Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

Kangoo 3 Van

Après 14 ans de carrière, l’actuel Kangoo va laisser sa place à un tout nouveau modèle, qui apporte un bon nombre d'innovations sur un segment particulier, celui de l’utilitaire pour les pro. et des ludospaces pour les particuliers.
Kangoo 3 Van
Par le 24/03/2021

Annoncé depuis longtemps via différents communiqués mais aussi à travers le show-cars du même nom dévoilé en 2019,  le nouveau Kangoo est enfin bien là, même si pour le moment, seules les commandes sont possibles dès le 1er avril, les livraisons n’intervenant que d’ici juin 2021 en Europe et dans le reste du monde.

Il était temps car pendant ce temps, ses plus sérieux concurrents, notamment chez PSA, ont été dévoilés, à tel point que le Kangoo a perdu sa position de leader sur son segment auprès des particuliers.

Pour remplacer son Kangoo, Renault a choisi de proposer deux modèles. Le premier est l’Express présenté il y a quelques semaines qui n’est autre que le successeur du Dacia Dokker, qui offre une solution relativement simple, à un coût réduit. Le second est donc le Kangoo VAN qui s’adresse comme Renault l’indique aux artisans exigeants qui ont besoin des dernières technologies et d’un confort au meilleur niveau.

Contrairement à l’Express, le Kangoo se veut plus athlétique et dynamique sur le plan du design. Si la génération précédente existait en 3 longueurs (Kangoo Access, Kangoo Express qui n'est autre que la version VU classique et  Kangoo long) , le nouveau Kangoo est quant à lui disponible en deux longueurs uniquement, une version classique, et la version Longue. La version raccourcie Access disparaît donc.

Extérieurement, ce Kangoo reprend tous les codes “maisons” notamment au niveau de sa calandre qui se verticalise comme sur le reste des véhicules utilitaires (Trafic et Master), avec des projecteurs 100% LED (en option) qui reprennent la signature lumineuse en forme ce C.

Mais ce nouveau Kangoo innove surtout sur la partie arrière avec des épaulements très marqués, qui cassent les habitudes d’une caisse carrée à l’arrière.  A cela, ce Kangoo ajoute, selon les versions, des éléments chromés pour plus de style ou des protections latérales.

Kangoo 3

Le Kangoo VAN, un utilitaire innovant

A l’époque, lors de la commercialisation en 1997 de la première génération, le Kangoo avait innové en apportant la porte latérale coulissante, devenue un standard depuis. Près de 25 ans plus tard, le nouveau Kangoo va encore plus loin.

En effet, la principale nouveauté de ce nouvel utilitaire est bien sur son importante ouverture latérale de 1 446 mm (soit deux fois plus importante que l’actuel) située sur la droite, chose rendue possible grâce à l’absence de montant central. Si pour le commun des mortels, cela ne se révèle pas être indispensable, en revanche, pour les professionnels, cela leur apporte bien plus de facilités pour accéder au chargement, notamment lorsque le stationnement empêche d’ouvrir les deux portes battantes de l’arrière.

Nouveau Kangoo Van 2021

Autre nouveauté, une galerie interne escamotable innovante baptisée Easy Inside Rack permet de transporter en hauteur des objets longs. Situé au dessus du passager, il permet de stocker des objets longs, allant de 2 mètres sur la version normale, à 2,5 mètres sur la version longue.  Il permet notamment de ranger un escabeau ou une petite échelle, sans pour autant prendre de la place au niveau du plancher.

Grâce à un design particulièrement travaillé, le volume de chargement s’affiche au meilleur niveau de sa catégorie avec un volume total de 3,9m3 sur la version standard pour une charge utile de 600 à 800 kg, et un total de 60 litres de rangements, dont la boite à gant sous la forme du tiroir Easy Life de 7 litres que Renault propose sur le Captur. D’autres rangements habituels sur un utilitaire sont également proposés, notamment celui appelé Capucine au niveau de la cabine (19,4 litres), ou encore un rangement sous la banquette passager (10 litres) pour les versions 3 places. 

En version longue, le Kangoo propose une longueur de chargement allant jusqu’à 3,54 mètres et une volume utile qui passe à 4,9m3.

Un habitacle modernisé inspiré de la Clio

A l’intérieur, ce Kangoo se rapproche encore de l’univers de la berline et monte en gamme. Le conducteur dispose désormais d’un volant réglable en hauteur et en profondeur, tandis que le siège propose également un réglage des lombaires. L’accès est également facilité grâce à des portes qui s’ouvrent à 90°.

L’insonorisation a été retravaillée pour offrir plus de confort, avec notamment des vitres plus épaisses de 11%, des mousses ajoutées ici ou là,  un moteur encapsulé pour réduire les vibrations et contenir ses nuisances sonores.

En version 3 places, l’emplacement central peut se transformer en petite table, intégrant une tablette amovible et un porte gobelet.

