Accueil >  Groupe  >  Dacia  > 

Logan (2005) et Sandero (2007)

La DACIA Logan est le résultat du projet X90, plus connu sous le nom de "voiture à 5 000 euros" annoncé en 1995 suite au rachat de Dacia par Renault. Mais c'est surtout celle qui a lancé, avec le succès qu'on lui connaît, le low-cost chez Renault.
Logan (2005) et Sandero (2007)
Par le 14/08/2004 Dernière mise à jour le 09/02/2020

"En 1995, pour assurer la croissance rentable de Renault, j'ai pris la décision d'engager l'expansion de l'entreprise sur les marchés hors d'Europe " nous rappelle Louis Schweitzer. La Dacia Logan, ou voiture a 5000 euros est la nouvelle arme de Renault pour attaquer les nouveaux marché.
Le rachat de Dacia par Renault au milieu des années 90 est très stratégique. Avec cette petite marque quasiment inconnue en dehors de la Roumanie, Renault via son PDG Louis Schweitzer, veut devenir international.

Pour cela, il doit produire des voitures à bas coût, et Dacia, avec son usine en Roumanie, est la marque parfaite pour cela.

C'est ainsi que le projet X90 est lancé au début des années 2000. 4 ans plus tard, le projet devient Logan, une berline tricorps qui est commercialisée fin 2004.

La Logan, une voiture simple et bon marché

Le choix d'une carrosserie tricorps s'est imposé d'emblé car il est perçu comme très valorisant et porteur d'un fort statut dans les pays de croissance. Forme et fonction sont indissociables : la découpe du coffre arrière qui assure un seuil de chargement très bas est protégée par le revêtement de la face supérieure du pare-chocs arrière. Les feux arrière, placés en angle, adoucissent les arrêtes structurées du véhicule. La face avant exprime la nouvelle identité de la marque Dacia, apparue sur la Solenza.

Dacia Logan 2005

Sur la calandre, le nouveau blason est mis en valeur. Des projecteurs à glace lisse renforcent la modernité de la face avant. L'intérieur du véhicule a été particulièrement soigné. Les accostages et le choix des matériaux font écho à la robustesse et à la qualité de l'extérieur. Une planche de bord monobloc a été choisie parce qu'elle élimine les jeux d'accostages, occulte la visserie de fixation, et garantit une excellente tenue dans le temps.

Au centre, la console technique regroupe les commandes de confort (climatisation, radio…) facilement accessibles et simples à utiliser. Les compteurs et des commandes au volant ajoutent au dynamisme et à la modernité du véhicule.

Habitacle Logan 2005

Afin de vendre des modèles plus rentables, la logique de montée en gamme est voulue visible dès le premier coup d'œil, parce qu'elle représente un signe distinctif pour les clients.

Ainsi aux boucliers plastiques gris et triste du premier niveau de finition, la version Ambiance se distingue par un bouclier de ton carrosserie en partie basse, un enjoliveur d'aspect chromé sur la calandre, des protections latérales et des enjoliveurs de roue.

En version haut de gamme Lauréate, tout le bouclier est peint ton caisse, les roues ont un diamètre de 15 pouces, un jonc chromé court autour de la calandre et des projecteurs antibrouillards sont intégrés.

La Logan, une voiture de compromis

Pour réduire au maximum la facture, où "chaque sous est un sous", les compromis sont permanent. Il faut être rationnel au maximum. Pour cela, Renault va piocher au sein de sa banque d'organe.

Pendant longtemps, des rumeurs faisaient état d'une R19 légèrement modifiée, mais il n'en sera rien. La Logan est bien une toute nouvelle voiture mais qui utilise de nombreuses pièces déjà connues.

L'utilisation des mêmes éléments dans plusieurs véhicules d'un constructeur automobile est une assurance de fiabilité pour les clients et un gage d'économie pour la marque. Cette logique se retrouve donc à tous les niveaux dans le développement de la Logan.

