Accueil / Futures Renault

[Alpine] Renault n'envisage plus la renaissance de la marque, mais...

Pour faire de l'image de marque, il faut déjà faire la qualité et les fonctions attendues par le client. Le nom n'a rien avoir avec ça, qu'il soit connu, inconnu ou inventé de toute pièce.
Si le produit est bon, l'image changera plus vite que le temps de l'écrire.
Quant au lieu de vente, si le client a le service et l'attention qu'il est en droit d'attendre; il ne viendra pas à reculons. Ensuite si le succès est au RDV, alors il sera possible de dégager les moyens de faire des points de ventes exclusifs!
Il ne s'agit pas de faire des Audi!
Audi qui était vendu dans les mêmes garages que les VW; et qui était des VW rebadgées il n'y a pas si longtemps que ça.

C’est vrai. Et c’est ce qui a probablement séduit Carlos Tavares. Mais il faut savoir que le marché n’est pas extensible à l’infini et que beaucoup de marques se placent sur le segment des petites voitures premium. Il est évidemment très judicieux d’attaquer des marchés à valeur unitaires élevées avec des plateformes dont on dispose déjà mais tout le monde ne peut pas y arriver. Sergio Marchionne disait l’an dernier que l’automobile était une industrie où tout le monde voulait être Gucci. Mais tout le monde ne peut y parvenir.
Renault part donc un peu tard. C’est un peu illusoire de penser que parce que tout le monde y va, il faut y aller. Ce n’est pas dans les gênes de Renault d’être une marque suiviste. Ils ont réussi lorsqu’ils ont été innovants, ont montré le chemin aux autres et c’est la dessus qu’ils devraient jouer.

Tout à fait d'accord, renault avait réussi à se faire une place dans le haut de gamme grâce notamment à l'espace; et au lancement l'avantime avait trouvé sa clientèle, dommage que pour l'avantime le manque de développement de qualité et de fiabilité l'on coulé :boude: :bluecry: .
Mais je pense que sur ces créneaux renault a un fort potentiel :ouioui: et qu'il serait dommage de les laisser tomber :eyes:
Pour le reste de gamme je pense qu'une laguna coupé 5portes avec un design typé a sa place, ainsi qu'un 4*4 et une clio chic et sport.
Pour la laguna, je pense qu'il faut garder et travailler la ligne de la coupé.
Un petit exemple d'arrière sur base du coupé que je verrai bien badger ALPINE :mrgreen: Qu'en pensez-vous :?:
clic pour agrandir
_________________
Que la passion soit avec vous
Renault songe à lancer une gamme «premium»

Carlos Tavares s’inspire du succès de la gamme DS de son concurrent Citroën. Pour redorer le blason de la marque au losange, il pourrait exhumer le label Alpine, Baccara ou Initiale.

Quelques semaines après son arrivée au poste de ­directeur général des opérations de Renault, Carlos Tavares a conscience que l’image du losange s’est brouillée. La faute à l’absence de nouveau modèle marquant et à une communication vouée à la seule voiture électrique sous le règne de son prédécesseur, Patrick Pelata. Le nouveau patron sait qu’il lui faudra redéfinir la culture de la marque qui a inventé les R4, R16, Twingo, R5 et Clio. Un vaste programme, qui ne réclamera pas toujours l’aval de Carlos Ghosn.

«S’il me vient l’envie de créer une nouvelle marque, je verrai naturellement avec lui, assure Carlos Tavares. Pour une carrosserie ou un moteur, non. Renault s’est fixé pour règle de ne pas consacrer aux investissements plus de 9% de son chiffre d’affaires. Naturellement, il peut y avoir à l’intérieur de cette enveloppe débat sur l’affectation des dépenses. Le plan produit est validé une fois par an. Le programme de la voiture électrique ne sera pas remis en cause, juste sa vitesse de déploiement en fonction des circonstances. Déjà, nous disposons d’une gamme complète de 4 modèles électriques et nous sommes les seuls à le faire pour le moment.»

Tout de même soucieux que les aides gouvernementales promises à la voiture électrique ne soient pas remises en cause par une possible crise, Carlos Tavares assure que «l’électrique n’est pas un pari. C’est une assurance sur l’avenir, dans un contexte de ressource pétrolière qui sera de plus en plus difficile. C’est une façon de protéger l’entreprise d’un retournement de conjoncture. Cela donne, de plus, l’occasion à Renault d’être leader. Notre exposition à l’électrique reste encore mesurée, puisqu’elle représente 10% des quarante modèles que Renault commercialise.» La voiture thermique conserve donc toute son importance et Carlos Tavares ne se renie pas lorsqu’il songe à élargir le champ d’action de Renault.

