Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Les ventes de Renault en baisse de 9,4% en 2022 par rapport à 2021

Renault a vendu 1,46 million de voitures dans le monde en 2022, une baisse de 9,4% par rapport à l’année précédente. La diminution est même de 15% environ si le retrait du marché russe est pris en compte.
Les ventes de Renault en baisse de 9,4% en 2022 par rapport à 2021
Par le 17/01/2023

Pour la cinquième année consécutive, les ventes du groupe Renault dans le monde diminuent. Annoncés ce mardi 17 janvier, les chiffres illustrent une baisse de 9,4% en 2022 par rapport à 2021. Celle-ci s’élève même à 15% si le marché russe est pris en compte. Le record de 2017 avec ses 2,671 millions de ventes dans le monde est désormais loin derrière.

L’agence Reuters explique cette diminution des chiffres du constructeur par une réduction de « sa gamme pour se recentrer sur les modèles les plus rémunérateurs, une stratégie à laquelle sont venus s'ajouter les effets du covid et des semi-conducteurs ».

Le directeur général de la marque Fabrice Cambolive se veut plus optimiste en téléconférence de presse : « on se retrouve avec un point d'entrée sur 2023 où l'on a davantage de portefeuille, un peu plus de stocks et une situation qui s'est stabilisée. Alors oui, on est optimiste pour un retour à la croissance ».

Les ventes hors d’Europe diminuent aussi

Les ventes de Renault à l’extérieur de l’Europe sont également en baisse, elles passent de 44 % en 2021 à 43% en 2022, soit un total de 634.134 unités. Le Brésil est le meilleur client de la marque française avec plus globalement 283.116 ventes en Amérique du Sud. Des chiffres en hausse de 8 % grâce au succès du Kwid, quatrième modèle préféré des particuliers sur ce continent.

Juste derrière le pays du football, l’Allemagne, puis la Turquie qui devient en même temps le quatrième marché de Renault, la France étant évidemment en première position. Le constructeur automobile se félicite également de sa progression au Maroc et en Asie, en Inde plus particulièrement malgré une baisse des ventes, Renault reste la première marque européenne du pays.

En Europe, Renault observe une diminution avec ses 832 605 unités vendues, ce qui représente 6,4 % de parts de marché, -0,7 points par rapport à l’année précédente.

Classement des 15 principaux marchés du groupe Renault en 2022
Classement Marchés

Volume

(en unités)

Pénétration

(VP+VU %)

1 France 335 971 17,9
2 Brésil 126 689 6,5
3 Allemagne 100 338 3,5
4 Turquie 99 639 12,7
5 Inde 87 118 2
6 Italie 72 442 4,9
7 Espagne 65 507 7
8 Corée du Sud 52 621 3,2
9 Colombie 49 521 20,9
10 Royaume-Uni 48 728 2,6
11 Argentine 44 696 11,8
12 Mexique 36 598 3,4

13

Belgique + Luxembourg

30 646 6,5
14 Pologne 27 303 5,7
15

Afrique du Sud + Namibie

27 251 5,4

 

Les ventes électriques, un succès

Renault peut se consoler de son bilan grâce au succès de sa gamme électrifiée avec une troisième place dans le top des ventes en Europe derrière Toyota et Tesla. Les modèles hybrides que sont l’Arkana et le dernier SUV Austral ainsi que les 100% électriques avec la Zoé et la Mégane E-Tech représentent 39% des ventes aux particuliers en Europe. La concurrence dans ce secteur est pourtant très rude en particulier depuis que Tesla a décidé de baisser ses prix. Désormais, sur les principaux marchés, le Model 3 et le Model Y se rapprochent au niveau tarifaire de la Mégane E-Tech.

C’est un nouveau challenge dans l’industrie pour Fabrice Cambolive alors que la marque au losange tente une toute autre technique pour accroître son nombre de ventes. Renault mise sur la proposition de véhicules de plus grande taille et sur la hausse de ses parts de marché sur le marché des particuliers (+8 points en un an à plus d'une vente sur deux en Europe), beaucoup plus rentables que lorsqu’elle vend aux sociétés ou aux loueurs.

La Renault Austral L'Austral, l'Arkana, la Zoé et le Mégane E-Tech représentent 39% des ventes aux particuliers en Europe

La nouvelle stratégie de Renault pour 2023

La stratégie pour cette année est également déjà toute trouvée. « En 2023, la croissance de la marque Renault sera assurée par notre gamme E-Tech unique sur le marché, une année pleine pour les ventes de Mégane E-Tech electric et de Nouvel Austral, ainsi que 4 lancements importants avec des véhicules de grande qualité, dont nous sommes fiers » déclare Fabrice Cambolive

Pour pouvoir observer les résultats financiers de Renault, il faudra attendre le 16 février. Les autres marques du groupe, Dacia et Alpine, doivent publier leurs résultats commerciaux ce mercredi.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.