Accueil >  Thématiques  >  Sécurité routière, radars, vitesse  > 

Fin des panneaux radars : sécurité routière ou rentière ?

De plus en plus nombreux et sophistiqués, les radars vont possiblement ne bientôt plus être signalés sur les routes. Une question se pose, peut-on encore parler de Sécurité routière ou plutôt de nouveau moyen pour remplir les caisses de l’État ?
Fin des panneaux radars : sécurité routière ou rentière ?
Par le 17/05/2022

Vous vous en êtes certainement aperçu ces derniers mois, les panneaux de signalisation de radars ont évolué et sont désormais beaucoup moins précis sur la présence et l’emplacement de ces derniers. 

En effet, les nouveaux panneaux indiquent simplement qu’il est possible de croiser des radars sur une distance de 15 km, sans pour autant être certain qu’il y en est vraiment un sur cette portion. Un changement qui agace les automobilistes et les associations qui se posent encore un peu plus de questions quant à la volonté d’assurer la sécurité au volant…

Moins de précision pour plus de vigilance ? 

Les nouveaux panneaux de signalisation des radars

Voici (ci-dessus) à quoi ressemblent les nouveaux panneaux de signalisation des radars automatiques. Ces derniers arborent toujours le pictogramme du radar ainsi qu’une voiture, un deux roues et une indication de la distance sur laquelle le contrôle peut être effectué. 

Autrement dit, vous devrez avoir le nez sur votre compteur pendant 15 kilomètres et surveiller les abords de la route pour ne pas vous faire surprendre à la suite d’une erreur d’inattention ou d’un dépassement. Rappelons qu’en France, plus d’un excès de vitesse sur deux relevés par les radars concernent un dépassement des limites autorisées de moins de 5 km/h. Un excès qui, en soit, ne constitue pas vraiment de risque pour la santé des usagers de la route, et qui pourrait voir prochainement la fin de la perte de points pour ce type d'infraction. 

Délégué Général de l’association « 40 millions d’automobilistes », Pierre Chasseray n’a pas manqué de réagir : « c’est une manoeuvre de la Sécurité routière qui vise à piéger les usagers de la route en rendant moins visible et moins fréquente la signalisation des radars automatiques (…) cette verbalisation à outrance rapporte gros à l’État, plus de 700 millions d’euros en 2021, rien que pour les amendes forfaitaires, et c’est finalement ce qui lui importe avant toute autre chose ». 

À travers ces mots, on peut logiquement se demander si cette nouvelle réglementation n’intervient pas dans le but de faire gonfler les caisses du gouvernement…

Prise en 2015, cette mesure prévoit "l’installation de pas moins de 22 000 nouveaux panneaux de signalisations de radars, qui ne permettent plus à l’automobiliste de savoir exactement où se situe un radar automatique, ni même d’ailleurs s’il circule sur une route réellement équipée d'un radar". 

En Suisse par exemple, si les radars sont beaucoup moins signalés, la tolérance pour les petits excès de vitesse est bien mieux gérée. Une solution qui, amenée en France, permettrait à un Français sur deux de perdre des points bêtement sur son permis…


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1719-11072-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1906190904