À une nouvelle marque? «En aucun cas, répond le patron, car Renault doit rester Renault. Nos équipes sont ainsi en train de clarifier les rôles respectifs de Renault et de Dacia. Mais il faut aussi se développer sur le haut de gamme, en profiter pour valoriser nos compétences et mieux exploiter les retombées de nos succès en Formule 1. Nous voulons augmenter la valeur de reprise des Renault, qui n’est pas aussi bonne que celle de Volkswagen, alors que notre fiabilité, démontrée par les enquêtes, est au moins comparable, y compris en Allemagne. Un label qui serait à la fois sportif et luxueux pourrait signaler cette gamme spécifique. Alpine, comme d’autres propositions, fait partie des noms à l’étude. Nous travaillo ns actuellement sur plusieurs modèles mais la décision n’est pas encore actée.»
«Un label prestigieux»

L’exemple de Citroën a fait son chemin. Avec sa gamme DS lancée à l’automne 2009, le constructeur a déjà engrangé 100.000 ventes de DS3 et 15.000 commandes de DS4. Le signe annonciateur serait le moteur Renault Sport Technologies, rebaptisé Renault Alpine? «Pourquoi pas répond en souriant Carlos Tavares, c’est un label connu et prestigieux», une identité qu’il préférerait à Initiale ou Baccara aux relents trop marketing.

À la différence des DS Citroën qui enjolivent des plates-formes de grande série (C3, C4, etc), certaines Renault Premium se doteraient de moyens très ambitieux, afin de rivaliser avec les références allemandes sur les marchés qui en sont friands, chinois et américain notamment.

Les ressources technologiques sont toutes trouvées avec Infiniti, la ligne luxueuse de Nissan, conçue d’abord pour les États-Unis. «Nous avons, avec Infiniti, les châssis très évolués à propulsion, quatre roues motrices, des moteurs brillants, l’hybridation et même le diesel qui manquait jusqu’ici», avoue avec une gourmandise non feinte Carlos Tavares.

Ainsi se dessine le futur haut de gamme Renault qui, sur une base raffinée, donnera lieu un jour à d’autres carrosseries au losange, imaginées par Laurens Van den Acker. Le patron du design a reçu carte blanche pour ses créations.

http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=203693558
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Ubuntu a écrit:
Renault songe à lancer une gamme «premium»

Carlos Tavares s’inspire du succès de la gamme DS de son concurrent Citroën. Pour redorer le blason de la marque au losange, il pourrait exhumer le label Alpine, Baccara ou Initiale.

Quelques semaines après son arrivée au poste de ­directeur général des opérations de Renault, Carlos Tavares a conscience que l’image du losange s’est brouillée. La faute à l’absence de nouveau modèle marquant et à une communication vouée à la seule voiture électrique sous le règne de son prédécesseur, Patrick Pelata. Le nouveau patron sait qu’il lui faudra redéfinir la culture de la marque qui a inventé les R4, R16, Twingo, R5 et Clio. Un vaste programme, qui ne réclamera pas toujours l’aval de Carlos Ghosn.

«S’il me vient l’envie de créer une nouvelle marque, je verrai naturellement avec lui, assure Carlos Tavares. Pour une carrosserie ou un moteur, non. Renault s’est fixé pour règle de ne pas consacrer aux investissements plus de 9% de son chiffre d’affaires. Naturellement, il peut y avoir à l’intérieur de cette enveloppe débat sur l’affectation des dépenses. Le plan produit est validé une fois par an. Le programme de la voiture électrique ne sera pas remis en cause, juste sa vitesse de déploiement en fonction des circonstances. Déjà, nous disposons d’une gamme complète de 4 modèles électriques et nous sommes les seuls à le faire pour le moment.»

Tout de même soucieux que les aides gouvernementales promises à la voiture électrique ne soient pas remises en cause par une possible crise, Carlos Tavares assure que «l’électrique n’est pas un pari. C’est une assurance sur l’avenir, dans un contexte de ressource pétrolière qui sera de plus en plus difficile. C’est une façon de protéger l’entreprise d’un retournement de conjoncture. Cela donne, de plus, l’occasion à Renault d’être leader. Notre exposition à l’électrique reste encore mesurée, puisqu’elle représente 10% des quarante modèles que Renault commercialise.» La voiture thermique conserve donc toute son importance et Carlos Tavares ne se renie pas lorsqu’il songe à élargir le champ d’action de Renault.

À une nouvelle marque? «En aucun cas, répond le patron, car Renault doit rester Renault. Nos équipes sont ainsi en train de clarifier les rôles respectifs de Renault et de Dacia. Mais il faut aussi se développer sur le haut de gamme, en profiter pour valoriser nos compétences et mieux exploiter les retombées de nos succès en Formule 1. Nous voulons augmenter la valeur de reprise des Renault, qui n’est pas aussi bonne que celle de Volkswagen, alors que notre fiabilité, démontrée par les enquêtes, est au moins comparable, y compris en Allemagne. Un label qui serait à la fois sportif et luxueux pourrait signaler cette gamme spécifique. Alpine, comme d’autres propositions, fait partie des noms à l’étude. Nous travaillo ns actuellement sur plusieurs modèles mais la décision n’est pas encore actée.»
«Un label prestigieux»

L’exemple de Citroën a fait son chemin. Avec sa gamme DS lancée à l’automne 2009, le constructeur a déjà engrangé 100.000 ventes de DS3 et 15.000 commandes de DS4. Le signe annonciateur serait le moteur Renault Sport Technologies, rebaptisé Renault Alpine? «Pourquoi pas répond en souriant Carlos Tavares, c’est un label connu et prestigieux», une identité qu’il préférerait à Initiale ou Baccara aux relents trop marketing.

À la différence des DS Citroën qui enjolivent des plates-formes de grande série (C3, C4, etc), certaines Renault Premium se doteraient de moyens très ambitieux, afin de rivaliser avec les références allemandes sur les marchés qui en sont friands, chinois et américain notamment.

