Accueil >  Thématiques  >  Pneumatiques  > 

Sécurité routière : la fin de la perte de points pour les petits excès ?

Après l’abaissement de la limitation de vitesse à 110 km/h sur autoroute, c’est une nouvelle hypothèse qu’émet le gouvernement en matière de sécurité routière : la possible fin de la perte de points pour les petits excès de vitesse. Explications.
Sécurité routière : la fin de la perte de points pour les petits excès ?
Par le 27/05/2022

Ce mercredi 25 mai, le ministère de l’Intérieur a fait part de sa nouvelle réflexion concernant le domaine de la sécurité routière, celle de ne plus retirer de points lors des petits excès de vitesse. Entendez par là la possible fin des pertes de points inutiles pour les dépassements de limitation de vitesse autorisée jusqu’à 5 km/h. Si le terme de sécurité routière peut être fort, de nombreuses associations se positionnent contre cette idée, à l’inverse bien logiquement des automobilistes qui y voient là une bonne chose. 

Alors, bonne ou mauvaise idée cette marge des 5 km/h ? 

Vers une tolérance de 5 km/h pour les contrôles de vitesse ?

Tout cela dépend du camp choisi. Si l’on se place du côté des associations qui luttent contre la mortalité routière, ces dernières ne comprennent pas cette volonté, et expriment leur mécontentement par le fait que « s'il y a des vitesses maximales autorisées, c’est parce que les autorités compétentes savent qu’à cet endroit, il faut conduire à cette vitesse et qu’au dessus, vous êtes en risque ». 

Difficile pour le moment d’avoir un avis sur ce retour d’association puisque l’on ne connaît pas précisément les détails concernant cette hypothèse. Interviendra-t-elle seulement dans les agglomérations ? Ou également sur nationales et autoroutes ? Un point important à préciser car en ville, cela pourrait inciter les automobilistes à être moins vigilant et dépasser plus souvent les 50 km/h, ce qui peut s’avérer être dangereux dans certaines zones, notamment proches des lieux fréquentés et des écoles, aspect également précisé par les associations de lutte. 

D’un autre côté, pour beaucoup d’entre nous, cela réduirait considérablement le stress et la peur de perdre son permis pour des enchaînements de pertes de points que l’on peut qualifier de « bêtes ». Qui ne s’est jamais fait prendre au radar à 51 km/h (vitesse retenue) au lieu de 50 km/h… cela est vraiment rageant et le tarif pour cette faute est certainement inapproprié. 

Actuellement, dans ce cas de figure, vous etes condamné à la perte d’un point sur votre permis et d’une amende de 68 euros. Dans le cas où cette hypothèse serait mise à effet, seule l’amende de 68 euros sera conservée, mais plus de perte de points pour les excès de vitesse, jusqu’à 5 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée. Attention, ne soyez pas surpris si vous perdez des points parce que le radar vous aura flashé à 70 au lieu de 50... 

Mais alors, peut-on réellement parler de sécurité routière ici ? Une chose est sûre, cela pourrait considérablement aider les automobilistes à avoir les yeux un peu plus rivés sur la route que sur le compteur, et donc être plus vigilant aux différents dangers et obstacles de la chaussée. 

Rappelons tout de même que ces petits excès de vitesse représentent plus de 58 % des amendes concernant les excès de vitesse. Cela signifie que l’État serait conscient de cette perte de revenus colossale dans ses caisses ? N’y voyons pas de mauvaise blague ici, pour une fois que le gouvernement tente d’aller dans le sens des automobilistes français. 

Augmentation du seuil de contrôle mais baisse des limitations, des annonces paradoxales…

Toutefois, comment ne pas se poser des questions et être perdu après les différentes annonces. Récemment, c’est un possible abaissement de la limitation de vitesse à 110 km/h sur autoroute qui a été évoqué, mais aussi une signalisation plus floue des controles de vitesse, et désormais une augmentation du seuil de contrôle concernant les excès.

En clair, il est tout à fait logique de penser que le message du gouvernement est le suivant : « ce n’est pas grave si vous roulez plus vite, mais roulez moins vite ». Une certaine incompréhension et de l’illogisme dans les explications du gouvernement. 

Surtout, qu’en sera-t-il pour les catégorisés de « nouveaux petits excès de vitesse » ? Les 56 km/h au lieu de 50 km/h ne seront qu’à un petit kilomètre du seuil maximal accepté, et pourtant ils ne seront pas plus dangereux que le conducteur roulant à 55 km/h et qui ne sera pas en délit. 

Beaucoup d’interrogations une nouvelle fois et un manque de clarté même si, il est vrai, cette nouvelle pourrait faire énormément de bien à beaucoup de français, aussi bien sur l’aspect mental que financier.


En direct du forum...

[Autre] Renault s'associe à jean-michel jarre
[Twingo I] Renault twingo1 phase3 moteur d4f a702 16v
[Carminat TomTom] Tomtom carmInat renault laguna 3 2011
[R5 électrique] Renault rend hommage à zidane
[Mégane III] Problème boîte automatique edc renault megane 3
[Scénic III] Climatisation - fuite + autres ? souci avec diag renault
[Renault 5] R5 Alpine Turbo - chiffres de production
[Avis] Renault scenic II (essence)
[Renault 30] Renault r30 turbo d : fuIte gazoIl axe commande capsule ther [Réglé]
[Renault 25] Différence entre deux couleurs [Réglé]
[R-Link] Renault offre amazon music dans ses voitures
[Renault 20] Renault r 30 ne fIgure pas dans les categorIES

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1679-11082-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-237167914