Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Un accord qui donne naissance à Renault ElectriCity

D’un accord social, le Groupe Renault créer tout un pôle industriel dans le nord de la France, regroupant ainsi trois sites, qu’il baptise Renault ElectriCity. Ce dernier a pour but de produire pas moins de 400 000 véhicules électriques par an.
Un accord qui donne naissance à Renault ElectriCity
Par le 09/06/2021

Pour faire suite aux annonces faites lors de la présentation du plan Renaulution en janvier dernier, le Groupe Renault a signé un accord afin de créer Renault ElectriCity, un pôle industriel électrique basé dans le nord de la France, qui regroupe ainsi les sites de Douai, Maubeuge et Ruitz.

L’objectif est claire, continuer à se développer pour devenir le constructeur le plus vert d’Europe d’ici 2030, avec notamment l’ambition de produire 400 000 véhicules électriques par an. Ce nouvel accord verra également la création de 700 nouveaux emplois.

Le pôle le plus important et compétitif d’Europe

Ce pôle regroupe trois sites

Avec une ambition de 400 000 véhicules par an, à l’horizon 2025, le Groupe Renault veut faire de ce pôle le plus compétitif et le plus performant d’Europe. Pour y parvenir, le Groupe se fixe trois objectifs à savoir, permettre le déploiement d’un projet industriel robuste et cohérent, atteindre l’excellence opérationnelle et aussi développer l’attractivité du Pôle Industriel Nord afin de construire une infrastructure des composants clés du véhicule électrique.

De plus, malgré le plan de restructuration de la marque au losange, ce projet amènera la création de 700 emplois en CDI entre 2022 et 2024, avec notamment 350 embauches sur le site de Maubeuge et 350 autres sur les deux autres sites que sont Douai et Ruitz. Le Groupe va également nouer de nouveaux liens avec des universités afin de mettre en place des dispositifs de formations adaptés à l’évolution du marché automobile.

Le Directeur de Renault ElectriCity, Luciano Biondo se félicite de ce nouveau projet : « Je suis très fier d’avoir contribué à la création de Renault ElectriCity, symbole du savoir-faire et de l’innovation technologique de Renault, et de participer au rayonnement économique et social des Hauts-de-France en Europe. Cet accord, signé avec l’ensemble des organisations syndicales, est la démonstration que l’engagement des collaborateurs, le dialogue social constructif, et un ancrage territorial fort sont clés pour mettre en place un modèle industriel robuste et attractif. »

400 000 véhicules électriques par an d’ici 2025

La future Mégane-e sera fabriquée à Douai

À terme, ce projet a pour ambition de produire 400 000 véhicules électriques par an. Le travail débutera donc dès cette année à l’usine de Douai puisque le prochain modèle électrique à faire son arrivée sur le marché sera la nouvelle Mégane E-Tech Electric, basée sur la toute nouvelle plateforme CMF-EV, inauguré sur le Nissan Ariya.

Un nouveau véhicule du segment C se verra aussi affecter à cette usine, il s’agit du prochain SUV Kadjar qui adoptera cette même plateforme modulaire de l’Alliance. Une nouvelle plateforme électrique dédiée aux véhicules du segment B sera installée. À Maubeuge, leader sur le segment des fourgonnettes, c’est évidemment le Nouveau Renault Kangoo E-Tech Electric qui sera fabriqué. Enfin, l’ensemble des composants électriques sera lui, produits dans l’usine de Ruitz.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 30-1594-10744-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1911523584