Les ressources technologiques sont toutes trouvées avec Infiniti, la ligne luxueuse de Nissan, conçue d’abord pour les États-Unis. «Nous avons, avec Infiniti, les châssis très évolués à propulsion, quatre roues motrices, des moteurs brillants, l’hybridation et même le diesel qui manquait jusqu’ici», avoue avec une gourmandise non feinte Carlos Tavares.


Ainsi se dessine le futur haut de gamme Renault qui, sur une base raffinée, donnera lieu un jour à d’autres carrosseries au losange, imaginées par Laurens Van den Acker. Le patron du design a reçu carte blanche pour ses créations.

http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=203693558


Tu devrais plus souvent, nous annoncer de bonnes nouvelles comme celle-là. :ouioui: :wink:
_________________
Que la passion soit avec vous
Dernière édition par lagouna2 le Ven 02 Sep, 2011 22:09; édité 1 fois
Suite de l'épisode et sincèrement que du positif ca fais plaisir!Enfin de bonnes nouvelles !Donc si j'ai bien compris ils étudient la possibilité de réutiliser les noms d'alpine ,baccara ou initiale très bon choix.D'après ce qu'il dit ils travaillent deja sur différents modèles et pourraient utiliser des technologies provenant d'infiniti !!enfin ils s'en donnent les moyens ,il a l'air motive le tavares!
en voila une nouvelle qui fais plaisir :D
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
ouf!
Le moteur V6 3,7L de 328cv de Nissan-Infiniti pourrait faire une bonne base de travail.
le v6 biturbo de la GTR encore mieux
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
Renault avait déjà fait une V6 Bi-tubo avec le 3.5 de chez Nissan, il développait 420cv et était présenté sur le Concept Car Nepta. ;)
oui mais la 530 ch et un chassis de malade qui mettait KO la 997 turbo
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
Sauf que cela ne se vendrait pas sous le nom Renault.

Je doute que Renault (même Renault Sport) réussissent à vendre une voiture de plus de 300cv. En effet, la clientèle de cette puissance cherche une image.

Déjà, un petit coupé propulsion de 200cv pour moins de 35 000€, cela pourrait me plaire. :eyeslove:
Par contre, la même chose pour plus de 35 000€, non merci... :langue:
et sous le nom Alpine le nouveaux riche en Russie sa leur plairait avec du chrome partout ?
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
dedeelmbrouille a écrit:
le v6 biturbo de la GTR encore mieux

Mais est-ce utile de faire "encore mieux" ?

Il faut éviter de faire la même erreur que pour l'A610 : un résultat "encore mieux que la GTA" mais à 400000F et invendable.
Pour moi, l'Alpine c'est plus une Lotus qu'une Porsche et encore moins une Z4 ou 370Z qui ne sont pas du tout des sportives.
De toutes façon, pour réussir Renault devra en vendre hors d'Europe et majoritairement hors d'Europe.
En étant absent des USA, c'est assez difficile déjà...

Pas besoin de V6, un bon 2.0 turbo monté à l'arrière et moins d'une tonne !
Regarder les specs d'une Exige...
_________________
Le plaisir automobile commence là ou le diesel s'arrête - c'est à dire à 4000 tr/min
pedro78200
Administrateur
Message Jeu 08 Sep, 2011 07:09
BarbiDoll a écrit:
hors d'Europe et majoritairement hors d'Europe.


Donc en dehors de l'Europe? :wink: :mrgreen:

Pour le v6 de toute façon c'est tres clair que Renault n'a plus envie de se faire ch*** avec ça...donc l'hypothese du 2.0T ou d'un 1.8T est plus probable!

Sur une voiture de moins d'une tonne ça arracherai sévère quand même!!! En gros tu parles de refaire un équivalent du spider?
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Actuelles :
Espace V Initiale 1.8TCe 2018 | kawasaki ZZR 1400 FullPower 2012 | Scenic III Jade 2.0 dCi BVA 2011
une berlinette sur base de la future smart de renault comme les ex smart roadster coupé serait parfaitement faisable et cela correspondrait a la tradition alpine elle ce vendrait bien mieux qu'une concurente de porsche
pedro78200 a écrit:
BarbiDoll a écrit:
hors d'Europe et majoritairement hors d'Europe.


Donc en dehors de l'Europe? :wink: :mrgreen:

Pour le v6 de toute façon c'est tres clair que Renault n'a plus envie de se faire ch*** avec ça...donc l'hypothese du 2.0T ou d'un 1.8T est plus probable!

Sur une voiture de moins d'une tonne ça arracherai sévère quand même!!! En gros tu parles de refaire un équivalent du spider?

Que veux tu dire par là ?

Le V6 Nissan de 300cv, existe, il n'y a rien à développer, il suffit de piocher de la base d'organe de l'alliance.
Les Smart roadster coupé ont été un gros bide ... et ce modèle rentrerait en concurrence frontale avec le Wind, qui ne réalise pas des scores mirobolants.

Si Renault devait investir dans des niches, je pense qu'ils auraient quand même le bon sens de ne pas se tirer une balle dans le pied :euh:
_________________
Le gras, c'est la vie
pedro78200
Administrateur
Message Jeu 08 Sep, 2011 08:09
navidad a écrit:
Que veux tu dire par là ?

