Accueil >  Groupe  >  Dacia  > 

Dacia prend son avenir en main

Devenue une marque à part entière du Groupe Renault depuis l’annonce du plan Renaulution en janvier dernier, Dacia prend ce statut à cœur et le démontre avec ses dernières prises de paroles et des chiffres de vente très prometteurs.
Dacia prend son avenir en main
Par le 08/07/2021

Dacia continue de franchir les étapes. Alors que la marque n’existait pas il y a à peine 15 ans, la voici désormais dans un tournant de son histoire. Considéré depuis toujours comme le second de Renault et la marque low-cost, le constructeur roumain s’affiche désormais comme une marque à part entière du Groupe. 

C’est pourquoi ce mercredi 7 juillet, une semaine après Renault, les équipes de Dacia France ont pris la parole pour affirmer ce nouveau statut et dévoiler leur stratégie commerciale, sans oublier d’évoquer les très bons résultats commerciaux obtenus depuis le premier semestre, notamment par la Nouvelle Sandero.

Une nouvelle aventure qui commence

Nouvelle Dacia Sandero et Spring

Le 14 janvier dernier, l’annonce du plan Renaulution a marqué un tournant dans l’histoire du Groupe. Acteur de ce Groupe, Dacia devient une marque à part entière, tout comme Alpine, Renault et la nouvelle entité Mobilize

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur roumain a parfaitement lancé son nouveau projet, grâce notamment à son best-seller Sandero, commercialisé depuis le début de l’année 2021. Une nouvelle fois en tête des ventes en juin dernier, la citadine s’est même déjà écoulée à plus de 37 000 exemplaires en l’espace de six mois. 

Si le plan dévoilé par Luca de Meo affirmait une volonté de créer de la valeur plutôt que du volume, la politique Dacia reste inchangée pour autant. L’idée est simple : conserver cette promesse client sur le produit et continuer à proposer des véhicules neufs accessibles. 

Actuellement, Dacia est la quatrième marque VP la plus vendue sur le premier semestre de l’année et se classe même comme la troisième marque sur le VP à particuliers. Cette position s’explique grâce à de bons résultats commerciaux (63 000 nouvelles immatriculations en 6 mois) et une part de marché de 6,8 %. 

Si l’on en croit les équipes Dacia, ces résultats ne devraient pas diminuer dans les semaines et mois à venir puisque la petite nouveauté très attendue, baptisée Spring, réalise déjà un carton au niveau des commandes.

Pour nous, Sylvain Coursimault, Directeur Marketing Dacia France, parle de la nouvelle Dacia Spring et de la politique Dacia : 

Dacia Spring, plus de 4 000 commandes en seulement 15 jours

+ 4000 commandes en deux semaines

Dacia c’est aussi ça désormais, une gamme qui s’élargit et une marque qui ose se tourner vers de nouveaux horizons. Avec Spring, le constructeur roumain entre sur le marché de l’électrique, et de quelle manière, puisque que la petite citadine devient le véhicule électrique le moins cher du marché, et de très loin. 

Présentée à l’essai en avril dernier, la Spring est déjà visible sur les routes de France grâce au partenariat établi entre le Groupe Renault et les centres de location E.Leclerc. Pour autant, les particuliers devront encore patienter jusqu’en octobre prochain, date des premières livraisons.

Afin de présenter au mieux son nouveau modèle, Dacia a souhaité ouvrir les pré-commandes le 20 mars dernier, accompagnées de possibles essais en concession. Sur cette période du 20 mars au 16 juin, la marque a enregistré plus de 4 000 pré-commandes. Depuis le 16 juin, date de l’ouverture des commandes, c’est plus de 2/3 de ces pré-commandes qui ont été concrétisées et qui ont basculé en commandes réelles. À ce jour, et en l’espace de trois semaines désormais, la marque roumaine compte plus de 4 000 commandes de Spring. 

Avec son tarif contenu de 12 400 € bonus déduit, la citadine électrique va sans aucun doute voir ses commandes se multiplier dans les semaines et mois à venir, avant de rejoindre ses clients aux alentours de septembre/octobre.

