Accueil >  Gamme  >  Concepts-Cars  > 

EZ-Ultimo (2018)

Après l’EZ-GO et l’EZ-PRO, le dernier concept-car de véhicule-robot de la la trilogie commencée en mars dernier a été dévoilé par Renault ce matin à l’occasion du Paris Motorshow 2018.
EZ-Ultimo (2018)
Par Loic FERRIERE le 02/10/2018

L’EZ-Ultimo est une nouvelle fois une véhicule dédié aux services de mobilité partagée (premium et très statutaire dans le cas de ce concept) pour des sociétés de voituriers, des hôteliers, des services touristiques ou encore une location de courte durée à l’occasion d’un évènement spécial.

Comme ses « prédécesseurs », il s’agit d’un véhicule électrique et totalement autonome de niveau 4 (sur 5 possibles), lui permettant de se passer totalement de poste de conduite.

Renault EZ-Ultimo

Pour cela, le concept dispose d’une panoplie électronique lui permettant de se mouvoir correctement, tels de nombreux capteurs, caméras, lidars, radars, ultrasons,…

Malgré tout, il nécessite encore que la route soit totalement cartographiées en HD, et demande à être connecté à son environnement, tels les feux de signalisation ou les gares de péage par exemple, ce qui reste difficilement imaginable dans la réalité, hormis sur des zones très denses ou bien définies.

Basé sur le même châssis que l’EZ-GO, il est cependant bien plus imposant avec une longueur de 5,7m pour une largeur de 2,2m et un empattement de 3,88m, lui permettant ainsi d’embarquer un pack de batterie généreux -placé sous le plancher - qui peut se recharger par induction.

Paris Motorshow 2018 - Renault EZ-Ultimo

Comme pour toute la trilogie, l’EZ-Ultimo (à prononcer « Easy Ultimo ») a été particulièrement optimisé afin de maximiser l’autonomie et donc, de réduire son Cx. Ainsi sur les trois concepts, les roues sont largement carénées afin de réduire au maximum les pertes du fait des flux d’air. Si ses dimensions sont généreuses, à l’inverse, au contraire de la mode actuelle des SUV, il est très bas (1,35m) mais ses suspensions actives lui permettent de prendre de la hauteur automatiquement en cas de besoin comme lors des trop nombreux ralentisseurs qui sortent de terre plus rapidement que la mauvaise herbe au printemps...

Un habitacle raffiné dédié aux passagers

L’habitacle, tout comme l’extérieur est particulièrement raffiné. Malgré ses généreuses dimensions, seules 3 personnes peuvent prendre place à bord ( banquette 2 places face à la route, et un large fauteuil 1 place dos à la route) pour faire un voyage très intimiste. Si les passagers ne sont pas visibles de l’extérieur comme cela peut être le cas sur l’EZ-GO grâce à un traitement sans tain des vitres, ils peuvent malgré tout admirer le ciel grâce au toit panoramique .

Toit panoramique Renault EZ-Ultimo

Le mobilier intérieur fait la part belle au matériaux nobles, avec notamment du bois (le plancher est en noyer légèrement blanchi), du cuir, et même du marbre traité de telle sorte qu’il ressemble à du bois, tous étant amincis au maximum afin de limiter le poids. Tout ceci permet au concept malgré sa taille imposante et ses batteries de ne pas dépasser les 1,8 tonnes.

Habitacle EZ-Ultimo

Comme sur de nombreux concept-cars, l’accueil à bord en met plein la vue avec l’ouverture d’une large porte latérale qui offre un accès facilité à bord, d’autant plus qu’il n’y a pas de pied milieu, et que le fauteuil passager se déplace automatiquement pour laisser place à bord.

Une fois confortablement installé, comme dans son salon, les passagers bénéficient du Wifi, ainsi que de la recharge par induction de leurs appareils mobiles, tandis qu’une tablette est présente à bord notamment, pour consulter du contenu de presse par exemple (rappelons que Renault est actionnaire de Challenge), ou encore faire appel à un service de conciergerie disponible via une application installée sur la tablette.

120 ans, cela se fête

Pour célébrer ses 120 ans, let si ces petites intentions restent discrètes, l’EZ-Ultimo se pare de logos « 120 ans » sur la carrosserie, tandis qu’à l’intérieur, un badge « LMFR » signifiant Louis Marcel Fernand Renault, les frères créateurs de la société « Renault Frères » en 1898 est apposé sur le siège principal.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.