Le V6 Nissan de 300cv, existe, il n'y a rien à développer, il suffit de piocher de la base d'organe de l'alliance.


Je n'ai pas regardé les spec du V6 Nissan mais rien qu'en se basant sur le mien(L7X) qui certe est un peu vieux maintenant, c'est un moteur qui crache 286gr de CO² par km et qui consomme bien son 15l/100km en commençant à taper dedans. Je pense que le 3.5 Nissan doit être dans le meme ordre de grandeur.

Tu prend le moteur de la mégane RS (qui est encore plus vieux que mon V6 :euh: ) il rejète moins, est plus puissant, moins gros donc moins d'encombrement, moins linéaire et moins gloutons, moins lourd.... Bref à part le coté noble du moteur en V et surtout son bruit inégalable par un 4 pattes je ne sais pas trop ce qu'il a de plus à apporter de nos jours.

Quoi que tu fasse un 6cylindres ca consommera toujours plus qu'un 4...

De plus, renault en F1 se penche sur un 4 pattes turbo, même si le parallèle entre compétition et série est pas évident ça montre quand même que le downsizing ça marche et c'est vers ça que tout le monde se tourne.

C'est une analyse sommaire, que dis-je, un interprétation purement personnelle mais je crains de ne pas être si loin de la vérité! A mon grand regret mine de rien car il est possible de faire des choses sympa avec un 6cylindres (cf bmw)
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Actuelles :
Espace V Initiale 1.8TCe 2018 | kawasaki ZZR 1400 FullPower 2012 | Scenic III Jade 2.0 dCi BVA 2011
Non, les futurs moteurs de F1 seront des V6 aussi (pour des raisons politiques sous la pression de Ferrari et Mercedes notamment) :wink:

Ce qui ne change rien à la pertinence de ton analyse sur le downsizing.
_________________
Le gras, c'est la vie
pedro78200
Administrateur
Message Jeu 08 Sep, 2011 10:09
larry.kubiak a écrit:
Non, les futurs moteurs de F1 seront des V6


Combien de temps?

Je sais que Ferrari entre autre a gueulé et ne veux pas se réduire à faire des 4 pattes turbo et donc on reste sur des V6, mais il me semble que de toute façon à terme on y viendra!

Et du coup il me semblais que renault avait déjà de quoi dégainer un 1.6l Turbo!

M'enfin ca ne change pas la donne, le V6 c'est pratique si renault cherche a sortir plus de 300ch ! Mias ca m'étonnerai bien! :ko:
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Actuelles :
Espace V Initiale 1.8TCe 2018 | kawasaki ZZR 1400 FullPower 2012 | Scenic III Jade 2.0 dCi BVA 2011
Petite indiscrétion d'un ami journaliste :
D'après lui,une source sûre lui aurait confié qu'un concept Alpine serait présent à Francfort...

http://renaudroubaudi.blogspot.com/2011/09/indiscretion-u..-alpine-renault.html
_________________
Z-Factory, Le blog communication / marketing
http://z-factory.blogspot.com/
http://twitter.com/Z_Factory
J'y crois pas du tout - le planning des concepts est blindé jusqu'à Paris 2012...

Sinon, une Exige S avec un pauvre 1,8 turbo surpasse une Z4 335i => Merci les 600kg de moins !
Franchement avec les contraintes de CO2 et de conso qui va s'appliquer partout dans le monde, l'avenir est plus "light is right" que gros 6 cylindres atmo...
_________________
Le plaisir automobile commence là ou le diesel s'arrête - c'est à dire à 4000 tr/min
pedro78200
Administrateur
Message Jeu 08 Sep, 2011 12:09
Je pense la même chose!
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Actuelles :
Espace V Initiale 1.8TCe 2018 | kawasaki ZZR 1400 FullPower 2012 | Scenic III Jade 2.0 dCi BVA 2011
BarbiDoll a écrit:
J'y crois pas du tout - le planning des concepts est blindé jusqu'à Paris 2012...

Sinon, une Exige S avec un pauvre 1,8 turbo surpasse une Z4 335i => Merci les 600kg de moins !
Franchement avec les contraintes de CO2 et de conso qui va s'appliquer partout dans le monde, l'avenir est plus "light is right" que gros 6 cylindres atmo...
Mais quels sont les chiffres de vente des Exige S et Z4 335i ?
Zo a écrit:
Petite indiscrétion d'un ami journaliste :
D'après lui,une source sûre lui aurait confié qu'un concept Alpine serait présent à Francfort...

http://renaudroubaudi.blogspot.com/2011/09/indiscretion-u..-alpine-renault.html


On le saurait déjà. Les constructeurs ne montrent pas forcément tout (voir Honda) par contre ils annoncent qu'ils vont montrer quelque chose. Histoire d'avoir un peu de couverture presse quand même.
pedro78200 a écrit:
larry.kubiak a écrit:
Non, les futurs moteurs de F1 seront des V6


Combien de temps?

Je sais que Ferrari entre autre a gueulé et ne veux pas se réduire à faire des 4 pattes turbo et donc on reste sur des V6, mais il me semble que de toute façon à terme on y viendra!

Et du coup il me semblais que renault avait déjà de quoi dégainer un 1.6l Turbo!

