Accueil >  Thématiques  >  Taxes, bonus-malus, normes  > 

Edito: la France veut-elle tuer l'automobile avec le malus 2014 ?

Alors que l’industrie automobile en France n’est pas au beau fixe -pas plus que les vraies actions en faveur de l’écologie- le gouvernement va encore durcir les conditions du bonus-malus.
Edito: la France veut-elle tuer l'automobile avec le malus 2014 ?
Par le 09/10/2013

Avec un déficit de plus de 100 millions d’euros, il ne faisait nul doute que le dispositif allait devenir plus sévère pour renflouer les caisses, d’autant plus que les constructeurs rivalisent de toutes les ruses pour réduire –parfois artificiellement- les rejets de CO2, au détriment des clients qui paient au prix fort les nombreux développements couteux.

Une Clio II, il y a 15 ans, produite en France, coutait à peine plus de 11 000 €. Aujourd’hui, le modèle d’entrée de gamme est affiché à plus de 13 500 € soit une hausse de quasiment 25% alors que les constructeurs ont considérablement réduits les coûts, avec une grosse partie de la production délocalisée en Turquie dans le cas de la Clio.

Fort de ce déficit, le bonus va bien sur être réduit, avec des normes plus sévères pour pouvoir en bénéficier, mais le malus, qui touche principalement les véhicules familiaux va lui aussi augmenter, et très souvent doubler… Difficile alors de vendre de « grosses » berlines produites en France (Laguna, Espace,…), modèles les plus rentables pour un constructeur…

Ainsi donc, même la Clio 4 va voir le bonus purement et simplement disparaître sur la plupart de ses motorisations. Et si certains moteurs permettent d’en bénéficier, la prime ne sera que de 150 euros, soit pratiquement le prix de l’option « roue de secours ». Ridicule.

Clio 4
La Clio 4 va devoir se passer des bonus

La Zoé, comme tous les véhicules électriques disposera toujours d’un bonus alléchant, mais il sera réduit de 700 € pour un total de 6 300 €. Vu le nombre de ventes très négligeable de véhicules électriques (la Zoé, leader des véhicules électriques s’est écoulée à 4 500 exemplaires depuis le début de l’année) il aurait peut être été préférable d’aider un peu plus la filière.

A titre de comparaison, si le bonus/malus 2014 s’était appliqué cette année, seuls 7.2% des véhicules en auraient bénéficié… contre 35% dans la réalité.

Un bonus uniquement pour le Diesel

Mais le pire, c’est bien le double effet que ce dispositif provoque.

Premièrement, désormais, seuls les petits véhicules citadins… Diesel pourront bénéficier du bonus. Quand on connaît les effets néfastes du Diesel en ville, et les nombreuses remontrances de l’Europe contre la France sur ce sujet, on peut véritablement se demander le bien fondé de telles décisions.

Ensuite, le malus passant à 150 € dès 131 gr/km de CO2 rejeté et jusqu’à 8 000 € pour les véhicules rejetant plus de 200 gr/CO2. Un simple Scénic ou même une Sandero/Logan essence seront alors automatiquement taxés.

Scenic
Le Scénic victime du malus

Les gammes sportives de nos constructeurs nationaux (Clio RS, 208 GTI, Mégane RS, et… future Alpine) vont réellement souffrir pour ne pas dire mourir. En 2011, une Mégane RS rejetait plus de 190 gr/CO2 au km. Avec ce barème, elle aurait eu un malus de …. 6 500 €, soit 20% du prix du véhicule…

La Clio 4 RS va ainsi se prendre un malus de 500 € et la Mégane 3 RS, qui a vue ses émissions de CO2 baisser de plus de plus de 15 grammes, déjà taxée à hauteur de 1 500 € en 2013, va grimper à 2 200 €. Rédhibitoire… Et c'est pas beaucoup mieux pour un modèle comme la Mégane 3 GT TCe 180 . Il ne restera bientôt plus que de simples Mégane 1.5 dCi Diesel...

Mégane 3
La Mégane RS, ici au premier plan, permettra à l'Etat d'empocher 2 200 €...

Si on peut parier que les constructeurs en ont encore un peu sous le pied lorsque qu’ils sont tout juste à la limite d’une tranche, ils ne sont pas non plus magiciens, avec des lois physiques que l’on ne peut pas travestir.

Si on désire tuer l’industrie française sur le dos de l’écologie ou dégoûter les français de l'écologie, on ne pourrait pas mieux s’y prendre.

Pire, c’est encore les petits modèles en Diesel, produits hors de France, et plus nocifs qui vont encore être privilégiés. Triste France…


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Aucune information disponible

  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1998 cm3
  • Puissance265ch.
  • Couple 360 Nm à 3000 tr/min
  • Injection Multipoint séquentielle

Certaines données (couple, régime maxi, puissance, à +/- 5ch) peuvent varier selon la boîte de vitesse, et version du moteur.

Version Desktop - 1678-1717-8970-planeterenault-amp0-device-134689572