Ainsi, Logan puise directement ses racines dans deux projets existants: la plate-forme B de l'Alliance et la Clio.  En réutilisant cette plate-forme, les coûts de développement de la base roulante, les frais de méthodes et les coûts des outils de fabrication sont déjà amortis.

Outre la plate-forme, pratiquement tous les éléments sont repris chez Renault. Le module de chauffage par exemple, est celui qui est utilisé par les véhicules Renault du segment B, comme la Modus.  Sa conception monopièce (conduits simples, circuits courts) permet d'obtenir une installation très fiable et de réaliser des économies de conception, sans concession sur les performances thermiques, au meilleur niveau de la catégorie.

Les fonctions électroniques ont également été regroupées dans l'unité centrale de l'habitacle (UCH), dérivée de celle qui équipe les Clio et Twingo. De la Clio, la Logan reprend le compartiment moteur, conçu avec les mêmes interfaces afin de réutiliser des process de montage déjà maîtrisés. Toujours en mécanique, Logan adopte les moteurs, les trains avant, la direction, et les freins arrière de Clio, ainsi que son instrumentation, ses poignées de porte, son volant et ses commodos tandis que certains éléments, comme les aérateurs et le pommeau de levier de vitesses, ont déjà été utilisés sur l'ancien Espace.

Si Renault fait de sérieuses économies sur la conception est les frais de process, il en est de même sur la production. Le programme X90 prévoit l'assemblage du véhicule dans des sites de fabrication aux coûts très compétitifs. Renault a choisi d'utiliser des processus à haute intensité de main d'œuvre en montage en recourant aux technologies disponibles localement, ainsi qu'à une robotisation et une automatisation réduites.

Gamme Dacia

Par ailleurs, de nombreuses pièces mécaniques sont usinées sur place, au sein de l'usine de Pitesti en Roumanie. : couvercle de culasse, supports intermédiaires, supports moteurs, carters d'huile, et même les moteurs et les boîtes de vitesses sont entièrement assemblés localement.

Logan, habitabilité record pour un prix exceptionnel

La conception de la Logan a tourné autour d'un principe vital: celui de pouvoir transporter 5 personnes et leur bagage. Ses formes et ses dimensions lui assurent une bonne habitabilité avec une longueur de 4 250 mm, une largeur de 1 735 mm, et une hauteur de 1 525 mm.

Si ses côtes ne font pas d'elle une athlète, ni un canon de beauté, elle se révèle très fonctionnelle. Son habitabilité intérieure est ainsi l'un de ses atouts principaux, en plus du prix. Les places arrière ont fait l'objet d'un soin tout particulier puisque trois passagers de très grande taille (plus de 1,90 m) peuvent s'y installer confortablement, avec une garde au toit de 25 mm.

L'espace aux pieds est généreux avec 420 mm de largeur. Les clients des pays "grand froid" pourront facilement y loger des chaussures encombrantes. Enfin, le volume de coffre de 510 litres est sans égal parmi la concurrence dans sa catégorie. Une Hyundai Accent ou une Daewoo Lanos Sedan offrent respectivement 321 et 395 litres, et sa géométrie permet le chargement d'objets de formes très diverses.

Une voiture économique à l'usage

Peu onéreuse à l'achat, la Logan doit également être économique à l'usage. L'utilisation  d'ancien moteurs éprouvés, fiables, et ne demandant pas un entretien très régulier, permet de faire baisser la facture.

L'équipe projet a ainsi recherché une fiabilité et une durabilité sans compromis. Tous les choix techniques ont pris en compte cette volonté, à partir d'une conception guidée par la simplicité. Les motorisations 1.4 l et 1.6 l 8 soupapes (famille K) et la boîte de vitesses JH ont déjà fait leurs preuves dans la gamme Renault. (Renault 19, Clio, Mégane I, ...)

Des groupes motopropulseurs et un design contemporain

La gamme des motorisations s'articule au lancement autour de deux versions essence 1.4 l 75 ch et 1.6 l 90 ch. Mais, grosse nouveauté chez Dacia, une version Diesel 1.5 dCi 65 ch complétera cette offre en 2005, ainsi qu'une version essence plus puissante 1.6 16V 107 ch.