M'enfin ca ne change pas la donne, le V6 c'est pratique si renault cherche a sortir plus de 300ch ! Mias ca m'étonnerai bien! :ko:


le 4 cylindres renault était pas totalement terminé mais les grandes lignes techniques était figées (et reprises vraisemblablement sur la V6)et de tout les motoriste le losange était sans doute le plus avancé.

navidad a écrit:
BarbiDoll a écrit:
J'y crois pas du tout - le planning des concepts est blindé jusqu'à Paris 2012...

Sinon, une Exige S avec un pauvre 1,8 turbo surpasse une Z4 335i => Merci les 600kg de moins !
Franchement avec les contraintes de CO2 et de conso qui va s'appliquer partout dans le monde, l'avenir est plus "light is right" que gros 6 cylindres atmo...
Mais quels sont les chiffres de vente des Exige S et Z4 335i ?


les chiffres de ventes entre l'exige et le Z4 35i sont pas comparables car il s'adresse pas du tout a un même public et la production de chez lotus pourrais pas suivre celle de chez BMW
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
Je souhaite revenir sur l'article du Figaro quitte à être un peu long et à déborder du cadre de ce topic, ce dont je vous prie de m'excuser.
Cet article, posté par Ubuntu le 2 août, confirme et approfondit les informations délivrées par La Tribune il y a quelques jours.
http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=203693558


Le premier point que j'ai retenu c'est la relative indépendance de C. Tavares vis à vis de C. Ghosn.
Je pense que ceci est une conséquence de l'affaire d'espionnage.
Carlos Ghosn a pu conserver son poste (principalement grâce à sa position dans Nissan) mais les autorités de tutelle (en l'occurrence l'état) ont exigé des contreparties au niveau de la gouvernance de Renault, de la gamme de véhicule (retour dans le haut de gamme) et sans doute de l'arrêt des délocalisations.

C'est une bonne nouvelle car les résultats de la gestion (ou de l'absence de gestion) de Renault par C. Ghosn sont plutôt mitigés.
Son attachement à Renault est bien moindre que celui qu'il voue à Nissan.
icône au japon, il est détesté en France où, en plus, il n'a pas les mains libres.


Les points négatifs :

- échec en Iran pour l'instant (qu'est-on allé faire dans cette galère ?).

- échec en Inde pour l'instant (Logan cédée à Mahindra).

- plan produit désastreux et en rupture avec l'ADN de la marque (Renault n'est ni VW, ni Toyota) qui a conduit à une longue succession d'échecs ou semi-échecs (Laguna, Wind, Kangoo be bop, Koleos et Latitude (tout au moins en Europe pour ces deux modèles).
Il faut ajouter à cela le gel, lors de la crise de 2008, des remplaçantes de l'Espace et de la Laguna ainsi que l'abandon de plusieurs projets ( Megane SUV (Peut-être ne fallait-il pas gêner Nissan...), gros SUV, n-1 nouvelle Alpine ?).

- implantation sur le marché chinois renvoyée aux calendes grecques sous prétexte qu'on ne peut pas tout faire en même temps (PSA mène de front la Chine, l'Inde, la Russie...).
Peut-être ne fallait-il pas gêner Nissan...
Mais depuis l'arrivée de C. Tavares (et l'intervention du gouvernement) on parle d'une arrivée en 2016... Ne sera-t-il pas trop tard ?

- deux possibilités d'implantation aux USA ont été rejetées :
. le rachat de Chrysler en 2008 qui avait des accords avec Nissan et était offert en échange de technologie et de management, ce dont a profité Fiat !
. la fourniture de véhicules Renault-Samsung à Roger Penske pour alimenter le réseau Saturn (un des meilleurs aux US) que GM souhaitait vendre à ce grand entrepreneur.
Peut-être ne fallait-il pas gêner Nissan...

- durant la présidence de C. Ghosn Aston Martin, Jaguar-Land Rover, Volvo et Saab ont été mis en vente.
Certaines de ces marques intéressaient Louis Schweitzer et l'acquisition d'une de ces marques aurait contrebalancé l'image low-cost qui colle maintenant à Renault.

- Renault semble de plus en plus dépendant de la technologie Nissan (batteries, GMP essence et hybride, plate-forme (V et 15/40).


Les points positifs :

- la Russie, le projet semblait périlleux mais il est en passe de réussir.
Cependant la prééminence de Renault sur Nissan dans le capital d'Avtovaz a failli être remise en cause avant l'intervention gouvernementale.

- l'amélioration de la qualité dans les faits mais pas dans la vox populi.

- la collaboration avec Daimler, à condition de ne pas se faire dévorer...


Le point en suspens :

- le VE





La deuxième point à retenir, et c'est une bonne nouvelle, est la volonté affichée par Carlos Tavares de rehausser l'image de Renault et de lui octroyer une gamme "Premium".

En effet, encadré par les marques premium et low-cost la part de marché des généraliste va se contracter, comme dans tous les domaines de la consommation, du fait du rétrécissement de la classe moyenne dans nos pays occidentaux et del'enrichissement des classes supérieures dans les pays émergents.
Que va-t-il rester à Renault avec la montée en puissance de Dacia et de Lada (qui vient d'engager un designer renommé).

Mais si c'est le patronyme Alpine qui est choisi je pense qu'il ne faut pas s'attendre à une nouvelle berlinette (basée sur la future Twingo/Smart), ni à une nouvelle A610 (basée sur la 370Z), mais à une gamme comportant plusieurs modèles traction et propulsion (plate-forme FM d'Infiniti).

Après tout une DS3 n'a rien à voir avec la vrai DS et cela ne choque plus personne.



Pour conclure, une petite supplique à Mr Tavares :
Attention au syndrome Kubica, vous aimez la course automobile, vous courrez ce week-end à Monza (si ce que dit l'article du Figaro est vrai) sur une monoplace formule Nissan, alors soyez prudent. Renault a trop besoin de vous !
larry.kubiak a écrit:
Les Smart roadster coupé ont été un gros bide ... et ce modèle rentrerait en concurrence frontale avec le Wind, qui ne réalise pas des scores mirobolants.

Si Renault devait investir dans des niches, je pense qu'ils auraient quand même le bon sens de ne pas se tirer une balle dans le pied :euh:



elles ont surtout été sacrifiées avec la forfour pour sauver la marque en genéral et pour ce type de vehicule je trouve que quand les beaux jours arrivent on en voit quelques une pour le peut de temps ou elles ont été produites et restent bien cotée en occasion cependant cette voiture n'a rien a voir avec la wind la smart est un vrai roadster ou on est assis au raz de la route avec un moteur a l'arriere et propultion ce qui rappelle une certaine berlinette donc rien a voir. la voiture de renault pourait etre conssue a moindre frais puisque le chassis existe dejà et pourait etre assemblée à dièpe. de plus alpine a une meilleure image sportive que smart .et petit rappel c'est en voulant trop concurencer porsche et en faisant des modèles de plus en plus gros que la marque y a perdue son ame et ses clients. renault est et reste une marque populaire et pour moi ce n'est pas reducteur et c'est pour ça que j'aime cette marque.
Je plussois.
J'ai vu 2 coupé Smart en expo il y a quelques jours: 1) il faisait leur petit effet; 2) l'esprit est on ne peut plus proche des A110 et A310, 3) je pense que comme pour les "Avantime", il ne va pas y en avoir assez très rapidement pour ceux qui les aimes.

Ce qui n’empêche que même avec 1 projet type "smart coupé / Alpine A 410" (ce que souhaite au plus haut point) ce n'est pas suffisant pour remonter l'image Renault ou compléter la gamme Renault. Il faudra bien une gamme entière avec compactes et berlines luxueuses + crossovers. Tout ce que je souhaite c'est que les produits soit beaux s'ils doivent porter ma griffe favorite!
Colin Macintosh a écrit:
Je souhaite revenir sur l'article du Figaro quitte à être un peu long et à déborder du cadre de ce topic, ce dont je vous prie de m'excuser.
Cet article, posté par Ubuntu le 2 août, confirme et approfondit les informations délivrées par La Tribune il y a quelques jours.
http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=203693558


Le premier point que j'ai retenu c'est la relative indépendance de C. Tavares vis à vis de C. Ghosn.
Je pense que ceci est une conséquence de l'affaire d'espionnage.
Carlos Ghosn a pu conserver son poste (principalement grâce à sa position dans Nissan) mais les autorités de tutelle (en l'occurrence l'état) ont exigé des contreparties au niveau de la gouvernance de Renault, de la gamme de véhicule (retour dans le haut de gamme) et sans doute de l'arrêt des délocalisations.

C'est une bonne nouvelle car les résultats de la gestion (ou de l'absence de gestion) de Renault par C. Ghosn sont plutôt mitigés.
Son attachement à Renault est bien moindre que celui qu'il voue à Nissan.
icône au japon, il est détesté en France où, en plus, il n'a pas les mains libres.


Les points négatifs :

- échec en Iran pour l'instant (qu'est-on allé faire dans cette galère ?).

- échec en Inde pour l'instant (Logan cédée à Mahindra).

- plan produit désastreux et en rupture avec l'ADN de la marque (Renault n'est ni VW, ni Toyota) qui a conduit à une longue succession d'échecs ou semi-échecs (Laguna, Wind, Kangoo be bop, Koleos et Latitude (tout au moins en Europe pour ces deux modèles).
Il faut ajouter à cela le gel, lors de la crise de 2008, des remplaçantes de l'Espace et de la Laguna ainsi que l'abandon de plusieurs projets ( Megane SUV (Peut-être ne fallait-il pas gêner Nissan...), gros SUV, n-1 nouvelle Alpine ?).

- implantation sur le marché chinois renvoyée aux calendes grecques sous prétexte qu'on ne peut pas tout faire en même temps (PSA mène de front la Chine, l'Inde, la Russie...).
Peut-être ne fallait-il pas gêner Nissan...
Mais depuis l'arrivée de C. Tavares (et l'intervention du gouvernement) on parle d'une arrivée en 2016... Ne sera-t-il pas trop tard ?

- deux possibilités d'implantation aux USA ont été rejetées :
. le rachat de Chrysler en 2008 qui avait des accords avec Nissan et était offert en échange de technologie et de management, ce dont a profité Fiat !
. la fourniture de véhicules Renault-Samsung à Roger Penske pour alimenter le réseau Saturn (un des meilleurs aux US) que GM souhaitait vendre à ce grand entrepreneur.
Peut-être ne fallait-il pas gêner Nissan...

- durant la présidence de C. Ghosn Aston Martin, Jaguar-Land Rover, Volvo et Saab ont été mis en vente.
Certaines de ces marques intéressaient Louis Schweitzer et l'acquisition d'une de ces marques aurait contrebalancé l'image low-cost qui colle maintenant à Renault.

- Renault semble de plus en plus dépendant de la technologie Nissan (batteries, GMP essence et hybride, plate-forme (V et 15/40).


Les points positifs :

- la Russie, le projet semblait périlleux mais il est en passe de réussir.
Cependant la prééminence de Renault sur Nissan dans le capital d'Avtovaz a failli être remise en cause avant l'intervention gouvernementale.

- l'amélioration de la qualité dans les faits mais pas dans la vox populi.

- la collaboration avec Daimler, à condition de ne pas se faire dévorer...


Le point en suspens :

- le VE





La deuxième point à retenir, et c'est une bonne nouvelle, est la volonté affichée par Carlos Tavares de rehausser l'image de Renault et de lui octroyer une gamme "Premium".

En effet, encadré par les marques premium et low-cost la part de marché des généraliste va se contracter, comme dans tous les domaines de la consommation, du fait du rétrécissement de la classe moyenne dans nos pays occidentaux et del'enrichissement des classes supérieures dans les pays émergents.
Que va-t-il rester à Renault avec la montée en puissance de Dacia et de Lada (qui vient d'engager un designer renommé).

Mais si c'est le patronyme Alpine qui est choisi je pense qu'il ne faut pas s'attendre à une nouvelle berlinette (basée sur la future Twingo/Smart), ni à une nouvelle A610 (basée sur la 370Z), mais à une gamme comportant plusieurs modèles traction et propulsion (plate-forme FM d'Infiniti).

Après tout une DS3 n'a rien à voir avec la vrai DS et cela ne choque plus personne.



Pour conclure, une petite supplique à Mr Tavares :
Attention au syndrome Kubica, vous aimez la course automobile, vous courrez ce week-end à Monza (si ce que dit l'article du Figaro est vrai) sur une monoplace formule Nissan, alors soyez prudent. Renault a trop besoin de vous !


:+1eyes:
- deux possibilités d'implantation aux USA ont été rejetées :
. le rachat de Chrysler en 2008 qui avait des accords avec Nissan et était offert en échange de technologie et de management, ce dont a profité Fiat !
. la fourniture de véhicules Renault-Samsung à Roger Penske pour alimenter le réseau Saturn (un des meilleurs aux US) que GM souhaitait vendre à ce grand entrepreneur.
Peut-être ne fallait-il pas gêner Nissan...

- durant la présidence de C. Ghosn Aston Martin, Jaguar-Land Rover, Volvo et Saab ont été mis en vente.
Certaines de ces marques intéressaient Louis Schweitzer et l'acquisition d'une de ces marques aurait contrebalancé l'image low-cost qui colle maintenant à Renault.

Le plus décevant c'est surtout que des opportunités comme celle-ci ne se présente pas tous les jours :bluecry:
Mais bon, rien n'est jamais trop tard :wink:
_________________
Que la passion soit avec vous
Dernière édition par lagouna2 le Mar 13 Sep, 2011 07:09; édité 1 fois
lagouna2 a écrit:

Le plus décevant c'est surtout que des opportunités comme celle-ci ne se présente pas tous les jours :bluecry:
Mais bon, rien n'est jamais trop tard :wink:


Pour ce qui de Chrysler ils sont de plus en plus intégrés à Fiat, donc plus d'espoir de ce côté.

Tata, propriétaire de Jaguar et Land Rover, semble un peu en difficultés avec l'échec de la Nano, le déclin des ventes de Jaguar et il vient de perdre son CEO.
Mais pour l'instant Tata ne parle pas de vendre et je ne pense pas que Renault serait acheteur !

Par contre on peut craindre pour la renaissance du haut de gamme Renault, qu'il s'appelle Alpine ou autre, en raison de la crise qui s'annonce...
Souvenons nous des projets abandonnés en 2008!
Je ne pense pas que racheter une marque de luxe soit la solution pour Renault. Il faut d'abord que Renault rénove et consolide son image ternie par son manque de fiabilité au début du nouveau millénaire et surtout que plusieurs modèles autre qu'une citadine portent la nouvelle image que nous attendons tous.
Renault possède un passé fort et à su rebondir sur les évènements.
Pour en revenir à Alpine, je crois que le côté historique de l'éventuelle renaissance n'interesserai que les français car hors de nos frontières ce sera perçu comme une nouvelle marque à la Infiniti et là il y a peut être une carte à jouer quitte à privilégier les marchés extérieurs avec des véhicules hdg, sportifs et motorisés pourquoi pas par un petit V6 turbo hybride, et ensuite descendre en gamme comme le font tous les constructeurs premium ou considérés comme tel... Je pense même que créer une marque de toute pièce serait même plus judicieux mais peut-être que ce serait se disperser pour un généraliste...
Je pense que l'on ne peut pas proposer dans une gamme et sur plusieurs marchés et des logans badgés Renault, et des véhicules typés hdg.
La situation n'est pas simple...
Colin Macintosh a écrit:

Dans l'inconscient collectif Alpine c'est la berlinette A110.
Mais Alpine cela été aussi la A310 et ses descendantes jusqu'à la GTA.
Elles se voulaient les rivales des Porsches.
Mais maintenant Porsche fait bien des camionnettes diesel et personne ne s'en offusque !
Alors non, une jolie berline appelée Alpine ne me gêne pas.