Fin de la finition Access sur tous les modèles

Le degré d'entrée de gamme, Access, ne sera plus proposé

Trop peu, voire pas du tout rentable, la finition Access disparaît du catalogue Dacia. Le nouveau Duster restylé sera le premier à abandonner cette finition, avant que la Sandero n’en fasse de même très prochainement. À titre informatif, la finition d’entrée de gamme du constructeur roumain ne représente que 3% des ventes de la Nouvelle Sandero. 

La finition Essentiel devient donc le nouveau degré d’entrée de gamme, ce qui a comme effet de faire grimper le prix des modèles. Pour preuve, le Nouveau Duster débarque avec un tarif 2 000 € plus élevé que l’ancien, en raison de la fin de cette finition Access. 

Cela aura-t-il un impact sur les ventes ? La question est légitime puisque la communication Dacia porte principalement sur des tarifs accessibles et attractifs. Les spots publicitaires affichent des prix raisonnables, ce qui attire la clientèle. En revanche, comme nous l’expliquait les équipes Dacia France, en arrivant en concession, les clients étaient déçus en comparant le modèle du spot publicitaire et le modèle en finition Access. C’est pourquoi la marque, qui veut garder à tout prix cette confiance avec son client, a décidé de retirer cette finition. Et en réalité, cela n’aura aucun impact, puisque cette finition représente une infime partie des ventes de la marque roumaine.

Le retour de la boîte auto sur le Duster, et le GPL qui fonctionne bien

La boîte automatique fait son retour sur le Duster restylé

Très attendue par la clientèle, la boîte automatique va bien faire son retour sur le Nouveau Duster dans sa version TCe de 150 chevaux. Inaugurée sur le SUV en 2016 avec le diesel 1.5 de 110 chevaux, cette transmission à double embrayage EDC avait disparu du catalogue fin 2020 afin de respecter les moyennes CO2 et les normes européennes. Bonne nouvelle pour ce Nouveau Duster restylé, Dacia a trouvé la parade pour allier respect des consignes et confort de conduite puisque ce dernier voit le retour de la boîte automatique EDC sur sa version haut de gamme. Le SUV, qui débute à un tarif de 14 990 € (boîte manuelle), atteint 21 250 € avec cette boîte automatique. 

Évidemment, ce Duster restylé sera aussi proposé en version bi-carburation GPL qui reste un atout majeur pour la marque roumaine. Plus d’un véhicule sur quatre est vendu en GPL, soit un total de 27 % des ventes Dacia. Du côté de la Sandero, c’est environ un modèle sur deux qui est acheté dans sa version bi-carburation GPL par le client. Enfin, avec plus de 60 %, c’est la version Stepway de la Sandero qui reste actuellement la plus vendue. À noter également des délais de livraison raccourcies pour la citadine qui voit son retard diminuer. Ces livraisons sont prévues pour la fin du mois d’octobre.

Enfin, l'arrivée de l'hybridation est envisageable et envisagée pour les futurs modèles Dacia. L'utilisation de la plateforme CMF-B du Groupe Renault le permet. Toutefois, aucune date exacte n'a été précisée pour le moment. 

Tous les modèles adopteront le nouveau logo en 2022

le nouveau logo Dacia

Tout comme Renault, Dacia a dévoilé son nouveau logo et sa nouvelle identité visuelle il y a quelques mois. Si le changement est progressif, on sait déjà qu’à partir du second semestre 2022, tous les véhicules de la marque adopteront, en même temps, le nouveau logo Dacia. 

Les étapes se font au fur et à mesure. Les différents canaux de communications devraient avoir déployé cette nouvelle identité à la fin de l’été. Pour les points des ventes du réseau, cette transformation débutera dès le début de l’année prochaine. Pour rappel, terminé le bleu, place au kaki, en référence à la nature et la liberté. 

Dacia grandit, Dacia s’affirme, mais Dacia garde aussi les pieds sur terre et sait d’où elle vient. Son slogan « Tout. Simplement » reste présent pour le rappeler. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 30-1601-10790-planeterenault-amp0-device-1827272431