Accueil >  Thématiques  >  Securité routière - Vie auto  > 

Malus auto : le coup de massue pour les gammes sportives

L’écologie. Le secteur de l’automobile est en plein dedans depuis quelques années maintenant et le gouvernement vient à nouveau de serrer la vis en annonçant le nouveau barème de bonus et malus écologique pour 2021 et 2022.
Malus auto : le coup de massue pour les gammes sportives
Par le 19/10/2020

La chasse aux véhicules polluants se durcit de plus en plus, le gouvernement vient d’annoncer un nouveau barème avec l'entrée éventuelle d'un nouveau critère, un malus au poids, qui pourrait être instauré dès 2021. Cette taxation, qui semblait pourtant être écartée par le gouvernement, devrait entrer en vigueur et impacter ainsi les véhicules pesant plus de 1,8 tonne. Pour rappel, la proposition de base consistait à la création d’une taxe au poids à 10 euros par kilo au-delà de 1,4 tonne. Cette nouvelle grille tarifaire laisse de côté les avantages acquis durant la crise sanitaire actuelle. Le bonus, qui avait grimpé jusqu’à 7 000 euros retombera à la case départ avec un bonus de 6 000 euros puis 5 000 en 2022.

L’automobile sportive fait grise mine

Pour l’automobile sportive, les nouvelles ne sont pas bonnes du tout et vont même de mal en pis.  Le gouvernement vient de dévoiler les futurs barèmes du malus écologiques qui entreront en vigueur dès 2021 et 2022. Un thème mais deux positions distinctes, est-ce le moment de passer à l’électrique ? Ou est-ce surtout la fin des modèles sportifs ?

Pour un amateur de sensations fortes, ne lui parlez surtout pas de ce barème. En effet, le super-malus va se voir multiplier par deux passant de 20 000 à 40 000 euros pour un véhicule dégageant un taux de CO2 supérieur à 225 g/km. Pour faire court, les modèles sportifs vont voir leur malus exploser à l’achat. Prenons comme simple exemple l’Alpine A110 pour éclaircir cela. Ce modèle sportif écope d’un malus de 1 172 euros aujourd'hui. Il faudra compter désormais 2 049 euros en 2021 et pas moins de 3 552 euros en 2022 ! Pour la Mégane RS, qui sera remplacée par la Mégane eVision, sa disparition devrait arriver bien plus vite que prévu avec ce malus. Ce modèle se verra écoper d’un malus de 7 851 euros en 2021 et de plus de 11 000 euros en 2022. Même la Clio TCe se verra écoper d’un malus de 50 à 125 euros minimum. Bien moins conséquent qu’une Alpine ou qu’une Mégane RS certes mais cela montre bien les ambitions du gouvernement. Rééquilibrer le prix d’un modèle électrique avec celui d’un modèle thermique et ainsi passer à l’électrique coûte que coûte.

Explication du nouveau barème

Bonus écologique 2021 : vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour bénéficier encore du bonus de 7 000 euros instauré pour relancer l’industrie automobile après le confinement. Passée cette date, le montant maximale revient à 6 000 euros. La prime pour les véhicules hybrides rechargeables sera reconduite pour 2021 mais sera divisée par deux pour atteindre 1 000 euros.

Malus 2021 : le seuil de déclenchement du malus écologique passe de 138 g/km à 131 g/km avec un malus de 50 euros. Il faudra donc ajouter 50 euros de malus au prix du véhicule à 131 g/km puis cette taxe grimpera au fur et à mesure du taux d’émission de CO2 passant de 240 euros pour 140 g/km à 6 375 euros pour 180 g/km. Le montant maximal de 40 000 euros sera attribué aux véhicules émettant 225 g/km ou plus.

Concrètement, cela ne touchera que 1% du marché et représente les très grosses cylindrées allemandes, italiennes ou anglaises.

Le barème pour 2022 va se durcir encore plus avec un bonus qui baissera à 5 000 euros au lieu de 6 000. Le déclenchement du malus baissera lui aussi de 8 grammes passant à 123 g/km et le plafond du super-malus atteindra lui 50 000 euros.

Selon la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, « seuls 30 % des véhicules neufs seront concernés ». La taxe carbone continue d’augmenter et de faire débat alors que les prix des modèles électriques restent encore très excessifs. Quant à l'utilisation de ces modèles 100% électriques, ils peinent à convaincre en raison de leur faible autonomie. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop