Accueil >  Sport  >  Modèles de compétition  > 

Clio CUP (depuis 2001)

Depuis 2001, la Clio Cup permets à de jeunes pilotes de faire leur premiers pas sur la piste, le tout pour un budget réduit grâce à l'utilisation d'un modèle très proche de la série.
Clio CUP (depuis 2001)
Par le 03/08/2006 Dernière mise à jour le 07/09/2019

La Clio Cup n'est ni plus ni moins que la digne descendante de la coupe Gordini qui a vu de nombreux pilotes se faire connaitre dans le passé tels que Bernard Darniche, Jean-Pierre Jabouille, René Metge, Jean-Pierre Jarier, Jean-Luc Thérier ou encore Jean Ragnotti.

1991: Coupe de France Renault Clio

À partir de 1991, la Coupe de France Renault Clio fait son apparition, dans des championnats présents dans le mone entier. Elle ne porte cependant pas le nom de Clio Cup.

2001: la première Clio Cup

Commercialisée à plus de 700 exemplaires cette première Clio Cup (en tout cas la première portant ce nom) telle que nous la connaissons actuellement, est la seule berline d’accès à la compétition à avoir rencontré un succès mondial en étant utilisée dans une dizaine de championnats nationaux  (Allemagne, Benelux, Brésil, Danemark, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Suisse, Turquie, Mexique) grâce notamment à ses performances, sa fiabilité et son agrément de pilotage.

Clio CUp en 2001

De 16 à 63 ans, la Clio Cup enchante plusieurs générations de pilotes désireux de se faire plaisir au volant d’une voiture performante, fiable et économique. elle offre des courses spectaculaires et pleines de suspense…

La Coupe de France se dispute à guichets fermés, puisque le chiffre maximum de 43 engagés est régulièrement atteint, contraignant Renault Sport à mettre en place une liste d’attente… L’excellent rapport qualité/prix et l’ambiance légendaire de la Cup n’y sont pas pour rien ! Chaque course est âprement disputée, avec une quinzaine de pilotes pouvant prétendre à la victoire.

Conçue comme une ‘mini-supertourisme’ à partir de la Clio Renault Sport 2.0 16v, Clio Cup affiche une fiche technique alléchante avec son moteur de 190 ch, sa boîte de vitesses séquentielle à six rapports et un poids de seulement 920 kg. Jeunes loups issus de la monoplace ou gentlemen drivers trouvent leur compte à son volant, louant unanimement la qualité de sa tenue de route…

Attaché à l’équité entre les concurrents, Renault Sport applique les mêmes méthodes que pour ses championnats monoplaces : contrôles techniques rigoureux, moteurs scellés, boîtiers électroniques tirés au sort, limitation des pneumatiques…

Rien d’étonnant, dès lors, à retrouver régulièrement une vingtaine de concurrents dans la même seconde ! Chaque course offre son lot de freinages tardifs, dépassements et autres manoeuvres audacieuses…

2007: nouvelle Clio Cup

Etroitement dérivée de la citadine sportive Clio 3 RS , cette version destinée à la compétition sur circuit dans le cadre de championnats monotypes s’avère plus performante que sa devancière tout en restant ludique et économique. Proposée à 29 000 €, la nouvelle version de Clio Cup revendique un rapport prix / performances sans concurrence sur le marché de la petite berline de compétition.

L’emploi massif de composants issus de la série permet tojours de proposer un produit de compétition au rapport prix / performances sans concurrence. Caisse, carrosserie, moteur, éléments de trains roulants, direction assistée électrique et freins sont ainsi repris de la version de série et simplement adaptés sur la version compétition.

Campée sur ses jantes Speedline de 17’’ chaussées de pneumatiques Michelin spécifiques, cette Clio Cup ne peut renier son dessein : prendre la piste ! L’aileron et la prise d’air de toit rehaussent la ligne racée et musclée.

L’habitacle, entièrement dépouillé, n’a plus rien en commun avec la série. Il est dédié à la sécurité et à la performance : arceau de sécurité homologué FIA, baquet et harnais compatibles HANS®, commande de boîte de vitesses au volant, tableau de bord digital, système d’acquisition de données…

Habitacle Clio 3 CUp

Sur le plan mécanique, le travail réalisé sur les liaisons au sol offre à la Clio Cup un comportement ludique, neutre en entrée de virage et légèrement survireur en sortie.

Afin de transmettre au pilote les réactions du châssis, un important travail de rigidification (liaisons rotulées, berceau moteur renforcé, supports moteur et boîte de vitesses rigides) a été réalisé et validé au cours de plus de 10 000 km d’essais.

Le moteur 2.0 16v atmosphérique (F4R RS) bénéficie d’une gestion électronique et d’une boîte à air spécifique ainsi que d’une ligne d’échappement modifiée permettant de porter la puissance à 205 ch (151 KW) à 7300 tr/min (+ 5 ch) et le couple maxi à 223 Nm à 5550 tr/min (+ 8 Nm).

Le quatre cylindres est accouplé à une boîte de vitesses séquentielle spécifique à six rapports.

Afin de garantir l’équité entre les concurrents, le moteur, les amortisseurs, la boîte de vitesses et le boîtier de gestion électronique sont toujours scellés. En interdisant toute préparation sur ces éléments, Renault Sport Technologies limite également les coûts de saison.

Cette génération fait ses débuts en 2006 dans le cadre de trois championnats nationaux organisés en Allemagne, Espagne et Italie. Dès 2007, elle remplace définitivement la précédente Clio Cup sur l’ensemble des marchés.

2013-2020: la Clio 4 R.S fait oublier la précédente

Suite à la commercialisation de la Clio 4 R.S, la compétition évolue avec cette nouvelle voiture. Comme pour les générations précédentes, elle hérite des qualités de la Clio R.S. 200 EDC.

Clio 4 Cup

Elle utilise toujours le même moteur que celui de série, à savoir le 4 cylindres 1.6 TCe (M5Mt) de 220ch. à 6 000 tr/min avec un couple de 270Nm de 2 500 à 5 500tr/min. La transmission est une boite séquentielle Sadev ST82 à 6 vitesses + MA.

Outre le prix de la voiture, les frais d'inscription sont de 8 000 € HT / an pour les 6 épreuves, ou 1 500 € HT par épreuve (gratuit pour les femmes). A cela il faut bien sur ajouter les divers frais, dont les pneumatiques ( 260 € par pneus) ou le carburant, la mise en place des scellés pour la saison (environ 1 000 €)

2020: La Clio 5 entre en jeu

Nouvelle Clio oblige, Renault dégaine une nouvelle Clio Cup aux côtés d'une version dédiée au rallye, et d'une autre pour le WRX. L'avantage de ce nouveau modèle est la possibilité de passer de l'une à l'autre uniquement via un pack d'accessoires, permettant ainsi de réduire les coûts.

Contrairement à toutes ses devancières, elle s'avère moins puissante. Exit le 1.6 de 220ch., qui n'est plus proposé sur la Clio. Le 1.3 TCe H5Ht lui a été préféré, à la différence près qu’il développe ici une puissance légèrement supérieure comprise entre 170 et 180ch. (contre maximum 160ch. en série) selon la réglementation, pour un couple compris entre 280 et 320 Nm, à un régime maximal de 6 500 tr/min.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif