Accueil >  Thématiques  >  Occasions, mandataires  > 

Les voitures d'occasion même anciennes, voient leur cote grimper

Le prix des voitures neuves ne cesse de grimper, tout comme les délais de livraison. Les acheteurs se tournent ainsi vers le marché des véhicules d’occasion avec pour conséquence une hausse des tarifs.
Les voitures d'occasion même anciennes, voient leur cote grimper
Par le 27/10/2022

Avec une demande en hausse constante durant de nombreux mois, l’offre de véhicules d’occasion devient plus rare, ce qui a fait chuter le nombre de ventes sur le marché de la seconde main depuis le début de l’année 2022. Pour autant, cette baisse n’indique pas forcément un essoufflement de la demande, mais plutôt une diminution de l’offre.

Par ailleurs, la très forte hausse des prix de véhicules neufs a également poussé les clients à conserver leur véhicule quite à dépenser un peu plus sur son entretien.

Des prix en forte hausse sur le marché de l’occasion ancienne

Ce qui est assez surprenant et déroutant, c’est de suivre l’évolution du prix des différents modèles. Avec un marché de l’occasion récente qui tend à se raréfier, celui de l’occasion plus ancienne voit également la demande augmenter, avec pour conséquence une hausse des tarifs, qui s’ajoute à une inflation galopante.

Ainsi, en occasion Renault, une simple petite Twingo II de 2009 d’entrée de gamme (si on met de côté la finition Access peu vendue) en 1.2 essence 16v 75 finition Authentique qui affiche un total de 65 000 km se négocie autour des 4 700 €. A l’époque, cette Twingo neuve était affichée au prix public de 10 150 € avant les remises habituelles, qui le ferait tomber largement sous les 10 000 €, le tout sans compter le bonus écologique. Au final, en plus de 14 ans, cette Twingo aura perdu pour son acheteur moins de 50 % de sa valeur. Quand on sait que l’on dit généralement qu’une voiture perd 20 à 30 % dès qu’elle sort du garage… on en est désormais bien loin.

Même chose pour une Twingo 2 1.2 75ch. en finition dynamique de 2012 affichée à l’époque à 12 900 € auxquels on pouvait retrancher un bonus écologique de 400 €. En occasion, avec 34 000 km, difficile de la trouver à moins de 5 800 €. Là aussi, la décote est très limitée eu égard à l’âge de la voiture.

Les prix de la Renault Twingo 2 d'occasion sont en hausse

Même si les gros modèles subissent une décote plus élevée, leur prix est reparti à la hausse ces deux dernières années. Ainsi, une Laguna 3 Coupé Black Edition 2.0 dCi de 2012 avec 110 000 km était cotée en 2017 autour des 8 000 €. En 2020, son prix se situait entre 5 000 et 6 000 € avec 130 000 km au compteur. De nos jours, les annonces pour cette même Laguna, mais de 2010 avec près de 160 000 km se trouvent à 7 000 €, tandis qu’une finition Monaco GP de 2011 avec 134 000 km sera difficilement trouvable sous les 8 500 €. Enfin, une version dCi 150 en dynamique de 2009 et 150 000 km sera autour des 6 500 €. La cote est clairement remontée, même pour ce modèle moins recherché qu’une petite citadine comme la Twingo.

Enfin, même les véhicules électriques d'occasion comme la Zoé, voient leurs prix augmenter.

La Clio et la Golf en tête des ventes d’occasion

Sans trop de surprises, en France, en tête des ventes d’occasion on retrouve selon des chiffres issus du site Carizy, la Clio qui est parmi le modèle de voitures les plus vendues. Un choix logique puisqu’il s’agit du modèle le plus prisé en France en neuf, et ce, depuis de nombreuses années, et qui jouit d’une bonne réputation. Même chose pour la Volkswagen Golf, elle aussi sur le podium en occasion, alors qu’elle reste en dehors du top 10 sur les immatriculations de véhicules neufs en France. Sa bonne réputation en fait une voiture recherchée.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.