Accueil >  Thématiques  >  Securité routière - Vie auto  > 

Découvrez toutes les aides pour votre véhicule électrique

Pour faciliter et inciter la transition vers la mobilité électrique, il existe de nombreuses aides pour vous permettre de faire baisser le prix de votre véhicule électrique. Bonus écologique, prime à la conversion, voici ce que vous devez savoir.
Découvrez toutes les aides pour votre véhicule électrique
Par le 30/03/2021

Acheter un véhicule électrique neuf pour moins de 10 000 euros, c’est désormais devenu possible grâce à la Dacia Spring. Mais si cette dernière s’affiche à un tarif si bas, c’est aussi en grande partie grâce aux nombreuses aides disponibles à l’achat. En cumulant ces aides, il est possible de diminuer le prix de votre voiture électrique de moitié. Si l’on connait tous le bonus écologique ou encore la prime à la conversion, il existe d’autres subventions non négligeables qui peuvent venir s’additionner. Alors quelles sont ces aides et comment savoir si vous y êtes éligibles ? Toutes les réponses à vos questions se trouvent ici.

Le bonus écologique, une affaire de tous

Tableau du bonus écologique 2021

Commençons d’abord par la plus connue et accessible de tous, la prime de bonus écologique. Si elle tend à diminuer au fil des années, cette dernière reste assez élevée et permet de faire baisser le prix de votre véhicule électrique de manière conséquente. Ainsi, l’État vous offrira une réduction  de 7 000 euros.

Toutefois, pour pouvoir prétendre au bonus maximum, il faut respecter quelques conditions. Acheter ou louer un véhicule sur une durée de 2 ans minimum qui ne dépasse pas un prix de vente de 45 000 euros. Si ce tarif est compris entre 45 000 et 60 000 euros, le bonus descend à 3 000 euros et tombe même à 0 € si le montant du véhicule est supérieur à 60 000 euros. Dans tous les cas, cette aide ne peut pas excéder 27 % du prix du véhicule. C’est pourquoi pour une Dacia Spring par exemple, le bonus écologique atteint 4 587 euros, soit 27 % de 16 990 €.

La majeure partie du temps, c’est le concessionnaire qui accepte d’avancer le montant du bonus lors de l’achat, vous n’avez donc rien à faire. Dans le cas ou le concessionnaire refuse d’avancer ce montant, la démarche est plus longue et un formulaire à rendre auprès de l’ASP est à remplir dans les six mois à compter de la date de facturation du véhicule neuf.

N’hésitez pas à profiter rapidement de ce bonus car, si son montant est gelé jusqu’en juillet prochain, il tend à diminuer chaque année. 6 000 euros du 1er juillet 2021 au 31 décembre et 5 000 euros à partir du 1er janvier 2022.

Renouveler le parc auto grâce à la prime à la conversion

Pour répondre aux objectifs du Plan climat, l’État souhaite accélérer le renouvellement du parc automobile. Pour y parvenir, le gouvernement propose une aide, appelée « prime à la conversion » qui consiste à acheter un véhicule neuf ou d’occasion propre en échange de la mise au rebut de son ancien véhicule.

Le montant de cette aide varie en fonction du demandeur et du véhicule et peut atteindre jusqu’à 5 000 euros dans la limite de 80 % du prix d’achat du véhicule. Pour être éligible à cette prime, votre nouveau véhicule particulier ou camionnette ne doit pas émettre plus de 50 g de C02/km. Votre ancien véhicule, quant à lui doit également être une voiture ou une camionnette dont le poids total n’excède pas 3,5 tonnes et répondant aux deux critères suivants :

- Si le véhicule est un diesel, il doit être immatriculé d’avant 2011

- Si le véhicule est un essence, il doit être immatriculé d’avant 2006

Le montant de la prime dépend donc de la catégorie du véhicule acheté et aussi du revenu fiscal de référence par part du demandeur. Le gouvernement propose un barème pour se référer et connaître le montant auquel vous êtes éligible.

Surprime ZFE (Zones à Faibles Émissions)

Cette aide est sans doute la moins connue de tous et pourtant, elle peut vous apporter un coup de pouce. La surprime ZFE (Zones à Faibles Émissions) vous permet d’économiser 1 000 euros en plus sur l’achat de votre véhicule. Cette prime est cumulable avec les aides ci-dessus. L’une des conditions pour être éligible est de résider dans les grandes agglomérations. Cette année, 6 nouvelles agglomérations vont se joindre aux 4 déjà présentes que sont Paris, le Grand Paris, Lyon et Grenoble.

Les aides locales

Certaines collectivités territoriales proposent des aides supplémentaires, toujours cumulables avec les différents bonus déjà détaillés. La ville de Paris par exemple accorde une aide pouvant atteindre 6 000 euros pour l’achat d’un modèle électrique. Toutefois, cette aide aussi ne peut pas dépasser 80 % du prix du véhicule.

Rajoutez à cela l’exonération du paiement de la carte grise pour tous les véhicules électriques, ce qui vous permet d’économiser une bonne centaine d’euros voire plus suivant le modèle. Au total, en déduisant toutes les aides, votre véhicule électrique peut revenir beaucoup moins cher qu’un modèle thermique. L’exemple de la Dacia Spring en dit long, en déduisant toutes les aides possibles, la petite citadine roumaine voit son prix descendre sous les 2 000 euros.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1698-10639-planeterenault-amp0-device-2136972323