 2.0 L GDE de 144 ch et une autre version de 140 ch, 2.0 L LPE roulant au carburant GPL, cette alternative plus écologique et économique que l’essence traditionnelle. 


Version Desktop - 30-1602-12049-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-201728594