Le moteur 1.4 l 75 ch développe une puissance de 55 kW (75 ch) à 5 500 tr/mn et offre un couple de 112 Nm à 3 000 tr/mn. Sur le plan de la consommation. La valeur est de 6,8 l en cycle mixte, soit 164 g de CO2/km.

Le moteur 1.6 l affiche une puissance de 64 kW (90 ch) à 5 500 tr / mn et un couple de 128 Nm à 3 000 tr/mn. Ces deux motorisations sont associées à une boîte de vitesses mécanique à 5 rapports, utilisée par Ia Mégane II.

Avec la version 1.6 l 90 ch, Logan affiche une vitesse maximale de 175 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 11,5 secondes.

Une grande réussite commerciale

En juin 2006, Renault annonce avoir déjà produit plus de 250.000 Logan en Roumanie, premier site de fabrication du véhicule. Le 250.000ème exemplaire de Logan est sorti des chaînes de production de l'usine roumaine de Pitesti le 29 mai dernier 2006. Ce site fournit 35 des 42 pays dans lesquels Logan est commercialisée, soit l'ensemble des marchés européens ainsi que la Turquie, l'Algérie, l'Ukraine, le Moyen-Orient et l'Afrique centrale.

La Logan est également produite en Russie (25.000 véhicules produits entre avril 2005 et mai 2006), au Maroc et en Colombie, puis en Iran et en Inde.

Entre septembre 2004 et mai 2006, 267.000 Logan ont été vendues avec une répartition centrée à 56% en Europe Orientale (dont la Roumanie), à 20% en Europe (26 pays dont la France qui représente 7% des ventes monde), à 10% en Russie/CEI, 5% en Turquie, 5% au Maghreb, et 4% dans le reste du monde (Amériques, Asie, Afrique).

La Sandero, une Logan à hayon

Développée sur la plateforme de Logan et fabriquée à l’usine de Curitiba (Brésil), et en Roumanie, la Sandero est commercialisée au Brésil et en Argentine dès décembre 2007. C'est la nouvelle arme Low Cost de Renault et de Dacia.

Depuis son arrivée, la Sandero, une berline accessible au plus grand nombre, bien plus sexy que sa grande soeur la Logan, séduit, et sera LE modèle de Dacia et de Renault détrônant ainsi la Logan.

En France, elle arrive le 27 juin 2008 avec 2 motorisations essence et des tarifs "alléchants":

1,4 MPI 75ch:

- Base 7800€ (soit + 200€ par rapport à la logan)
- Ambiance 8500€
- Lauréate 9300€

1,6 MPI 90ch:

- Lauréate 9800€ 
- Prestige 10900€

Si on la compare avec ses petites soeurs:

- Clio (2) 1,2: 11300€ soit + 3500€
- Clio (3) 1,2: 12450€ soit + 4650€
- Twingo (2) 1,2: 7990€ soit + 190€

Si on la compare avec la concurrence française:

- 107 1,0: 8950€ soit + 1150€
- 206 1,4: 11800€ soit + 4000€
- 207 1,4: 12800€ soit + 5000€
- C1 1,0: 8700€ soit + 900€
- C3 1,1: 12450€ soit + 4650€

Bien sur il faudrait comparer les finitions et le bonus/malus, mais proposer une voiture équivalente 5000€ de moins qu'une 207 de base, cela fait réfléchir...

De nombreuses évolutions et modèles dérivés

La Logan va rapidement donner vie à de nouveaux modèles. La Logan va ainsi devenir un break, un van, et même un petit pick-up.

En réutilisant sa plate-forme, et bon nombre d'éléments, Renault va même créer de nouveaux modèles, comme la Sandero ou encore le Duster.

Logan restylée

En 2008, la Logan est restyée. Bien plus sexy, la nouvelle venue gagne clairement en sex-appeal, avec l'adoption de nombreux éléments chromés et d'une nouvelle face avant.

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif