Accueil >  Thématiques  >  Vie automobile  > 

Le leasing auto, une solution rentable en neuf ou occasion ?

Investissement auto, quelle solution de financement privilégier pour un achat à crédit ? Leasing, LLD, LOA, nous faisons le points sur les avantages et inconvénients de chaque formule.
Le leasing auto, une solution rentable en neuf ou occasion ?
Par le 04/02/2020
Dernière mise à jour le 19/08/2021

Leasing ou crédit auto, quelle solution privilégier

Les offres de financement automobile évoluent régulièrement pour s’adapter à la conjoncture et répondre le plus efficacement possible aux attentes des consommateurs.

Les solutions les plus fréquemment proposées par les organismes de crédit ou les mandataires automobiles sont le crédit à la consommation et le leasing pour les particuliers, et le crédit-bail pour les professionnels. Chaque solution présente des caractéristiques spécifiques et lorsque vous étudiez le financement de votre investissement automobile, votre réflexion doit englober aussi bien les aspects purement financiers que les services inclus dans le cadre des contrats de leasing LOA ou LLD.

En relativement peu de temps le leasing auto a pris une place prépondérante sur le marché du financement automobile. Il est important de comprendre les raisons d’un tel succès et de vérifier si, dans une période où les taux de crédit à la consommation sont réellement très bas, le leasing auto est toujours la solution la plus rentable.

Location ou achat, deux conceptions différentes de l’automobile

Le taux généralement pratiqué dans le cadre d’un crédit à la consommation (TAEG) varie entre 0,94 et 4,40 %, avec une moyenne de 1,98 % pour un véhicule neuf ou d’occasion. Lors de votre simulation, il faudra ajouter à cela le coût mensuel des assurances « facultatives » : décès, perte d’autonomie partielle ou totale, perte d’emploi… Suivant cette formule, votre mensualité va être définie en fonction du montant emprunté, du TAEG appliqué par l’organisme de crédit, de la durée de l’emprunt et du coût des frais annexes et assurances facultatives. Cette somme allouée au remboursement vous permettra au terme de votre contrat de devenir propriétaire de votre véhicule.

Le crédit à la consommation est intéressant pour financer des travaux d’aménagement ou d’agrandissement de votre domicile ou l’achat de biens mobiliers. Par contre, même si le taux est attractif, ce mode de financement n’est plus forcément pertinent pour un investissement automobile.

Dans le cadre d’un leasing auto (LLD ou LOA), la définition du montant de votre loyer ne prend pas en compte les mêmes critères. Il ne s’agit pas de considérer la valeur de l’argent prêté mais de valoriser l’usage d’un bien qui est mis à votre disposition pendant une durée déterminée et pour un nombre de kilomètres préalablement définis.

Votre loyer est donc fixé en fonction de la durée de la location, de la valeur du bien, de l’apport (facultatif), du montant du dépôt de garantie, du nombre de kilomètres estimés, de la valeur de reprise. L’équilibre et la rentabilité de ce leasing vont dépendre de l’ajustement de tous ces critères en fonction de votre situation et de l’usage que vous allez faire de votre véhicule.

Le leasing, est-ce une solution rentable et perenne ?

Pour comparer les avantages des deux formules, une simulation portant sur le financement en crédit classique et en LOA d’un même véhicule a été réalisée. Il apparaît que le montant du loyer en LOA est inférieur aux mensualités de remboursement d’un emprunt classique.

L’écart se creuse la troisième et quatrième année, car s’ajoutent aux remboursements les frais d’entretien courant et d’usure de la voiture. Contrairement à un crédit à la consommation, dans votre contrat de LOA, les charges directement rattachées au véhicule sont couvertes, ce qui vous donne une projection claire et prévisible de vos dépenses et de vos recettes si vous levez l’option d’achat sur votre véhicule en fin de contrat.

Le leasing auto en location longue durée (LLD) ou en location avec option d’achat (LOA) est rentable à plusieurs titres. Il est économiquement compétitif, il correspond aux nouveaux usages de l’automobile, il intègre en option des services d’entretien et de maintenance du véhicule pour garantir sa valeur vénale en cas de rachat ou de revente en fin de contrat.

Où aller pour un leasing voiture ?

Le leasing peut être proposé par les concessionnaires ou les mandataires tels que Elite Auto. Ce dernier dispose d'un service dédié qui vous conseille en fonction de votre projet, de vos envies et de votre situation financière. Avec eux vous pourrez étudier les différentes solutions, opter pour la plus rentable et constituer ensuite votre dossier de leasing auto avec ou sans option d’achat.

