Accueil >  Thématiques  >  Sécurité routière, radars, vitesse  > 

L’Alpine A110 remplace la Seat Leon Cupra de la Gendarmerie

C’est une annonce désormais officielle, le ministère de l’intérieur vient de commander 26 Alpine A110 Pure pour équiper la BRI de la Gendarmerie nationale. L’accord, pour quatre années, a été conclu le 11 octobre dernier. 
L’Alpine A110 remplace la Seat Leon Cupra de la Gendarmerie
Par le 14/10/2021

Il y a quelques jours, nous vous parlions de la grande possibilité de revoir les équipes de la Brigade Rapide d’Intervention (BRI) de la Gendarmerie de retour au volant d’une Alpine. Une rumeur qui n'en est plus une puisque aujourd’hui cela devient officiel. Par un communiqué sur son site www.interieur.gouv.fr, le ministère de l’intérieur a indiqué avoir réalisé la commande de 26 exemplaires de l'Alpine A110 Pure pour les besoins spécifiques de la Gendarmerie nationale.  

Au terme d’un appel d’offres lancé en juin 2021, la société Renault, favorite pour reprendre la suite de Seat, a donc remporté le marché avec le modèle Alpine A110 Pure. Clôturé le 11 octobre dernier, un contrat de quatre ans a été signé. 

Pas forcément la mieux adaptée pour la BRI

Le tout petit coffre, à l'avant, de l'A110

Si cette annonce n’est pas une surprise, le choix de la berlinette dieppoise divise. Même si la volonté du ministère de l’intérieur était de revenir à des véhicules français (afin d’éviter une nouvelle polémique après la Seat Leon Cupra), la berlinette n’est pas vraiment le véhicule le plus pratique pour la BRI. Avec ses deux places à bord et son tout petit coffre, il va bien falloir choisir le matériel à emporter pour que tout puisse rentrer dans la voiture. 

En 2020, Christian Rodriguez, Directeur général de la gendarmerie nationale, avait laissé sous-entendre la raison pour laquelle la berlinette n’avait pas été retenue, évoquant le manque de place et d’espace. 

Un an plus tard, et grâce à un cahier des charges modifiés, l’Alpine A110 a pu être choisie et 26 exemplaires ont déjà pu être commandés. Deux d’entre eux seront dédiés à la formation en intervention rapide. 

2021, signe de jeunesse pour la flotte automobile engagée 

L'Alpine A110 Pure et son moteur de 252 ch

Ces véhicules, fabriqués en France à l’usine de Dieppe (Seine-Maritime) contribuent à la modernisation et au rajeunissement de la flotte automobile engagée depuis 2 ans par le ministère de l’intérieur. Ils permettront aux forces de l’ordre de procéder à des interventions sur autoroute impliquant des voitures en infraction à haute vitesse

Celle qui est équipée d’un moteur de 252 ch et d’une boîte automatique à double embrayage de 7 rapports peut atteindre une vitesse maximale de 250 km/h. Ne cherchez plus de Mégane RS ou de Seat Leon Cupra dans vos rétroviseurs, désormais si vous apercevez une Alpine A110, gyrophare allumé, mieux vaut vous ranger rapidement. Pour rappel, ce modèle, dans sa version Pure, débute à partir de 58 400 €, c’est presque 20 000 € de plus que l'actuelle compacte sportive espagnole . Moins de place, plus cher, il faudra toutefois attendre les premiers retours des équipes de la BRI pour savoir si ce choix était le bon. 

Pour rappel, dans le passé, la Brigade Rapide d’Intervention a déjà été dotée d'exemplaires d'Alpine avec l’A110 mais également la 310. On peut aussi rajouter les modèles d’autres constructeurs comme la Matra Djet 5s, la Citroën SM, la Peugeot 405 TI16, la Renault 21Turbo, la Subaru Impreza et donc plus récemment la Mégane 3RS et la Seat Leon Cupra. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1719-10862-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-231205844