+100
Et il y a eu des cabriolets A110/A108, une A108GT4, une vraie gamme premium ..

http://img4.hostingpics.net/pics/461569ALPINEUHRINCONCEPTSETH.jpg
http://www.zimagez.com/miniature/alpineuhrinconceptseth.jpg
Un sketch de coupé-berline HDG Alpine ( plate-forme Renault )

navidad a écrit:
Colin Macintosh a écrit:

Alpine est peut être connue chez nous mais pas dans les pays  émergents type Brésil, Chine ou Russie.

Ca me semble être un faux problème.

Si un Brésilien voit une voiture avec un logo Alpine dans une concession Renault, et si elle est sympa et concurrentielle, il découvrira la marque Alpine, et puis voilà.


Tout juste, surtout qu'il y a eu l'A110 INTERLAGOS
Certains DG devraient réviser l'historique du groupe avant de parler.


http://visions-autos.sport24.com/image/131593099942.jpg/
http://visions-autos.sport24.com/image/13159308234.jpg/
http://visions-autos.sport24.com/image/131593058406.jpg/
http://visions-autos.sport24.com/image/131593053157.jpg/
http://visions-autos.sport24.com/image/131593061973.jpg/
http://visions-autos.sport24.com/image/131593045136.jpg/
Un air de déjà vu chez VW mais en 4 portes
Dernière édition par SETH Alpine le Lun 19 Sep, 2011 11:09; édité 4 fois
Bravo pour ton Alpine! :miam: ::hello_010::
Beau travail et belle réinterprétation moderne!::yeah_005:: (spéciale dédicace)
_________________
A l'arrière R6 - R12 - R5 - R20
Au volant R5 - Super5 - R18 - R19
Je les ai choisies: Escort mk3 - Vectra "A" hatchback 2.0i - Alfa 156 2,4 Jtd - RM II Estate Luxe Privilège Dci120.
Il s´agit de l´oeuvre de Uhrin http://mudesignworks.blogspot.com/2011/05/sp-concept_20.html
, je n'ai fait que quelques retouches pour l'alpiniser
Ses sketches en N/B qui m´ont fait penser à un coupé-berline reprennant les traits de l'A310, je vous laisse découvrir sur ses autres pages le résultat, il faut dire moyen en maquette de cette oeuvre.
En respectant les sketches et en faisant le véhicule plus racé, il y a moyen de séduire les amateurs de berline de sport, de façon plus convaincante, je pense.

Ironiquement à Frankfurt, il y a cette maquette de berline racée, reprenant un peu des gimmicks du DeZir chez VW.. Le groupe allemand aurait-il des idées pour Alpine :razz:
Dernière édition par SETH Alpine le Lun 19 Sep, 2011 16:09; édité 4 fois
navidad a écrit:
Colin Macintosh a écrit:

Alpine est peut être connue chez nous mais pas dans les pays  émergents type Brésil, Chine ou Russie.



Tout juste, surtout qu'il y a eu l'A110 INTERLAGOS
Certains DG devraient réviser l'historique du groupe avant de parler.



Un peu surpris de voir cette phrase associée à mon nom, sachant très bien que des Alpine Interlagos ont été produites au Brésil, j'ai consulté à nouveau les posts précédents et cette phrase, que j'ai rapportée, est du chroniqueur et universitaire Bernard Julien (blog du Gerpisa et autoactu).

C'est donc ce Mr et non Carlos Tavares qui a tenu ces propos témoignant d'une méconnaissance de l'histoire d'Alpine.
Je m'étais fait la remarque mais je n'en avait pas parlé sur le forum.



Pour ceux que cela intéresse voici la liste des lieux où l'Alpine a été produite :

- Au Brésil de 1962 à 1966, environ 1500 berlinettes Interlagos ont été produites par la société Willys-Overland do Brazil.
Le directeur sportif de cette entreprise, Bino Heins, s'est tué aux 24H du Mans 1963 au volant d'une M63.

- En Espagne de 1963 à 1976, environ 1700 berlinettes ont été produites, sous licence, par la FASA.

-Au Mexique de 1964 à 1972, environ 500 A110 ont été fabriquées.

- En Bulgarie de 1967 à 1970, environ 200 Bulgaralpines ont été produites sous licence.


Ces données sont extraites du livre "Alpine, Label bleu" de Christian Descombes.
Peut etre une idee pour une nouvelle berlinnette a l'image de cette exige un retour d' alpine en rallye ça aurais de la gueule.
http://www.leblogauto.com/2011/09/francfort-2011-live-lot..ml/lotus-exige-r-gt/
Que Carlos t'entende
Pas Ghosn,je crois qu'il n'entend que par Nissan ou Samsung
Peut etre qu'avec le nouveau Carlos,Renault aura une chance

En tout cas les esquisses faites depuis 2 pages sont très réalistes ,peut être trop pour Carlos Ghosn.!!!
_________________
gillou
Accueil / Futures Renault


Sauter vers: 



Dernières news