Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Renault décide de reporter l'introduction en bourse d'Ampere

Renault vient d’annoncer l’annulation ou plutôt le report de l’introduction en bourse (IPO) d’Ampere, sa filiale dédiée aux voitures 100% électriques. Un report qui pose question mais qui ne change rien aux objectifs annoncés.
Renault décide de reporter l'introduction en bourse d'Ampere
Par le 30/01/2024

C’est un vrai volte-face que vient d’opérer Renault. Alors que le constructeur français devait introduire en bourse sa nouvelle filiale Ampere à l’occasion de ce premier trimestre 2024, finalement, le constructeur a décidé de la reporter. L’annonce a eu lieu hier en fin d’après-midi.

Des conditions qui ne sont pas réunies

Pour justifier sa décision, Renault assure que les conditions du marché actuel ne sont pas réunies. Pour rappel, le patron de Renault espérait une valorisation autour des 10 millions d’euros. Pourtant, plusieurs analystes comme Barclays estimaient que la valeur d’Ampere serait au mieux 5 millions d’euros. UBS était encore plus pessimiste, estimant que le constructeur pourrait atteindre au mieux 3 à 4 milliards d’euros. En revanche, Bernstein  avançait un chiffre de 20 à 30 milliards d’euros. Avec un tel écart dans les estimations, difficile de faire confiance aux chiffres annoncés.

En repoussant cette introduction en bourse, le constructeur avoue cependant indirectement que la valorisation atteinte n’est pas suffisante. Il faut dire aussi que les marchés financiers ne semblent plus aussi porteurs pour ce secteur, en témoigne la valeur de certains constructeurs qui plonge. Le cours de l’action Tesla par exemple est ainsi passée de 299 $ à 188 $ en un an et a perdu 31% en moins d’un mois. En cause, la baisse des prix des voitures électriques qui entraine une baisse des marges.

Les objectifs ne changent pas

Renault rassure cependant ses actionnaires. Cette décision ne changerait rien au plan annoncé il y a deux ans. Grâce aux résultats supérieurs aux attentes du constructeur, et notamment la génération de free cash-flow, Renault est en mesure d’autofinancer Ampere, sans faire appel au marché, ce qui en soit est plutôt une bonne nouvelle. Le montant récupéré par Renault pour le rachat par Nissan de ses propres actions à hauteur de 5% aidera également.

Ainsi, même si les résultats financiers de Renault pour l’année 2023 ne sont pas connus, il semble probable qu’ils seront très bons à la vue des ventes du groupe en 2023. La marque au losange annonce d’ailleurs que les objectifs annoncés lors de la journée dédiée aux investisseurs en novembre dernier seront tenus.

Ampere produira ainsi pour Renault la future R5 électrique dès cette année, puis la R4 et la remplaçante de la Twingo.

Pour le moment, avant son introduction en bourse, Ampere est détenu par Renault mais Nissan, Mitsubishi et Qualcomm doivent le rejoindre.  Selon Renault, cela ne change rien sur l’accord prévu avec Nissan et Mitsubishi. En revanche, pour Qualcomm l’accord prévoyait l’introduction en bourse. Cette décision pourrait donc remettre en question sa présence dans Ampere.

« Je suis extrêmement fier de nos équipes qui ont créé en moins de 2 ans avec Ampere la meilleure réponse à la concurrence. En créant un business entièrement dédié aux véhicules électriques et au software, nous avons construit en un temps record une entité compétitive et agile. Nous avons une culture de start-up qui nous permet d’innover en permanence. C’est exactement ce qui permettra à Ampere de réussir dans ce nouvel environnement compétitif. Aujourd’hui, nous avons pris une décision pragmatique. Nous sommes tous concentrés sur l’exécution de notre stratégie et sur la construction de notre track-record afin de créer de la valeur pour toutes nos parties prenantes. » Luca de Meo, CEO de Renault Group & CEO d’Ampere.

Le constructeur n’a pas annoncé de date pour le report de l’IPO.


En direct du forum...

[Kadjar] Codes p0299/p2263 sur 1.2 tce 130 [Réglé]

Version Desktop - 30-1594-11901-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-939730883