Un leasing sans apport

Si la plupart du temps un leasing nécessite un apport (financier, bonus écologique, ou reprise), il existe parfois des offres commerciales qui mettent en avant l'absence d'apport. Dans ce cas, sans surprise, les mensualités sont plus élevées.

Comment fonctionne le leasing chez Renault en neuf ou en occasion ?

Les concessionnaires (qu'ils soient du réseau Renault ou d'une autre marque) proposent tous des offres de leasing de voiture ou LLD. Généralement associé aux voitures neuves, il est également parfois proposé sur les voitures d'occasion.

Le montant du loyer est dépendant de divers paramètres. Il prend bien sur en compte le prix d'achat du véhicule et de ses options ainsi que d'un potentiel malus écologique, auquel est retiré la valeur de reprise d'un précédent véhicule (repris généralement bien plus bas qu'en cas de revente à un particulier) et de potentielles primes et bonus écologiques.

Sont ensuite pris en compte la durée du leasing, le nombre de kilomètres estimés pendant cette durée, ainsi que des offres d'entretien. Tout cela va permettre de fixer les mensualités du contrat.

A l'issue de la période définie, dans le cas d'une LLD, le véhicule devra être restitué. Attention, car tout dommage, même minime, sera facturé au prix fort. Le mieux étant alors de passer au préalable une petite visite chez un garage indépendant pour faire les réparations. Dans le cas d'une LOA, une valeur de rachat a été fixée dès la signature du contrat. Vous êtes alors libre de racheter votre véhicule ou de le restituer même s'il s'agit d'une voiture d'occasion.

Mais attention aux pièges du leasing...

Le leasing correspond à une façon de consommer. Mais attention à bien tout étudier avant de vous engager, car plusieurs pièges peuvent se refermer sur vous ou vous aveugler.

Le prix du véhicule n'est plus négociable

Dis ainsi, ce n'est pas tout à fait vrai. Mais le fait est, en ayant une mensualité plutôt qu'un prix global, difficile de négocier et de se rendre compte du prix réel du véhicule.

Les frais de réparation en fin de contrat

Comme dis précédemment, dans le cas d'une LLD ou si le prix de rachat en LOA n'est pas intéressant, les frais de réparation sont à votre charge. Un simple véhicule grêlé entraîne de gros frais. Et croire que pendant 3 ans, votre véhicule ne subira aucun dégât, c'est comme croire au père noel, surtout en ville. Il vaut mieux bien choisir son assurance afin d'être bien couvert. Mais vous risquez alors de perdre votre bonus...

L'estimation du kilométrage est compliquée

Pour éviter un surcoût lorsque l'on rend le véhicule, on estime généralement son kilométrage à la hausse. Car en cas de dépassement, le surcoût est élevé, voire très élevé. Attention à bien vérifier ce point là avant de signer. Et si le kilométrage n'est pas atteint, rare sont les contrats qui offrent une ristourne. Les différents confinements de 2020 et 2021 prouvent bien que l'on ne peut pas tout prévoir. Payer sans rouler, cela fait toujours mal.

Après avoir cédé son véhicule lors de la reprise... plus de joker

Et oui, lors du premier leasing, on utilise la reprise de son ancien véhicule pour diminuer l'apport ou réduire les mensualités. Dans le cas d'une LLD ou d'une LOA sans conservation du véhicule, lors d'un nouveau leasing ce "bonus" n’existe plus. Et dès lors, l'effort financier à faire est bien plus élevé pour acter un nouveau leasing.

Quel entretien choisir ?

Les contrats de leasing sont souvent liés à des contrats d'entretien, en dehors des pièces d'usure, comme les pneumatiques. Sauf que pendant les 2 ou 3 premières années, le véhicule (s'il est neuf) est couvert par la garantie. Aucun gros frais n'est donc à prévoir. Les seuls entretiens à faire sont les révisions/vidange, généralement tous les 2 ans ou tous les ans selon les modèles. Un coût souvent inférieur au prix des contrats d'entretien.

Il s'agit bien d'un crédit

Ne jamais oublier que ces solutions sont bien des crédits. Et si vous souhaitez signer un crédit immobilier, le coût mensuel de celui-ci sera pris en compte dans le calcul du "taux d'usure" et la limite de taux d'endettement à savoir les 33% de vos revenus. Un élément qui n'a l'air de rien, mais qui peut bloquer votre projet immobilier.

En conclusion, la LOA ou LLD peuvent-être une bonne solution pour l'achat d'un nouveau véhicule. Mais à la seule condition d'avoir bien étudié le contrat, et de signer en toute connaissance de cause.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 1678-1698-10306-planeterenault-amp0-device-501022264