On retrouve dans cet habitacle qui ressemble beaucoup dans son esprit à la Clio, de nombreux éléments du reste de la gamme: système multimédia Easylink avec un écran tactile de 8 pouces avec réplication du smartphone. Avec ou sans navigation intégrée, le système dispose de commandes vocales pour écouter ou dicter ses SMS. Pour ceux qui ne désirent pas cet équipement, la radio Connect R&Go est alors proposée. Une zone de recharge du téléphone par induction est également disponible, tout comme 3 prises USB et 3 prises 12V.

Habtiacle nouveau Kangoo 3

Des équipements dernier cris et 12 aides à la conduite

Les équipements se modernisent également puisque selon les versions, il est possible de bénéficier de choses telles que la commutation automatique des feux de route / croisement, une climatisation automatique bi-zone, une carte d’accès mains libres, le régulateur adaptatif et limiteur de vitesse, l’aide au parking, les radars avant et arrière de recul, la caméra de recul, etc.

Pour remplacer le rétroviseur intérieur qui ne peut agir du fait d’une partie arrière totalement tôlée, une caméra de vision arrière permet de retranscrire sur un écran de 7 pouces positionné au même endroit que le rétroviseur ce qui se passe à l’arrière en temps réel.

Au rayon des aides à la conduite ou de la sécurité, le nouveau Kangoo fait le plein avec l’alerte distances de sécurité, l’assistant autoroute et trafic (conduite autonome de niveau 2), l’assistant de maintien dans la voie, l’alerte de franchissement de ligne, la surveillance des angles morts, l’AFU (aide au freinage d’urgence), la reconnaissance des panneaux, la surveillance de l’attention du conducteur, etc.

Deux autres fonctions sont également à relever: le contrôle de stabilité d’attelage (Trailer Swing Assist) pour réduire les mouvements d’une potentielle remorque, ou encore l’Extended Grip, un dispositif connu depuis quelques années déjà, qui optimise la motricité dans des conditions précaires (boue, neige, etc.).

Deux offres essence, deux Diesels le nouveau Kangoo

Sous le capot, et c’est une première depuis longtemps, l'hégémonie du Diesel est finie. On retrouve donc deux propositions essence, le TCe 100 et TCe 130 tous les deux assurés par le moteur 1.3 nom de code H5Ht ou HR13 DDT. Deux transmissions sont proposées, une boîte manuelle à 6 rapports et la boîte automatique EDC à 7 rapports. La consommation annoncée est de 6,4 litres / 100 km soit 144 g CO2/km.

En Diesel, c’est le 1.5 dCi K9K qui est proposé, en deux puissances également, 75 et 95 ch. Ces deux versions sont bien sûr équipées du dispositif SCR, et sont donc dits “Blue dCi”. Là aussi, les deux transmissions sont proposées. La consommation est de 5,2 litres / 100 km soit 134 g CO2/km selon le cycle WLTP.

Un futur Kangoo électrique à venir en fin d'année

Dans un second temps, une version électrique sera également proposée. Elle prendra la suite de l’actuel Kangoo ZE commercialisé depuis 2011 et dont les ventes l’ont positionné en leader du segment en Europe (58 000 unités) mais avec il est vrai, une concurrence très réduite, notamment à ses débuts.

Le futur Kangoo Van E-TECH électrique (ce sera son nom) dispose d’un moteur de 75 kW (soit 100 ch.) pour un couple de 245 Nm et propose 6 modes de conduite, dont un mode ECO qui bride la puissance à 55 kW, la vitesse max, et le couple afin d’optimiser l’autonomie.

Ce moteur est alimenté par une batterie Lithium-ion de 44 kWh (contre 33 sur l’actuel) ce qui permet d’afficher une autonomie WLTP de 265 km. en été et autour de 200 km en hiver.

Comme sur la Zoé, il dispose d’un chargeur embarqué de 22 kW lui permettant de reprendre 80% de sa charge en seulement 2h, de se recharger à 100% en 7h sur une Wallbox de 7,4 kW, en 19h sur une prise classique renforcée type Green Up, ou encore en 26h sur une prise classique.

Tarifs et versions du Kangoo 2021

Deux versions sont proposées, la Grand Confort et l’Extra. Voici les tarifs:

- Nouveau Kangoo 2021 Grand Confort TCe 100: 20 700 € HT
- Nouveau Kangoo 2021 Grand Confort TCe 130: 21 800 € HT
- Nouveau Kangoo 2021 Grand Confort Blue Dci 75: 21 100 € HT
- Nouveau Kangoo 2021 Grand Confort Blue dCi 95: 22 100 € HT
- Nouveau Kangoo 2021 Extra TCe 130: 22 800 € HT
- Nouveau Kangoo 2021 Extra Blue dCi 95: 23 100 € HT

Comme son prédécesseur, le Kangoo est produit en France, à Maubeuge. Les commandes sont ouvertes dès le 1er avril tandis que les premières livraisons interviendront dès juin 2021.

Dimensions Nouveau Kangoo 3

Voici les dimensions du nouveau Kangoo:


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1-8-10633-planeterenault-amp0-device-2054871450