Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Renault et Geely produiront des nouveaux moteurs thermiques en 2026

Renault et Geely veulent encore miser sur la technologie thermique, pour eux, ces moteurs ne sont pas encore morts malgré la norme Euro 7 en 2035. Ils ont l’intention de produire 5 millions d’unités par an avec leur co-entreprise Horse.
Renault et Geely produiront des nouveaux moteurs thermiques en 2026
Par le 11/09/2023

Les moteurs thermiques ont encore un peu de temps devant eux. C’est en tout cas ce que pensent Renault et Geely. Les deux constructeurs automobiles sont persuadés que cette technologie peut encore survivre, s’améliorer et dominer le marché malgré l’arrêt total de la production de voitures thermiques neuves d’ici 2035 avec la norme Euro 7. Raison pour laquelle la co-entreprise entre le français et le chinois, via le projet Horse, a l’intention de développer jusqu’à 5 millions d’unités chaque année. Le projet a déjà été présenté il y a quelque temps et doit devenir opérationnel le plus rapidement possible.

Geely et Renault attendent la décision des autorités de la concurrence

Pour certains dirigeants interrogés par nos confrères d’Automotive News au salon de l'automobile de Munich 2023, c’est en 2026 que tout pourrait bien changer. En réalité, les deux entreprises attendent l'évolution des analyses des autorités de la concurrence, c’est en tout cas ce qu’a déclaré le vice-président et responsable technique de la recherche sur les moteurs thermiques chez Geely, Ingo Scholten. Le processus sera normalement finalisé d’ici à la fin d’année, l’entreprise pourra alors ainsi voir véritablement le jour à partir de cette date et seulement à ce moment-là.

Nouvellement crée, l’entité pourra ainsi assembler dès lors des moteurs à essence mais aussi diesel pour des marques comme Dacia, Renault et Nissan. Il sera ensuite possible de se développer davantage en proposant ses groupes motopropulseurs à d'autres constructeurs automobiles. C’est d’ailleurs déjà un peu le cas à l’heure actuelle, puisqu’avec sa filiale suédoise Aurobay, Geely produit d’ores et déjà des moteurs à combustion pour Volvo, Proton et Lynk & CO, des marques qui appartiennent toutes au géant chinois.

Horse est déjà opérationnel

Quand on pense à l’alliance entre Geely et Renault, le nom de leur co-entreprise Horse vient directement à l’esprit. Celle-ci est opérationnelle depuis le 1er juillet dernier avec pas moins de 9 000 salariés ainsi que huit sites de production et trois centres de recherche et développement. Les activités de la joint-venture sont destinées à répondre aux attentes de Dacia, Nissan et bien évidemment Renault.

GeelyGeely et Renault croient toujours aux moteurs thermiques

Il est d’ailleurs possible que ce potentiel futur géant de la technologie thermique voit l’entrée de l’entreprise saoudienne spécialisée dans les hydrocarbures Aramco, dans le projet. Raison pour laquelle elle avait signé une lettre d'intention pour devenir un actionnaire minoritaire potentiel de la nouvelle société il y a quelques mois de ça afin de développer des carburants de synthèse. L’objectif est de mener des recherches sur l'e-carburant et l'hydrogène pour les moteurs à combustion interne.

Les dirigeants d’Aramco mais aussi de Renault sont plus qu’optimistes pour l’avenir de la co-entreprise. Les moteurs à combustion devraient représenter 50 % des ventes mondiales de voitures en 2040 selon la direction des deux sociétés. Reste à savoir maintenant si l’avenir va confirmer les ambitions de cette grande alliance internationale. Dans un même temps, une autre filiale de Renault fait également du bruit. Il s’agit d’Ampère, une entreprise qui va se concentrer sur l’électrique. Luca de Meo, le directeur général de Renault souhaite la valoriser en bourse à hauteur de 8 à 10 milliards d’euros. Il est également prévu de créer un pôle en son sein pour le développement de l'intelligence artificielle. 

Ce n'est pas parce que les deux entreprises entreprennent un projet autour de la technologie thermique que l'électrique est mis de côté pour autant. Le Polestar 4 en est la preuve ! En effet, Renault produira ce SUV 100 % électrique dès 2025 en Corée du Sud, en partenariat avec Geely donc


En direct du forum...

[Espace V] Bruit aiguë sur moteur tce 225cv

Version Desktop - 30-1594-11619-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-661698419